4 ans déjà !

Image27

Kathy Dauthuille – Salon du livre de Codognan 2013

4 ans déjà !

Eh oui ! Les Éditions du Puits de Roulle ont maintenant 4 ans ! Comme le temps file ! À relire le compte rendu de l’année 2012, je me rends compte que 2013 aura été l’année de la stabilisation après trois ans passés à fond les manettes pour créer ma maison d’édition : 2010 entrée à la Couveuse d’entreprise, 2011 seconde année de test de l’activité et 2012 lancement de la société en tant que telle.

Image8

Salon du livre de Saint Quentin la Poterie

2013, année de prise en main ferme.

Le lancement d’une société demande une organisation de folie et surtout des moyens financiers non négligeables. Pour vous donner une idée, rien que pour simplement exister en tant que structure, il faut pouvoir payer dans les 10 000 € de charges par an (comptable, assurances diverses, compte bancaire, RSI, téléphone, site internet, impôts divers, etc.) et attention, là-dedans il n’y a ni loyer (donc pas de charges inhérentes à un local – EDF, Eau, etc.) ni salaire, tout ça, c’est en plus ! Vous me direz, oui mais 10 000 €, si on vend un livre 15 €, ça ne fait guère que 666 (argh !) livres à vendre sur une année pour y arriver. Que nenni mes amis ! D’abord, sur vos 15 €, il faut enlever la TVA : 5,5 %, puis vos droits d’auteur, 10 %, puis la remise libraire 35 % et vos livres, il a fallu les imprimer, bim  ! 20 % minimum du prix de vente ! Ainsi, sur vos 15 € de départ, il faut ôter au bas mot 70,5 %, il vous reste alors 4,42 € par livre. Du coup, ce n’est plus quelques centaines de livres qu’il vous faut vendre pour juste assurer votre existence, mais plusieurs milliers et là, ça se corse !

Pour l’organisation, cela a mis un peu de temps, car il faut être extrêmement polyvalent et partout à la fois en même temps, c’est-à-dire gérer l’administratif, la comptabilité, la logistique, l’activité commerciale, gérer les dépôts-ventes, les droits d’auteur, faire les devis, s’occuper des salons, faire de la communication et dans un même temps, il faut gérer les réalisations de livres : lire les manuscrits, les corriger, faire les maquettes, gérer l’impression et les livraisons, etc. Du coup, par exemple, ce n’est qu’en fin d’exercice 2013 que j’ai enfin pu venir à bout de toutes les déclarations de droits d’auteur et de dépôts-ventes… Heureusement, les auteurs avec lesquels je travaille ont été compréhensifs et ne m’en ont pas tenu trop rigueur, ce dont je les remercie sincèrement, car la confiance qu’ils ont en moi me donne des ailes pour continuer.

Image28

Salon du livre de la Grande Motte

Par ailleurs, un éditeur est extrêmement sollicité par les auteurs qui souhaitent être publiés. Si cela est tout à fait compréhensible, cela devient vite un casse-tête (voir mon coup de gueule ici). Ainsi, faute d’avoir le temps de lire (puis de fabriquer un livre, d’assurer son lancement et d’avoir les moyens de le financer), depuis le mois d’octobre 2013, j’ai annoncé sur mon site internet que je ne souhaitais plus recevoir de nouveaux manuscrits jusqu’à nouvel ordre (pour une édition à compte d’éditeur), ayant encore 3 cartons pleins de manuscrits qui sont là parfois depuis plusieurs années…

Côté production

En 2012, une des grandes nouveautés avait été la mise à disposition de tous nos titres publiés à compte d’éditeur au format eBook. Cette année, la crise s’est fait beaucoup ressentir dans le secteur de l’édition en général et je l’ai aussi constaté sur mes ventes de livres numériques avec –22 % sur les ventes d’e-pub, –8 % sur les ventes de Kindle et –15 % sur le reste de l’activité (ventes de livres, aide à l’auto-édition), le tout avec les charges qui augmentent au fil du temps, les aides au démarrage sous forme d’exonération ne durant pas éternellement.

Les charges augmentant, les rentrées baissant, forcément, il y a eu moins de publications en 2013 que prévu. Néanmoins, je suis très heureuse des titres publiés cette année.

Tout d’abord, j’ai eu la joie de rencontrer une personne exceptionnelle après avoir participé à l’émission « Tous ensemble » : Claudine Leroy, devenue notre Coco, et de publier sa biographie « Danse avec la vie » coécrite avec le jeune et talentueux Hugo Blin.

Dscf5295

Ensuite, il y a eu la sortie d’un troisième ouvrage du poète Robert Notenboom « Ultima Verba », un très beau livre tant par son riche contenu que par son aspect.

« Ultima Verba est le testament poétique de Robert Notenboom, accompagné de quelques-unes de ses aquarelles. Cet orfèvre du mot travaille à la façon d’un artisan. Chaque mot compte pour lui. Ses mots, il les soigne, les cultive, les cisèle, tel un alchimiste dans son antre. Ses poèmes, il les concocte comme des préparations, entourées de douces volutes, « à la fois rêveuses et profondes », ou encore « douloureuses et sereines ». » Valérie Debieux (cliquez ici pour lire la suite).

Kathy Dauthuille Kogis Tisserand du Soleil Puits de RoullePuis, est sorti « Tisserand du soleil », conte de Kathy Dauthuille dont on retrouve avec plaisir l’écriture poétique, magnifiquement illustré par Florence Saptille ; ouvrage qui rend hommage à nos grands frères de la Sierra, les indiens Kogis.

Voici deux retours de lectures lus sur le site Amazon.com :

« Entre Ciel et Terre

Petit à petit, dans un rythme poétique, la narratrice nous emporte loin de chez nous et de nos pensées cartésiennes, et nous offre une visite guidée dans le monde des Indiens Kogis, au cœur des Andes colombiennes. Un merveilleux voyage qui nous offre l’opportunité d’approcher de très près leur perception du monde, qui nous apparaît alors comme une évidence. Un joli livre, à lire et à relire sans modération…»

Sandrine S. à propos de « Tisserand du Soleil » de Kathy Dauthuille.

dessins flo

« Excellent !

J’ai découvert cet ouvrage par hasard et quelle surprise ! Je me suis laissé transporter dans de pures relations avec la nature. 

Je le recommande à toutes les personnes qui sont fatiguées par notre système actuel basé uniquement sur le profit et qui veulent retourner aux sources d’une véritable harmonie de vie.  

Félicitations à l’auteur ! »

Mathieu R. à propos de « Tisserand du Soleil » de Kathy Dauthuille.

Etre sensible Protection Animale Editions du Puits de Roulle

Manifestation anticorrida David Joly Crac europe Editions du Puits de RoulleEnfin, il y a eu « Alès 2013 – L’abolition est en marche » de David Joly, premier titre de notre première collection lancée au 4e trimestre 2013, intitulée « Être sensible » et dédiée à la cause animale.

Résumé :

Les 11 & 12 mai 2013, des milliers de personnes ont répondu présent à l’appel à manifester dans les rues de la capitale des Cévennes lancé par le Comité Radicalement Anti Corrida (Crac Europe), sous la houlette de son vice-président, Jean-Pierre Garrigues.

Ils sont venus de toute la France et même de l’étranger pour certains d’entre eux. Ils n’ont pas hésité à parcourir des centaines de kilomètres, à s’organiser pour pouvoir être là lors des trois manifestations demandant la suppression des corridas dans la ville d’Alès.

C’est ce week-end de l’abolition que David Joly nous permet de revivre dans « Alès 2013 – L’abolition est en marche » ; véritable témoignage indispensable pour comprendre pourquoi de nos jours, il est inadmissible que l’on puisse encore prodiguer des sévices graves et des actes de cruauté envers des animaux en toute légalité sur une partie du territoire français.

« Être sensible », une nouvelle collection dédiée à la cause animale.

Celles et ceux qui me connaissent savent combien je suis engagée dans le respect de tous les êtres sensibles, aussi est-ce naturellement que l’idée de dédier une collection aux animaux s’est imposée au fil des mois. Elle a vu le jour avec l’ouvrage de David Joly et deux autres titres sont déjà en préparation à divers degrés de réalisation et j’ai déjà d’autres idées en tête pour ce qui est des ouvrages suivants.

Image29

Aide à la publication en auto-édition

De ce côté, ce fut une année moins chargée en terme de nombre d’ouvrages, mais pas en terme de travail, car soit ces livres faisaient beaucoup de pages, soit il y avait beaucoup de corrections éditoriales à apporter. Néanmoins, elle fut encore jonchée de belles rencontres humaines et de retrouvailles.

autoed 2013

Il y a eu les parutions de :

 « Soldur », Tome 1 de la trilogie Les gardiens de la Terre, roman de JC Franck. C’est le deuxième ouvrage que nous avons réalisé en collaboration et auquel je suis heureuse d’avoir contribué. Le tome 3 de cette trilogie est prévu pour 2014.

« Le Bal des Chimères », roman du Dr Georges Ferrario. Il s’agissait là du huitième roman que nous avons publié ensemble ! Une bien belle collaboration qui s’inscrit dans la durée !

 « Taury sauvé des eaux », premier roman de l’artiste peintre Odette Laurent-Vignolo qui a fait une sortie remarquée dans la région.

Odette Vignolo Editions du Puits de Roulle

Et, toujours en cours de réalisation : « Dessine-moi un homme », roman de Joël Chaussoy.

Publications

Que sont devenues les publications de ces premières années ?

2010, 2011, 2012, 2013 : au total 14 ouvrages ont été publiés à compte d’éditeur. Il s’agit de romans, d’essais, de documents, de récits, de poésie et de nouvelles érotiques.

Top 3 des ventes de livres papier

Top 3 papier

Arrive à la première place :

1 – « Danse avec la vie » de Claudine Leroy et Hugo Blin.

Coco

En effet, nos deux auteurs sont très motivés à faire connaître l’histoire de Coco et de son incroyable pari. Coco se démène chaque jour pour gagner son combat et vend elle-même beaucoup de livres. Elle a aussi reçu le soutien de plusieurs journalistes (radio, presse régionale) et fait l’objet de plusieurs reportages télévisés, dont TMC et l’émission « Reportages » présentée par Claire Chazal sur TF1.

En deuxième position :

2 – « Alès 2013 – L’abolition est en marche », de David Joly

AG CRAC

Assemblée générale du Crac Europe – De gauche à droite : Nancy André, Jean-Pierre Guarrigues (Président du Crac Europe), Stéphanie Lahana, Anna Galore/Roger Lahana (Vice-Président du Crac Europe), David Joly (Vice-président de la Convention Vie et Nature), Maïwen Wauthy (association Laissons Leur Peau aux Animaux) – Paris, 12 janvier 2014.

Le combat contre l’horreur qu’est la tauromachie devient de plus en plus suivi et intéresse de plus en plus nos concitoyens à juste titre. Plusieurs associations ont fait la promotion de cet ouvrage et en ont commandé un certain nombre d’exemplaires, mais pas seulement. En effet, il est aussi disponible dans certaines boutiques soucieuses de la condition animale. On le retrouve ainsi chez Céline à Toulouse, qui vient d’ouvrir la boutique végane « Le cri de la carotte ».

« Cet ouvrage, tonique et vivifiant, sera pour tous un rappel qu’il existe du bon dans l’être humain et que des hommes de toutes origines sont prêts à se lever contre l’une des pires abominations morales de notre époque. »

pouvait-on lire dernièrement dans le journal de la LFDA (Fondation Droit animal, éthique et sciences) qui a publié un bel article consacré à cet ouvrage pp. 28-29 de la revue n°80 (à lire en ligne ici). Un grand merci à cette association pour son soutien à la lutte anticorrida !

Et en troisième position :

3 – « Le racisme anti-blanc – Ne pas en parler : un déni de réalité » de Tarik Yildiz

TY Licra

Cette année encore, Tarik Yildiz aura connu une belle actualité avec notamment un passage au 20 h de TF1 et au 19.45 de la chaîne M6, plusieurs interventions de radios (Nova, Africa n°1), la Une de la revue « Ravages », une présence appréciée au Salon du Livre de l’antiracisme et de la diversité de la LICRA, etc.

 Top 3 des ventes de livres en version numérique

Top 3 ebooks

Arrive à la première place :

1 – « J’ai 13 envies de plus », nouvelles érotiques de Anna Galore,

qui représentent 40,5 % des ventes d’ebooks !

Arrive en seconde place :

2 – « J’ai 13 envies », nouvelles érotiques de Anna Galore,

qui représentent 29,9  % des ventes d’ebooks !

Arrive en troisième place… :

3 – « J’ai encore 13 envies », nouvelles érotiques de Anna Galore,

qui représentent 12,35  % des ventes d’ebooks !

Eh oui ! Comme le disait une critique sur Amazon : « c’est coquin, mutin, taquin, frais et enrobé (…) il y en a pour tous les goûts, pourquoi bouder son plaisir ? » 

Ainsi, après un rapide calcul, on voit que les ventes d’ebooks sont à 82,75 % des ventes d’Anna Galore certes (bravo !) , mais surtout des ventes de nouvelles érotiques et cela semble être une tendance générale. En effet, déjà en 2009, un article d’ActuaLitté titrait : « Romans d’amour et érotiques cartonnent en version numérique ». De la même façon, le best-seller érotique d’Erika Leonard James  « Cinquante nuances de Grey» a boosté le marché du livre numérique (rappelons pour info que sa version papier s’est vendue entre 80 000 et 100 000 exemplaires en France quelques jours seulement après sa commercialisation, ça fait rêver…)

Les raisons à cela ? Le prix. Un eBook coûte environ 30 % moins cher qu’une version papier. Et surtout, il offre un atout de taille : la discrétion. On peut lire ce qu’on veut sur une tablette ou son smartphone et ce, n’importe où.

Image39

 What else ?

– Deux de nos auteurs, Tarik Yildiz et Anna Galore (sous son pseudonyme et sous son vrai nom) ont écrit plusieurs articles en tant que chroniqueurs au Huffington Post.

– Robert Notenboom est toujours très actif pour promouvoir la poésie dans la vie et sur les réseaux sociaux et participe toujours à La Cause Littéraire.

– Quelques blogs littéraires ont mis à l’honneur certains de nos auteurs.

Image40

– Nous avons participé à plusieurs salons régionaux et parisiens.

– J’ai commencé l’activité d’aide à la rédaction de biographie avec une personne passionnante qui a vécu enfant la résistance dans les Cévennes.

– Nous soutenons plus que jamais l’association Les chats libres de Nîmes agglo dont mon mari et moi avons la fierté d’être membres d’honneur, et nous avons contribué dernièrement à la réalisation de la lettre semestrielle de l’association : 8 pages couleur rien que pour nos amis à 4 pattes !

Pour retrouver l’intégralité de notre actualité, vous pouvez consulter la page dédiée sur notre site internet en cliquant ici ou nous suivre sur Facebook.

Image38

Et en 2014 ?

En ce début d’année, déjà plusieurs livres sont en cours de réalisation en édition classique et en aide à l’auto-édition. Je puis déjà vous annoncer que Robert Notenboom réfléchit à un nouvel ouvrage et qu’Anna Galore a déjà un manuscrit tout prêt en attente de lecture par son éditrice préférée, qui n’a pas quatre bras 😉

L’écriture d’un prochain titre de la collection « Être sensible » est toujours en cours. Nous prenons le temps nécessaire, car nous souhaitons que ce livre soit ensuite utile à toutes personnes engagées dans la PA ; que chacun puisse y trouver le courage, les idées et la volonté de persévérance indispensables au quotidien.

Un nouvel auteur vient de me solliciter pour la publication de son ouvrage passionant sur un thème peu banal, « L’entropologie ». Ce mot a été créé à l’origine par Levy-Strauss puis a été repris par Jacques Neyrinck en  1990. Il devrait paraître dans les semaines qui viennent.

Après m’avoir confié la réalisation de ses huit premiers livres, le Dr Ferrario vient de finir son neuvième manuscrit. Cette fois-ci, il paraît qu’il s’agit d’un thriller. Pour l’instant, sa charmante compagne est en train de le relire. Quant à moi, j’ai hâte de le découvrir !

JC Franck prépare le troisième tome de sa trilogie « Les gardiens de la Terre » qui devrait sortir dans les prochains mois.

Le manuscrit de Joël Chaussoy est en pause pour le moment, mais il viendra quand il viendra.

Des rencontres avec les auteurs sont d’ores et déjà programmées :

– lors des rencontres avec les auteurs régionaux organisées par les magasins Cultura en février et mars 2014 (France entière) –  Kathy Dauthuille, Anna Galore, Claudine Leroy du 19 février au 16 mars 2014 ;

– au Furet du Nord de Douai (59) – Robert Notenboom (poète) – 15 mars 2014 ;

– à la médiathèque de Douai (59) – Robert Notenboom (poète) – 18 mars 2014 ;

– au salon du Livre de Redessan (30) qui se tiendra le 1er mai 2014 ;

– aux Pyramides du Livre de la Grande-Motte (34), qui se tiendront les 10 & 11 mai 2014 ;

– au salon du livre de St Quentin la Poterie (30)  – septembre 2014 ;

 – au salon du livre de Codognan (30) – octobre 2014 ;

 211008_111845_PEEL_RTgcNy

À vous tous qui me soutenez famille, amis, collaborateurs, lecteurs, auteurs, libraires, élus, journalistes :

U N   G R A N D   M E R C I !

Stéphanie Lahana

 logo

www.editionsdupuitsderoulle.com

12 Replies to “4 ans déjà !”

  1. Anna Galore

    Quelle magnifique rétrospective ! Tu as accompli un travail impressionnant et, plus important encore, tu as donné une vraie identité, profonde et riche, à ta maison d’édition. Toute mon admiration !

    Concernant mon podium dans la section eBook, cela me fait bien sûr très plaisir. L’érotisme attire énormément de lectrices et de lecteurs partout dans le monde depuis que la littérature existe, c’est une évidence et une réalité de la vie que personne ne peut nier.
    Pour préciser un peu plus les chiffres en ce qui me concerne, si je regarde l’ensemble des téléchargements sur mon site d’auteur, les recueils de nouvelles totalisent avec « Les neuf sœurs » (roman à forte teneur érotique même s’il s’agit avant tout d’un thriller) un peu plus de la moitié de mes 6 millions de lecteurs, l’autre moitié se répartissant principalement sur les neuf autres romans disponibles en ligne et, pour une part plus faible, sur les recueils de chroniques et le guide « Rome en quatre jours » (qui rencontre année après année un succès grandissant).
    Et ayant dit tout cela, je n’oublie pas que je dois en grande partie le succès de tous mes livres sans exception à ton regard critique et ta participation croissante à tous mes manuscrits (sans parler de ton rôle de muse à partir de « La femme primordiale »), à commencer par celui à qui nous devons notre rencontre et notre bonheur, sur le forum littéraire de France Télévisions un certain 23 mai 2006 😉

    http://www.annagaloreleblog.com/2012/05/22/le-septieme-23-mai/

  2. Terrevive

    En effet ! quelle impressionnante rétrospective !
    « Le Puits de Roulle » est une maison dynamique ; je m’y trouve bien car j’ai ma place dans le sérieux et la bonne humeur.
    Les années passent et je ne les vois pas passer puisque je suis toujours dans le mouvement, les projets, les rencontres, les échanges.

    Merci du fond du cœur à mon éditrice ; car mon cheminement littéraire, grâce à elle, embellit ma vie.

  3. anti Post author

    Oh merci Kathy ! Sûr ! Tu es parfaitement à ta place ici entre le sérieux nécessaire pour avancer dans toute réalisation et la bonne humeur indispensable pour donner vie à tout cela ! En préparant cet article hier, je suis retombée sur des photos de notre première séance de dédicace au festival Drom. J’ai bien ri intérieurement 😉 Que de souvenirs !

  4. kasimir

    quelle affaire !
    je ne me doutais pas que ton entreprise était aussi complexe
    et difficile
    moi qui pensais te préparer quelque chose…
    mais te voilà déjà surbookée !
    alors courage
    et biz de kass

  5. anti Post author

    Lol Kasimir ! Mais non, j’ai encore de la place ! Tu me fais rire ! J’attends de tes nouvelles avec grand plaisir ! Je suis fan, fan, fan de tout ce que tu fais !

  6. anti Post author

    Merci à toi aussi pour ton soutien depuis les début ! Et puis, quand je râle un peu quand je fais de l’administratif, je repense à vous qui avez géré un restaurant avec du personnel et tout et tout ! Pfiou ! Respect !

  7. Régor

    Bravo pour ce déploiement difficile mais sans doute très exaltant.
    Merci encore pour la belle édition de mon livre « Le Livre de Jonas. Si Jonas m’était conté. ».
    Mes meilleurs voeux de succès pour la suite.

  8. Lison

    Chapeau bas Madame, c’est vraiment pas évident de monter une boîte de cette envergure et surtout avec succès.
    Bravo anti! J’admire ta détermination, bon quatrième Anniversaire et que la fête continue!!!
    Bises.

  9. David Joly

    Oui, une bien belle maison d’édition dont la qualité de travail n’a d’égal que la gentillesse et la disponibilité de sa créatrice.

    Quant à la nouvelle collection « Être sensible », quel immense honneur pour moi de voir mon ouvrage ouvrir une série qui, j’espère, sera très longue.

    Un rayon entier de ma bibliothèque personnelle lui est d’ores et déjà réservé, où j’espère y aligner des œuvres plus belles les unes que les autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *