« Danse avec la vie » 1/5 – Des Chats Libres à Tous ensemble : la rencontre.

Danse avec la vie 1/5

Toute la semaine, je vais vous proposer une série d’articles consacrés à Claudine Leroy, dite Coco, que vous pouvez retrouver sur Toi-mon-toit.fr.

Image1

Des Chats Libres à Tous ensemble : la rencontre. Où l’on voit encore une fois que tout est lien.

C’était le 26 janvier dernier, le lendemain de mon anniversaire. En allumant mon ordinateur, je ne me doutais pas que la vie me réservait un beau cadeau. Vous allez comprendre…

Je jetais, comme chaque jour, un œil à mes messages, et parmi le flot habituel de mails, il y en avait un de Laure, la Présidente au grand cœur de l’Association les Chats Libres de Nîmes Agglo. Elle transmettait un appel d’une autre bénévole de l’asso :

De : Nicole

Date : 26 janvier 2013

À : Laure Breye

Objet : soirée pour Tous ensemble

Une soirée va avoir lieu à l’Impérator à partir de 20 h,  5 euros l’entrée pour la soirée Flamenco. À l’intérieur, il y aura la possibilité d’acheter de la paella et de la sangria, et d’assister au concert des Gipsy King afin de récolter des fonds pour la réalisation d’un chantier pour l’émission de TF1 « Tous ensemble », actuellement à Nîmes, pour aider une famille à s’en sortir.

Si tu pouvais envoyer ce message à tous tes contacts, et marquer aussi que tous les renseignements sont sur internet sur la soirée, et sur le chantier, peut-être que des personnes disponibles pourront donner un coup de main en tant de bénévoles pendant la semaine à venir.

(…) Je regarde cette émission chaque semaine le samedi matin et après-midi (je l’enregistre souvent, car beaucoup de choses à faire ce jour là) mais la détresse des gens me touchent beaucoup à chaque fois, et je trouve formidable tout ce qui est fait pour changer leur vie et leur donner un nouveau départ.

C’est vrai ça, pourquoi ne pas donner un coup de main ? Bon d’accord, je suis débordée, mais quand même, si on se laisse dépasser par le travail et qu’on ne pense plus solidarité, où va le monde ? Aussitôt pensé, aussitôt mis en œuvre. J’ai contacté l’un des organisateurs et deux jours plus tard, je charriais des pierres, ratissais un terrain de boules, portais des traverses de chemin de fer et remplissait une benne de branches mortes.

tous ensemble edpr

Ce fut une très belle journée. Vraiment, il régnait sur ce chantier une atmosphère de bonheur, de joie et de bienveillance incroyable. Et tous ces sourires ! Chacun avait choisi d’être là et tout le monde était heureux de participer, selon ses possibilités, à ce ctous ensemble dejhantier qui allait permettre à une famille de revivre. Il faut voir l’émission pour se rendre compte de l’ampleur des travaux qu’il y avait à réaliser. J’ai eu le plaisir de boire le café préparé par Papy, The Papy (81 ans), et aussi de discuter avec plusieurs personnes, dont les sympathiques Christophe et Patrick, et de déjeuner face de la joviale Tatiana.

Elle m’a alors dit qu’elle avait créé un groupe Facebook pour que les bénévoles puissent rester en contact. Une des très belles initiatives de ce groupe a été d’inviter tous les participants à regarder l’émission, ensemble, dans la maison retapée. Malheureusement, je n’ai pas pu y aller, car c’était aussi le jour de l’assemblée générale des Chats Libres que je ne manquerai sous aucun prétexte. Et, c’est en rejoignant Tatiana dans ce fameux groupe que j’ai croisé, une semaine plus tard, pour la première fois, la route de Coco… Et ça, c’est un beau cadeau de la vie !

Message Tatiana

Mais quel était donc ce mystérieux site et cette non moins mystérieuse Coco ? Coco, c’est le petit nom de Claudine Leroy, une dame qui habite à quelques kilomètres de Nîmes et dont je n’avais encore jamais entendu parler, mais qui a besoin de notre soutien à tous. Intriguée par l’appel de Tatiana, je me suis rendue sur le site Toi-mon-toit. Là, je suis tombée tout de suite sous le charme du profond sourire sincère de Coco. Il illumine tout, faisant affront au malheur, ce qui n’est pas rien quand on connaît toutes les épreuves de la vie qu’elle a dû surmonter et celle à laquelle elle doit faire face aujourd’hui encore. De cela, je vous reparlerai un peu plus tard.

Un jour Coco a Image 1 claudinedit sur une radio qui émet quelque part au fin fond de la Sarthe : « Je n’ai pas le talent pour écrire ma vie, mais si quelqu’un était prêt à l’écrire pour moi, j’accepterai ». Son appel a été entendu par Hugo Blin, un jeune lycéen, qui lui a alors proposé de l’aider. C’est ainsi qu’une première version de « Danse avec la vie », sa biographie, naîtra en auto-édition un an plus tard. Ce livre étant disponible à la vente sur son site, je me suis empressée de le commander. Il est arrivé dès le lendemain midi et je l’ai dévoré d’une traite. J’ai tout de suite pensé qu’il faudrait que ce récit soit mieux distribué afin que l’histoire de Coco soit plus facilement accessible et ainsi qu’elle puisse toucher plus de personnes et donc récolter plus de fonds. Aussi ai-je contacté Hugo et Coco dès le jour suivant afin de leur proposer de prendre le livre à compte d’éditeur.

À suivre… demain :  « Danse avec la vie » 2/5

2 – De Tous ensemble à Toi-mon-toit : nouvelle édition de « Danse avec la vie ». Où l’on voit que la fraternité n’est pas qu’une idée.

Très belle journée à tous,

anti

 

6 Replies to “« Danse avec la vie » 1/5 – Des Chats Libres à Tous ensemble : la rencontre.”

  1. Anna Galore

    Coco a eu une vie hors du commun avec des moments extrêmement difficiles mais son sourire est capable de tout vaincre !

    Un très beau projet et d’ici quelques jours, un nouveau très beau livre !

    Vivement la suite de l’histoire, j’ai beau connaître la fin, tu la racontes super-bien ! 🙂

  2. anti

    Oui ! Oui ! Promis ! La suite dès demain et puis tous les jours jusqu’à samedi au moins. Ca ira comme ça ? En tout cas, elle le mérite bien Coco ! et ELLE VA Y ARRIVER !

  3. Lilia

    Très bel article Je ne savais pas que des membres de l’assoc chats libres avaient participé au chantier, ça fait plaisir ! Par contre le café il est emmené par papy mais préparé par mamie Eh oui mamie elle a été plus discrète mais le café c’est elle qui l’a fait.

  4. anti Post author

    Merci aux bénévoles de « Tous ensemble » pour leurs petits mots déposés sur FB et que je regroupe ici aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.