Tisserand du soleil, de Kathy Dauthuille. Illustrations Florence Saptille

Demain 1er mai sera le jour du muguet, cette fleur qui signifie «retour du bonheur», mais cela sera avant tout le jour de la sortie officielle du nouveau livre de Kathy Dauthuille : « Tisserand du Soleil».

« Ils croient au pouvoir spirituel, à l’intelligence de l’esprit comme moyen d’être en accord avec le monde et de le penser correctement. Faire une prière, un rituel, c’est se mettre en harmonie, c’est travailler à l’équilibre du monde ». C’est en ces mots qu’Éric Julien, engagé pour la défense de leur peuple, présente les Indiens kogis dans son livre « Le chemin des neuf mondes ».

Dans son ouvrage « Tisserand du Soleil », Kathy Dauthuille imagine la rencontre d’un Occidental et d’un Mamu sur les sommets de la Sierra Nevada de Santa Marta, en Colombie, pays des Indiens kogis. Fidèle à son style, la romancière et poétesse nous invite à découvrir l’univers et les croyances de ce peuple racine, dans le respect de l’être et de la langue poétique auxquels elle est attachée.

«Au sein de la Nature,
il a grandi en conscience,
ainsi qu’en sagesse et en connaissance ;
il est homme en puissance.»

 

DSCF5030

Mains de bouddha : à droite, celle de Kathy, à gauche, la mienne,
réunies à l’occasion d’une séance de travail

Main dans la main, Kathy et moi avons, pendant plusieurs mois, retravaillé cette nouvelle édition de « Tisserand du soleil». Elle a été ciselée dans les moindres détails, chaque mot fut pesé, un véritable travail d’orfèvre fut réalisé.

Anna, relectrice de la version finale s’est exclamée : « Fantastique ! J’ai eu l’impression de lire Henri Gougaud ! »

dessins flo

Dessins originaux de Florence Saptille,
illustrations de « Tisserand du soleil » de Kathy Dauthuille.

Pour parachever l’œuvre de Kathy, Florence Saptille a réalisé dix illustrations originales d’une grande sensibilité, s’adaptant au texte tout en finesse, illustrations mises en valeur par un délicat papier ivoire.

En une centaine de pages Kathy Dauthuille rend un hommage vibrant aux Kogis qui règnent encore sur la Cordillère des Andes dans le respect de la Terre-Mère.

Sous la forme de 36 mélopées, elle imagine la naissance d’une amitié entre le narrateur et un tisserand kogi. Cette rencontre est à l’origine d’un dialogue qui nous introduit au cœur d’une culture méconnue, avec ses rituels, ses paysages montagneux et ses croyances.

C’est beau comme l’argile, doux comme le ventre rond d’une femme qui va donner la vie.

« Tisserand du Soleil», de Kathy Dauthuille. Illustrations de Florence Saptille. Prix : 12,90 €. Format A5. Numéro ISBN : 978-2-919139-59-0.

Pour commander le livre directement auprès de l’auteur qui vous fera une dédicace, cliquez ici.

Pour commander sur le site des Éditions du Puits de Roulle, cliquez là.

* * * * * * *

RENDEZ-VOUS : Kathy Dauthuille dédicacera ses ouvrages « Tisserand du soleil » et « Les voyageurs au sang d’or » demain 1er mai au salon de Redessan (30) et les 11 & 12 mai aux Pyramides du Livre de la Grande Motte (34).

* * * * * * *

Site internet de l’auteur

Site internet des Éditions du Puits de Roulle

Articles Kogis

* * * * * * *

MP KogisEt pour conclure en douceur, voici un lien vers cette chanson d’Yves Duteil : « Tisserand »  :

Tisserand

Tu tisses avec les fils du temps

La vie n’est qu’un fil éphémère
Chacun la tisse à sa manière
A la mesure de son talent
Depuis la nuit des temps
Si tu devais tisser l’histoire
Avec le fil de ta mémoire
Et rattraper le temps perdu
Comment t’y prendrais-tu… ?
Mon ami Tisserand
Si tu devais tisser le temps

Le temps sans fin se renouvelle
Il faudrait un fil éternel
Dont chaque point serait le monde
Enchaînant les secondes
Entre elles
Le présent n’est qu’une étincelle
Qui court sur un fil de dentelle
Pour assembler tous ses dessins
Qui sont à nos destins
Fidèles

Tisserand mon ami
Si tu devais tisser ceci… ?

Apprends-moi l’art de la lumière
Et tu verras que pour lui plaire
Je tisserai le fil de l’eau
Pour en faire un ruisseau
Peut-être même un univers
S’il faut tisser ma vie entière
A la mesure de son amour
Et faire au fil des jours
Un enfant, Tisserand,
Si beau serait alors le temps…

Le temps de n’être plus qu’à elle
Qu’il faudrait un fil éternel
Aussi puissant qu’un océan
Mais doux comme un instant
Près d’elle
Le temps nous enroule et nous mêle
Il faudrait deux fils de dentelle
Aux couleurs pâles, un peu fragiles
Noués autour d’un fil
De miel

Mon ami Tisserand
Si tu voulais tisser ce temps…

Moi j’écris des chansons nouvelles
Mais quelles que soient mes ritournelles
je garderai du fil des mots
Le plus bel écheveau
Pour elle
Le fil des jours est un mystère
Mais si chacun à sa manière
A la mesure de son talent
Pouvait tisser son temps,

Tiserand, c’est ainsi
Que je voudrais tisser ma vie.

* * * * * * *

anti

18 Replies to “Tisserand du soleil, de Kathy Dauthuille. Illustrations Florence Saptille”

  1. Sampang

    Bravo ! ça sent bien bon tout ça ! comme un joli brin de muguet ^^. Comme un beau cadeau à offrir 🙂

    ( eh dis donc Anti si tu continues comme ça je vais bouffer un jour sur 3 mon Phô moi mdr )

  2. Anna Galore

    Je persiste et signe : j’ai rarement lu un livre aussi beau que celui-ci. L’écriture est aérienne, les images envoutantes, on s’élève en même temps que le narrateur, c’est une merveille ! Sans oublier les dessins de Saptille, superbes !

    Encore bravo !

  3. Sampang

    Bah… n’y a plus qu à voir ça d’plus près ^^
     » on s’élève en même temps que le narrateur »
    Sampang mode décollage ou lévitation ? 😉

    Je me marre car ça me rappelle la note lue il y a qqs jours où le ciel était en bas etc, géniale note celle là aussi et si bons jeux de mots ^^
    Ahhhhhhhhh décidément les filles… <3

  4. Terrevive

    Quel plaisir de voir cette note ; c’est très émouvant !
    Merci Anti pour ton professionnalisme qui fait que ce livre est ce qu’il est.
    Merci Florence pour ta touche de sensibilité, d’intériorité, d’harmonie si ajustée au texte.
    Merci Anna pour tant de louange.
    Que les mains se serrent pour former une ronde au-delà des terres.

  5. isabelle

    Felicitaciones Kathy… pronto la traducción español….. Cuídate mucho. Saludos desde América latina…oye

  6. caroleone

    Bonjour,

    Merci pour ce lien, ce livre en effet doit être passionnant, à la rencontre des grands frères qui protègent notre univers avec tant de patience.

    Amitiés

    caroleone

  7. GAMPER

    Tisserand du Soleil, un livre rare et puissant. Une histoire initiatique profonde et tellement limpide dans un style épuré et pourtant d’une grande richesse. Une poésie qui fait chanter les mots et emmène le lecteur en plein coeur de la sagesse.
    Je l’ai lu et relu, je le garde près de moi, je l’ouvre au hasard et, à chaque fois replonge dans le même enchantement.
    Des mots, des images, des sensations qui m’accompagnent dans ma vie et dans mes rêves.
    Merci Kathy

  8. Terrevive

    Oui ! Merci Gamper pour ce commentaire qui montre une démarche de découverte, d’écoute (si je puis dire) et d’harmonisation.
    Je suis très touchée.

  9. Terrevive

    Une émission passionnante avec l’interview de Jean-Pierre Chometon : http://rim951.fr/?p=2931
    Sur « Énergies positives » « Ici et maintenant ».

    Les Kogis ont une perception globale et ils perçoivent des choses que nous (petits frères) ne percevons pas. Leur connaissance astronomique est surprenante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *