Danse avec la vie 2/5 – De Tous ensemble à Toi-mon-toit : nouvelle édition de « Danse avec la vie ».

Danse avec la vie 2/5

Toute la semaine, je vais vous proposer une série d’articles consacrés à Claudine Leroy, dite Coco, que vous pouvez retrouver sur Toi-mon-toit.fr.

Image1

1- Des Chats Libres à Tous ensemble : la rencontre. Où l’on voit encore une fois que tout est lien.

___________________________________

2 – De Tous ensemble à Toi-mon-toit : nouvelle édition de « Danse avec la vie ». Où l’on voit que la fraternité n’est pas qu’une idée.

À l’heure où certaines personnes se réunissent à huis clos dans des temples et débattent pendant des heures pour savoir si oui ou non, une autre personne est fraternelle, d’autres ne se posant pas la question, s’activent à apporter leur pierre à l’édifice d’un monde meilleur en retroussant leurs manches, mettant les deux mains bien profond dans le cambouis et en aidant concrètement leur prochain.

Après avoir dévoré le récit de la vie de Coco écrit par Hugo, je leur ai proposé de prendre le livre à compte d’éditeur afin qu’il soit mieux distribué, que l’histoire de Coco soit plus facilement accessible et aussi qu’elle puisse toucher plus de personnes et ainsi récolter plus de fonds. Je leur ai donc envoyé ce message le 10 février dernier.

Photo : couverture de la première version de « Danse avec a vie« .

« Bonsoir Claudine, bonsoir Hugo,

J’ai eu vent de l’histoire de Claudine via Facebook. J’ai participé une journée le mois dernier, en tant que bénévole, au chantier nîmois de l’émission « Tous ensemble » et c’est là que j’ai croisé Tatiana. C’est sur son mur que j’ai vu un lien vers « Toi mon toit ».

J’ai ensuite commandé la biographie que vous avez écrite. Je l’ai reçue ce matin (merci pour votre rapidité et votre gentille dédicace) et je viens de finir de la lire.

Avant toute chose, je dois vous dire que ce qui m’a séduite dans votre projet, c’est votre foi en l’humanité et en la solidarité. Je comprends que soit les gens vous aiment, soit ils vous détestent. C’est trop dur pour ceux qui ne partagent pas cette même foi et ceux qui vous jalousent seulement d’avoir osé.

J’ai fondé une modeste maison d’édition à Nîmes il y a trois ans, Les Éditions du Puits de Roulle. Je propose de l’aide à l’auto-édition d’une part, et d’autre part, je publie à compte d’éditeur certains manuscrits qui entrent dans ma ligne éditoriale quand j’en ai les moyens en temps et en argent. Ma ligne éditoriale est de publier des ouvrages qui permettent de mettre en valeur les liens qui unissent les Hommes au-delà des divergences apparentes et donc, qui permettent de les rapprocher. Aussi, je trouve que votre biographie s’intégrerait parfaitement à mon catalogue.

Le prendre à compte d’éditeur vous permettrait d’avoir une meilleure distribution auprès des libraires, ce qui serait une très bonne chose pour vous. Attention, il ne faut pas non plus croire que votre livre se trouverait en pile comme le dernier prix Goncourt ! C’est aussi difficile pour un petit éditeur de se placer, néanmoins, n’importe qui pourrait le commander à la FNAC, Cultura, Amazon ou chez son libraire du coin. D’autre part, cela vous ouvrirait la possibilité de participer à des salons, au moins locaux (pour Claudine qui est proche de Nîmes). Enfin, il y aura aussi une version ebook, elle aussi distribuée dans toutes les librairies, ce qui ouvre encore des portes pour récolter des fonds.

Cela étant, même si la version que vous proposez est bien pour un ouvrage réalisé seuls en auto-édition, et écrit par un très jeune homme, il y a pas mal de travail à faire sur ce manuscrit. Il faudrait donc que vous soyez d’accord pour que nous y apportions toutes les modifications nécessaires et de les faire rapidement afin que vous puissiez tirer tous les bénéfices des émissions TV à venir.

Quelle que soit votre décision, je vous souhaite Claudine, de gagner votre pari, et vous Hugo de persévérer dans la voie qui vous plaît en sachant suivre les précieux conseils de Boileau sur l’écriture, écrits au XVIIe siècle et toujours vrais, cela vous ouvrira des portes :

« Hâtez-vous lentement, et, sans perdre courage,
Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage :
Polissez-le sans cesse et le repolissez ;
Ajoutez quelquefois, et souvent effacez »

Au plaisir,

S.L.»

La réponse n’a pas tardé :

« Bonjour Stéphanie,

C’est avec une immense joie que j’ai lu votre mail ce matin, nous sommes, Claudine et moi, très touchés par votre proposition…» Et j’ai reçu un appel de Coco dès le lundi matin. Nous avons pu discuter de tout, éclaircir les points qui le nécessitaient, ma motivation à l’aider, les différents détails techniques. Le contrat a été préparé en bonne et dûe forme et là, il s’est passé quelque chose d’amusant, une belle synchronicité. Coco m’appelle le vendredi suivant pour me dire qu’elle sera ce jour-là sur Nîmes, car elle devait y faire des photos en compagnie des Gipsy Lovers, un groupe de chanteurs gitans qui lui offrent une chanson.

Malheureusement, ce jour-là, j’étais absente. En effet, j’étais en compagnie de Kathy Dauthuille, auteur du roman hommage au peuple Rom « Les Voyageurs au sang d’Or », à Rodilhan afin de préparer une semaine consacrée aux gitans qui aura lieu en mai prochain. De retour à la maison, je demande à Hugo quelle est son adresse postale pour lui envoyer les contrats d’édition, et là… (Kathy va rire !), il me dit qu’il habite dans une petite ville de la Sarthe, celle-là même où vit l’un de nos amis gitans : Jean-Gilles pour ne pas le nommer ! Mieux ! Il le connaît et habite tout près de chez lui. Le monde est petit et tellement vaste à la fois…

P5220026b.JPG

Malgré l’urgence, car il fallait que le livre soit prêt dans les plus brefs délais, j’ai pris grand plaisir à travailler sur ce nouveau projet. Au fil des pages, on découvre certes la vie de Coco qui n’a pas été rose, mais aussi son courage et surtout la formidable chaîne de solidarité qui est en train de se créer autour d’elle, depuis les personnes qui l’aident à confectionner des crêpes pour vendre sur les marchés, en passant par celles qui lui créent son site internet, etc. etc.

Coco est une femme adorable, elle mérite tout cela, et qu’il est bon de sentir cet élan d’amour et d’en faire partie un tant soit peu. Coco reçoit de l’aide mais elle donne tout ce qu’elle peut, elle aussi de son côté. Et pour commencer, elle nous permet de voir ce qu’il y a de plus beau en nous ; la rencontrer c’est la chance pour tous, de retrouver notre volonté d’aider, notre part d’altruisme, parfois trop enfouie. Comme le dit Coco, il y a plus malheureux qu’elle en ce bas monde, on peut ne pas adhérer à son projet, mais on ne peut pas lui reprocher de lutter pour se sortir de la situation dans laquelle elle se trouve.

Nous sommes allées rencontrer Coco chez elle pour lui faire signer son contrat et lui montrer une première version de la maquette. C’était la première fois que nous nous rencontrions et pourtant c’était comme si nous nous connaissions depuis toujours. Nous avons passé un excellent moment dans sa modeste maison à laquelle elle est si attachée. Nous nous sommes ensuite revues plusieurs fois pour le bon à tirer, mais malgré tout nos efforts, nous n’avons pas pu tout corriger avant la deadline de l’imprimeur. Du coup, il reste encore quelques petites erreurs que nous rectifierons dans les prochaines réimpressions du livre. Au final, cela fera des collectors 😉 Ainsi, au bout de cette course contre la montre, vendredi dernier, soit moins de 3 semaines après nos premiers échanges par mail, les dernières corrections de texte sont parties à l’imprimerie tout juste à temps pour que le livre soit là cette fin de semaine, afin que Coco puisse présenter et dédicacer sa biographie samedi prochain au marché de Sommières (30 – Gard).

Si tout se passe bien, une palette de sourires devrait arriver dans les heures qui viennent… Mais comme je vous sens trépigner d’impatience, je ne résiste pas plus longtemps au plaisir de vous le présenter :

 

Toi mon toit

 Danse avec la vie est l’histoire d’un pari fou, d’un pari en l’humanité. Ce pari, c’est celui que Coco – Claudine Leroy – s’est lancé en 2010 alors que la vie, qui ne l’a pas épargnée jusque là, lui lance un nouveau défi. Elle va devoir quitter la maison qu’elle loue depuis plus de vingt ans et dans laquelle elle avait enfin réussi à se reconstruire après avoir perdu ses deux premiers enfants et leur père.

Alors qu’elle se trouve un jour chez son médecin, sans vraiment y penser, elle dit : « Si un certain nombre de personnes me donnait 1 €, je pourrais continuer à vivre dans ma maison…» Et là, elle s’entend répondre : « Voici vos deux premiers euros Claudine. Allez-y ! Foncez ! »

C’est cette foi en la bienveillance, en l’altruisme, cette volonté de croire que oui, encore aujourd’hui, il y a en France et dans le monde, des personnes qui se préoccupent des autres et veulent agir pour leur venir en aide que l’appel de Claudine met en lumière. Au fil des mois, c’est une formidable chaîne de solidarité qui va se former autour de son projet !

Bien sûr, il y a plus malheureux qu’elle en ce bas monde, elle est la première à le dire, mais pourquoi attendre ? Pourquoi choisir de contribuer à une bonne action plutôt qu’à une autre ? N’ayons pas peur d’agir quand nous croisons le chemin de quelqu’un qui en a besoin. Tout simplement.

Vous pouvez d’ores et déjà commander « Danse avec la vie », il vous sera expédié dès que possible, dans les jours qui viennent :

directement auprès de Coco qui vous fera une dédicace : rendez-vous sur toi-mon-toit.fr

auprès de la maison d’édition : rendez-vous sur le site des Éditions du Puits de Roulle

___________________________________________________________________________

Bientôt disponible dans toutes les librairies en version papier et en versions Kindle (disponible ici) et Epub.

« Danse avec la vie », récit de vie de Claudine Leroy avec le concours d’Hugo Blin. 114 pages. ISBN : 978-2-919139-58-3 – 11,90 € + frais de port 2,55 € – Disponible à compter du 8 mars 2013, journée de la Femme.

À suivre…

3 – Coco dans les médias. Une spirale de propositions d’aide. Et Hugo ? Où l’on voit que l’histoire de Coco ne laisse personne indifférent.

Très belle journée à tous,

anti

7 Replies to “Danse avec la vie 2/5 – De Tous ensemble à Toi-mon-toit : nouvelle édition de « Danse avec la vie ».”

  1. Anna Galore

    Toujours aussi passionnant, ce documentaire sur ta rencontre avec Coco et l’élan de solidarité magnifique qui entoure tout le projet !

    Vivement samedi qu’on la retrouve sur le marché de Sommières où elle tiendra un stand !

  2. anti Post author

    Oui ! Une nouvelle aventure commence et je suis heureuse de pouvoir apporter un coup de main à Coco.

    Pour information, la version Kindle de « Danse avec la vie » est disponible à l’adresse suivante : http://www.amazon.fr/Danse-avec-la-vie-ebook/dp/B00BPD0J2K/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1362563282&sr=8-1

    Pour lire un extrait du livre, cliquez ici : http://www.amazon.com/Danse-avec-la-vie-ebook/dp/B00BPD0J2K/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1362563282&sr=8-1

    Danse avec la vie [Format Kindle]. De Hugo Blin (Auteur) & Claudine Leroy (Auteur), Les Editions du Puits de Roulle. 9,27 €.

  3. Terrevive

    Comme c’est amusant ces synchronicités avec les Gitans !
    Et Jean-Gilles qui arrive en plein milieu comme s’il sortait d’un chapeau ! :+)
    Je te prends un livre Anti que tu me remettras lors de la journée de la femme (symbolique) et j’aurai par la suite l’occasion de le faire dédicacer par l’auteur puisque j’aurai la joie de faire la connaissance de Coco en diverses occasions communes!

  4. anti Post author

    « Et Jean-Gilles qui arrive en plein milieu comme s’il sortait d’un chapeau ! :+) »

    Incroyable ! Je dois avouer que je n’en revenais pas !
    Je note pour le livre, merci de ton soutien, et me régale déjà des futures séances de dédicaces, car elle a du bagou la Coco 😉 M’est avis qu’on n’a pas fini de rire ! A demain !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.