Un contact prometteur

Lorsque j’ai rédigé mon article sur le massacre des chats au Moyen-Âge, j’ai eu envie de le proposer, en parallèle du blog, à un magazine sensible à la cause de nos amis félins. Il y en a quelques-uns en France, dont deux d’importance nationale solidement établie avec une trentaine d’années d’existence. Il se trouve que j’avais un point d’entrée dans l’un d’entre eux grâce à un ami qui connaissait l’une de ses journalistes.

DSCN2618b

J’ai écrit à cette journaliste et lui ai décrit les grandes lignes de mon texte pour savoir si cela pouvait avoir un intérêt. Elle a aussitôt transmis mon mail à la rédactrice en chef, qui m’a répondu un peu plus tard. Ça commençait très bien : « Votre proposition est une excellente idée ».

Problème : elle avait justement prévu pour son prochain numéro un article où elle revenait – d’une façon différente – sur l’idée débile de ce soi-disant ambassadeur de l’environnement en Nouvelle-Zélande. J’ai un peu insisté, en soulignant le fait que nos deux articles étaient complémentaires. Et, pour qu’elle puisse en juger en toute connaissance de cause, je lui ai envoyé mon texte.

201630

Malheureusement, elle n’avait plus la possibilité de le prendre dans le prochain numéro, le bouclage ayant lieu aujourd’hui. « Trop tard pour y insérer un autre papier, trop peu de place (deux pages dédiées à ce sujet) et de temps pour remanier le tout. »

En revanche, elle m’a fait un retour fort sympathique sur mon article, jugeant mon analyse « très pertinente ». Elle a conclu par ces mots : « N’hésitez pas à revenir vers moi pour d’autres collaborations ». Je n’y manquerai pas, avec grand plaisir.

Très belle journée à vous

2 Replies to “Un contact prometteur”

  1. anti

    jugeant mon analyse « très pertinente ». Elle a conclu par ces mots : « N’hésitez pas à revenir vers moi pour d’autres collaborations ».

    Absolument d’accord : tes analyses sont très judicieuses à chaque fois. Et l’idée d’une future collaboration est une bonne nouvelle pour tous les défenseurs des animaux. Bravo !

  2. laure

    « Absolument d’accord : tes analyses sont très judicieuses à chaque fois. »
    lu et approuvé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.