Happy birthday, Robert

Aujourd’hui, Robert Plant fête son 65e anniversaire. Il avait 20 ans quand Jimmy Page, alors guitariste de Yardbirds aux côtés de John Paul Jones à la basse, lui propose de devenir le chanteur du nouveau groupe qu’il est en train de créer. Robert accepte avec enthousiasme et ajoute qu’il connait un batteur avec qui il a joué dans son tout premier groupe de blues. Il s’agit de l’immense John Bonham, que même l’Encyclopaedia Britannica décrira plus tard comme le « modèle parfait pour tous les batteurs de hard rock qui l’ont suivi ».

Led Zeppelin vient de naître et, fait rarissime dans l’histoire du rock, ne changera jamais de formation jusqu’à sa disparition en 1980, décidée par Plant et Page à la mort de Bonham, âgé d’à peine 32 ans. Cette stabilité remarquable vaut au groupe une cohérence unique.

led zep 1

Chacun des quatre musiciens va devenir pour tous ceux qui suivront, plus qu’un modèle, un archétype absolu dans son moyen d’expression : le guitar hero, le bassiste impassible, le batteur bûcheron et le chanteur à la voix suraiguë. Led Zeppelin vient d’inventer le hard rock dans ce qu’il a de plus lumineux, en même temps que Black Sabbath, autre groupe légendaire lui aussi de Birmingham et lui aussi créé en 1968, en illustrera la face obscure.

Cependant, à la différence de la plupart des groupes de hard qui viendront ensuite, Led Zep va montrer une sophistication et une inventivité extrêmes dans ses créations, grâce à la culture guitaristique impressionnante de Jimmy Page, aux talents à la fois de parolier et de chanteur hors du commun de Robert Plant et à la curiosité sans limite des deux hommes pour des styles musicaux incroyablement divers. Il faut les écouter dans Since I’ve been loving you ou Stairway to heaven pour prendre la pleine mesure de leur expressivité, de leur génie musical et de l’alchimie qui les relie.

led zep 2

Sans oublier Kashmir, pur joyau démontrant que des harmonies raffinées et une voix exceptionnelle soutenues par une des plus belles et plus pures lignes de batterie que j’aie jamais entendue peuvent faire d’un morceau de hard rock de près de 9 minutes un hymne capable d’envoûter n’importe quelle oreille. Les radios qui, à cette époque, refusaient de passer toute chanson de plus de trois ou quatre minutes, l’ont abondamment diffusé dans son intégralité.

Après quelques années de silence suite à la fin de Led Zep, Plant s’est remis à créer, composer, écrire, chanter – en particulier avec Alison Krauss. Et il ne compte toujours pas s’arrêter. Même les jeunes générations le portent aux nues : en 2008 (il avait 60 ans), il a été classé meilleure voix de l’histoire du rock par les auditeurs d’une grande radio britannique.

led zep 3

Un an auparavant, Led Zep s’est fugitivement reformé pour un concert à Londres, donné en hommage à Ahmet Ertegün, leur producteur mythique disparu qui avait découvert et fait enregistrer un nombre hallucinant de talents, de Ray Charles à AC-DC et de Duke Ellington aux Rolling Stones. La batterie était tenue par Jason Bonham, le fils de John. De l’avis des critiques comme des spectateurs, il s’est agi d’une prestation d’une qualité sans pareille. Lors de la mise en vente des tickets sur Internet, il y a eu 20 millions de demandes pour 20 000 places disponibles.

Aujourd’hui, pour l’anniversaire de Plant, c’est à nous de chanter pour lui. Happy birthday, Robert ! Tiens, je vais me repasser quelques-uns de ses plus beaux morceaux.

Très belle journée à vous

Photos : Page et Plant en 1977,  Plant en 2010, Led Zep à Londres en 2007 (Wikipedia)
A voir et écouter également sur le blog : Quand Led Zeppelin laissait de marbre

7 Replies to “Happy birthday, Robert”

  1. Valentine

    Ouh là ouh là!!! J’arrive pile poil moi………je transmets au Chef de suite, tu penses hi hi hi :-)))

  2. Anna Galore Post author

    Eh oui, c’est déjà la rentrée pour les fans de Culture Rock ! Un autre numéro est déjà prêt, bien au chaud, il sera mis en ligne dans quelques jours.

  3. anti

    Ainsi donc la petite-fille de Valentine et donc du Chef est née le même jour que Robert Plant 😉 Bons anniversaires !

  4. Le chef

    Bonsoir les Rockeux-Hardeux-Métalleux!
    Trop fort Anna!
    Il n’y a pas de hasard dans la vie: je suis sûr que Saint-Plant veillera à ce que le gène de « toute la musique qu’aime le Chef  » se développera chez Manon!
    Merci Anna, grâce à toi c’est la première fois que je suis heureux de faire une rentrée!!!
    Je l’attendais cette note…Je me disais: je l’aurais… je l’aurais!
    Comme l’on dit dans le Midi: je me régale à chacune de tes notes!
    Puisse t’elle donner l’idée à Mr Peillon d’une réforme qui ne serait pas vaine: une heure de culture Rock par semaine!
    Un bien bel anniversaire! Cela fait plaisir de fêter un génie, de plus un génie vivant! Je lui en souhaite tout-tout plein d’autres…Car il faut bien admettre que depuis le début de 2013, les Mythiques ont un fâcheux penchant à disparaitre….Dure année….
    – Alvin Lee: guitariste hors pair et fondateur de Ten Years After.
    – Ray Manzarek: un des fondateurs et claviériste des Doors.
    – Peter Banks: guitariste de Yes.
    -Jeff Hanneman : un des fondateurs du groupe de thrash métal Slayer, que j’aime beaucoup, et qui était un  » adorateur  » et virtuose des guitares ESP, comme d’ailleurs Kirk Hammet!
    -Richie Havens: une des révélations de WOODSTOCK, dont je ne peux m’empêcher de raconter la « naissance  » de son plus grand tube: Freedom
    Il devait passer en cinquième position le premier jour de ce festival, mais comme il y avait des bouchons monstrueux, vu l’incroyable affluence, les quatre précédents n’étant pas encore arrivés, il lui a été demandé de faire l’ouverture!
    Ayant épuisé tout son répertoire et étant toujours le seul artiste présent, il fut obligé d’improviser…et de là est né ce morceau mythique…
    Devant toute sa carrière à Woodstock, il a demandé à ce que ses cendres soient dispersées sur le terrain de ce festival; beau point final!
    ….Et j’espère le dernier pour cette année: J.J. Cale.
    Comme tu le dis si bien, John Bonham est le plus grand, mais je ne savais pas qu’il était mort si jeune…Heureusement la descendance assure!
    ….Je ne résiste pas à te donner mes numéros 2-3-4-5-6.
    Je suis sûr que tu apprécieras, toi la connaisseuse-pratiquante!
    Les « Anciens « :
    – Ginger Baker ( Cream )
    – Keith Moon ( Who )
    -Mitch Michel ( Hendrix )
    8 Le » Jeunot « :
    -Neil Peart ( Rush )
    Le  » Baby « :
    – Dave Lombordo ( Slayer )
    ……Alors à dans quelques jours, pour la suite de la Rock Aventure!
    Le Chef

  5. Anna Galore Post author

    Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah merci Chef pour ce commentaire magnifique !

    Pour l’histoire du passage de Richie Havens à Woddstock… je l’avais aussi racontée en 2008 dans un des premiers numéros de Culture Rock :

    http://www.annagaloreleblog.com/2008/04/20/coup-de-coeur-a-richie-havens/

    Et pour la liste des batteurs, je vais réfléchir à la mienne mais je pense que j’y mettrai au minimum Christian Vander, Billy Cobham et Manu Katché.

    La suite un peu plus tard !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.