Quand le temps se fait chat et s'étire

che santiago 2.jpg

Aujourd’hui, la météo prévoit un beau dimanche d’automne, où il va faire bon rester en mode cocon à la maison, dans une ambiance douillette. Les chats vont faire les fous, profiter des câlins, s’étirer comme le temps. Un programme on ne peut plus agréable, valable aussi pour les humains.

PB070168.JPGPB070176.JPGA propos de plaisir des sens, nous avons passé un long moment hier à reprendre certains détails de ma sixième nouvelle, Le massage. En rentrant de Vienne, je l’avais laissée à l’état de premier jet et plusieurs passages s’en ressentaient. Comme elle veut exprimer en premier lieu la sensualité croissante d’un massage très spécial, il était important de lisser le récit pour que tout glisse en la lisant, des prémisses jusqu’à la chute. Le regard et le ressenti d’Anti étaient donc particulièrement utiles.

Dans la soirée, nous avons revu Le fabuleux destin d’Amélie Poulain pour la énième fois, avec toujours autant de plaisir. Ce film vous dessine un sourire aux lèvres du début à la fin. Anti revient dessus aujourd’hui. Et comme aujourd’hui c’est dimanche, je lui ferai découvrir Un long dimanche de fiançailles, pour le bonheur de retrouver la légèreté poétique de Jean-Pierre Jeunet et le visage angélique d’Audrey Tautou. L’histoire est certes plus sombre, mais tout aussi belle et romantique.

Le jour se lève. Il fait très beau, la lumière douce est magnifique. Les grands micouliers tapissent petit à petit la pelouse de leurs premières feuilles tombées. La maison s’éveille lentement, en un long moment immobile.

Très belle journée à vous

anti santiago.jpg

6 Replies to “Quand le temps se fait chat et s'étire”

  1. anti Post author

    « nous avons passé un long moment hier à reprendre certains détails de ma sixième nouvelle »

    Avec ça, on peut espérer que « ces presque galipettes désuètes ne soient pas classées dans les séries B au rayon OBSOLETE. » 😉

    Mc anti Solaire

  2. ramses Post author

    Si je comprends bien, ces nouvelles s’écrivent à 4 mains ? Rien de tel que les travaux pratiques ! Une femme (par ex. Françoise Rey ou Régine Deforges) est toujours plus habile qu’un homme dans l’écriture des textes érotiques. Alors, deux…

    Est-ce que le dernier chat conservera ses yeux bleus ? Ils ont tous l’air heureux, en tous cas !

    Bon dimanche cocooning !

  3. Anna Galore Post author

    « Rien de tel que les travaux pratiques !  »

    mdrrrrrr !

    Je te rappelle, petit canaillou, que les nouvelles de « J’ai treize envies » ne contiennent AUCUNE situation qui me soit vraiment arrivée.

  4. ramses Post author

    Anti, tu veux dire Pauline Réage et « Histoire d’O » ? Je connais mes classiques ! D’ailleurs, tu as vu ma bibliothèque !

    Anna, « Je te rappelle, petit canaillou, que les nouvelles de « J’ai treize envies » ne contiennent AUCUNE situation qui me soit vraiment arrivée. »

    Bien sûr… Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d’alu ?

    http://www.youtube.com/watch?v=_Qg3Rk-B09o

  5. Anna Galore Post author

    Oh my gode, je suis mise à nue ! Tout le monde va savoir que j’ai changé de sexe au cours de ma vie ! En effet, toutes les nouvelles sont racontées à la première personne, mais certaines par des hommes et d’autres par des femmes. Sexcitant, non ?

    Annandrogyne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.