Google recrute des chèvres

747318653.JPGOn savait que la firme avait la fibre écolo, mais pas au point de recruter des chèvres. Oui, des chèvres, des vraies, connues pour leurs talents de débroussailleuses, ont été mises au boulot par le géant américain de l’internet, autour de ses bureaux californiens.

Google a embauché 200 caprins pour brouter les terrains entourant son campus de Mountain View en Californie (ouest). La région est fréquemment ravagée par de vastes incendies de forêts dévastateurs, et plusieurs années de sécheresse ont aggravé la situation.

Moins polluantes que les tondeuses

«Nous avons certains terrains que nous devons tondre à l’occasion pour éliminer les mauvaises herbes et les broussailles pour réduire les risques d’incendie», écrit un responsable de Google, Dan Hoffman, sur le site du groupe.

«Au lieu d’utiliser des tondeuses électriques bruyantes qui utilisent de l’essence et polluent l’air, nous avons loué des chèvres pour faire le boulot à notre place», a-t-il ajouté.

Source : 20 Minutes

4 Replies to “Google recrute des chèvres”

  1. anti Post author

    « Bah il suffisait de me demander !  »

    Ah ben dam ! V’là qu’elle broute maintenant ! Mdrrr !

    anti

  2. ramses Post author

    En Provence, jusqu’à il y a une trentaine d’années, il y avait des bergers avec des troupeaux qui « nettoyaient » les collines. Depuis qu’ils ont disparu, on assiste chaque année à des incendies qui ravagent des centaines d’hectares. On a remplacé les moutons par des « Canadair », qui tentent d’éteindre les feux, en prenant beaucoup de risques et pour un coût exorbitant…

    Google est revenu aux bonnes vieilles méthodes, bravo !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.