L'écrit libre équilibre

Certains, à commencer par nos enfants (oui, parfaitement, on balance), pensent que nous sommes totalement barges, Anti et moi, avec nos fous-rires et délires permanents.

Ils ne savent pas à quoi ils ont échappé.

Grâce à tout ce que nous écrivons sur ce blog, nous sommes en fait des personnes totalement équilibrées. Et toc.

Cela vient d’être scientifiquement démontré : écrire aide à être plus équilibré mentalement. C’est ce qu’a affirmé récemment le neurologue américain Matthew Lieberman. Il conclut, en effet, à l’issue d’une étude mettant en oeuvre des techniques d’imagerie du cerveau, qu’analyser ses sentiments pour les décrire par écrit aide le cerveau à réguler ses émotions et réduit anxiété, angoisse et tristesse.

Vous allez me dire: il n’enfoncerait pas un peu des portes grandes ouvertes, le petit Matthew ? Ben bien sûr qu’écrire, c’est plus stabilisant que flipper dans son coin.

Oh là, pas de conclusion hâtive.

Ce n’est pas parce que ça a l’air évident qu’on doit y croire. Nous, ici, on est des pros, vous nous connaissez. On a des responsabilités. On croise les infos, on recoupe, on vérifie avant de mettre quoi que ce soit en ligne.

Dans un souci de rigueur journalistique, j’ai donc décidé de contrôler le bien-fondé de cette découverte majeure en réalisant moi-même l’expérience.

Pour ce faire, j’ai observé Anti avant et après qu’elle écrive un article pour le blog.

Voyez plutôt.

_______________________________________________________

AVANT

Le sujet peut sembler normal pour une personne non avertie. Seule une technique sophistiquée d’imagerie permet de déceler un certain penchant pour l’excitation.


_______________________________________________________

APRES

Le sujet vient d’écrire son article. Il va garder un état d’équilibre parfait pendant une durée de 10 à 12 heures.


_______________________________________________________

La démonstration est sans appel.

C’est dire si notre blog a un réel effet bénéfique sur tous ceux qui y participent, ne serait-ce que par un commentaire de ci de là. D’ailleurs, vous nous le dites souvent, que ça vous fait du bien.

Quant à nous, qui en rédigeons les articles, allez savoir dans quel état nous serions sinon…

Bon, moi, je suis à un stade beaucoup plus grave, mais je me soigne en conséquence. Je prends un traitement chronique lourd, basé sur l’écriture de romans (deux par an, en dehors des heures de repas).

Juste une question de dosage, quoi. Faut c’qu’il faut. Notre équilibre est à ce prix.

Très belle journée à tous

13 Replies to “L'écrit libre équilibre”

  1. anti Post author

    Ben là, avec une note pareille, elle devrait être équilibrée la Anna, ben même pas ! Elle est morte de rire ! En pleine crise d’hystérie aigüe et moi avec ! Vite ! Vite ! Une note !!!

    anti : vive le rire !!!

  2. anti Post author

    Quand j’étais petit garçon,
    Je repassais mes leçons,

    en chansons !

    Euh ? Moi ? Nan. J’ai rien chanté pourquoi ?

    anti, plus c’est gros, moins c’est petit.

  3. Catherine Post author

    mdrrrrrrrrrrrrrrr !
    CQFD… Et la démonstration est sans appel ! mdr

    Euh… Non ! non ! je ne suis pas là !

    Je fileeeeeeeeeee

  4. baladouvoyage Post author

    j’connais cette photo ou ces ouvriers sont en équilibre sur une poutrelle de chantier
    celle là ou la semblable ou des irlandais ont
    migré après la grande famine et construit New york ,j’ai vu ça en Irlande lors d’un voyage
    dans un musée si ma mémoire …..
    amitiès

  5. ramses Post author

    10 à 12 heures pour récupérer ? Ca a l’air épuisant d’écrire…

    Les « équilibristes » : Evacuer leur stress dans une position pareille laisse imaginer ce que devait être leur quotidien… Les temps ont changé : un seul noir pour 10 blancs…

  6. Anna Galore Post author

    Euh… je crois que tu n’as pas vu la photo « Avant » (elle a disparu pendant une bonne trentaine de minutes, je viens de la remettre). Tu vas voir que c’est encore plus éprouvant que tu crois !

    Et pour les ouvriers sur la poutre, ils n’évacuent pas leur stress, ils font leur pause repas tout simplement. Ce qui n’enlève rien à ta remarque sur leurs conditions de travail !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.