Ji Dahai, un peintre chinois en Provence

Ji Dahai est un peintre chinois qui vit depuis quelques années dans le sud de la France.

Je l’ai rencontré il y a un peu plus de deux ans, alors qu’il dédicaçait l’un de ses livres, « Le voyage d’un peintre chinois en Provence », après en avoir fait publier un premier sur son parcours le long des chemins de Compostelle.

Nous avions alors parlé de calligraphie et de son regard particulier pour peindre les paysages provençaux comme s’ils étaient des tableaux chinois. Nous avons eu par la suite quelques échanges par mail.

C’est ce qui m’a valu le plaisir de figurer parmi les destinataires d’un message donnant de ses nouvelles. En voici l’essentiel.

Son année 2008 a été bien remplie par différentes expositions en France (Monaco, Lyon, Tulle et Paris au Carrousel du Louvre) et une exposition qui tourne jusqu’en septembre 2009 dans les Alliances Française de 11 villes en Chine. De plus, il a passé le mois de novembre à travailler la peinture sur porcelaine chinoise.

Avec sa compagne Cécile, il met sur pied un Centre Provence-Chine, où il enseignera la calligraphie et la peinture chinoise à l’encre de Chine, avec des chambres d’hôte et une salle d’exposition. L’ouverture est prévue à l’automne 2009.

Au mois d’août 2009, il organisera un voyage « La Chine poétique avec un peintre chinois » avec une agence de voyage de Strasbourg. Si cela vous intéresse, laissez-moi un message que je lui transmettrai.

Ses porcelaines seront exposées au grand Casino de Monaco, entre le 26 et le 29 janvier.

Son mail se termine par ces mots : « En contemplant des roses toujours fleuries devant notre fenêtre, après une tempête de neige au sud de la France, nous vous souhaitons, Cécile et moi, une bonne et heureuse année 2009 ! »

Photos: www.ville-arles.fr (1 et 3), Amazon (2), Ji Dahai (4)

6 Replies to “Ji Dahai, un peintre chinois en Provence”

  1. Anna Galore Post author

    A peine 20 minutes que cette note est en ligne et déjà le nom « Ji Dahai » indique notre blog à la première page des réponses de Google (sur 23 500) et à la première de toutes les réponses de Blogsearch.

  2. anti Post author

     » il y a dans leur juxtaposition des horizons qui s’ouvrent, vers d’autres mots, d’autres langues, d’autres univers… »

    Une conséquence de l’interdiction formelle de de représenter des êtres animés découle d’un verset du Coran qui estime que les faiseurs d’images veulent rivaliser avec Dieu, a pour conséquence directe le développement de la calligraphie et d’une ornementation des textes basée sur la géométrie et l’arabesque.

    Un peu comme pour l’islam, dans le judaïsme, pour détourner l’interdit, les copistes vont alors développer l’art de la calligraphie et surtout de la micrographie, l’écriture minuscule qui dessine des formes (animaux, objets, personnages) avec l’écrit…

    Un site interressant ici aussi :

    http://www.krishadar.com/ZoneMembres/PersonnaliteInvitee/AlainBocher/10-Calligraphies0.asp?na=n&pa=p

    anti

  3. PEUCH Post author

    nous organisons le 8 aout 2009 un salon du livre à grambois (84240 vaucluse)
    peut être pourriez-vous y présenter vos livres sur la Provence

  4. isabelle drouin Post author

    savez vous ou je peux rencontrer ji dahai?
    je voudrais lui faire dédicacer son livre un peintre chinois en provence qui est en permanence ouvert chez moi,car ces lieux je les cotoie tous les jours,vu que j’habite la provence depuis 10 ans.
    si vous pouvez m’envoyer ses lieux et dates d’expo,car vous semblez lz suivre de près..
    merci et que vive l’art bien vivant!!
    isabelle

  5. Brimeyer Nicolas Post author

    J’ai fait le chemin de Le Puy à Santiago de compostela pendant la même période de fin mai à fin juillet 2005. Ns ns sommes souvent rencontrés et j’ai pu l’observer faisant ses dessins. J’aimerais tellement le contacter. Pouvez-vous me passerr les coordonnées de son site internet éventuel ou son adresse d’email.
    je vous remercie d’avance.
    Nicolas

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.