Priez porno

Certes, il se passe des choses bien plus graves sur la planète ces derniers temps que le sujet futile dont je vais vous parler ce matin, mais pour ces infos-là, vous avez les médias traditionnels. Quoique, pas si futile que ça, mon sujet, quand on y pense, puisqu’il révèle (ou rappelle) quelque chose d’universel chez tous les humains de la Terre.

Connaissez-vous la règle 34 de l’Internet ? Elle est très simple.

Règle 34. Si quelque chose existe, il y en a une version porno. Aucune exception.

rule 34

Si vous ne me croyez pas, allez vérifier l’existence de cette règle en cliquant ici (je vous rassure, ce n’est qu’un dictionnaire sans illustrations).

De fait – une recherche basique sur Google vous le confirmera – vous pouvez facilement trouver sur le net des sites qui proposent des vidéos pornos avec n’importe quelle célébrité, y compris Nicolas Sarkozy ou Barack Obama (toutes bidonnées, bien sûr, et probablement bourrées de virus) ou encore des dizaines de milliers de sites qui combinent « Galore » et « porn ».

Attention, pour ce dernier exemple, il y a un piège : cela ne signifie pas que je suis largement plus célèbre ou sexy que Sarko. C’est juste que « galore » veut dire « à profusion » en anglais. Ce terme est donc très courant, certes sur les sites porno (6 millions de réponses avec « porn galore ») mais de façon plus générale sur tous les sites qui proposent des choses à profusion, comme les soldes en ligne (6 millions de réponses aussi avec « bargain galore »). Et encore, ce n’est rien à côté des confiseries (19 millions de réponses avec « sweets galore »). Ce qui ne vous permet pas de déduire que je suis à la tête d’un immense empire de confiseries, de soldes ou de sites coquins.

Mais revenons à la règle 34. Son champ d’application le plus connu concerne bien entendu les vidéos pornos. S’il y a bien deux régions du globe où je n’aurais jamais imaginé qu’on en regarde régulièrement, ce sont bien le Vatican pour des raisons d’exemplarité morale évidentes et la Corée du Nord parce que ce pays n’est pas connecté (du moins le croyais-je) au reste de l’Internet. Or, la règle 34 ne souffre aucune exception.

kim jong PC

C’est ce que vient de confirmer le site Torrent Freak qui réalise des statistiques de qui télécharge quoi partout dans le monde. Il a révélé ces derniers jours que des images ou des vidéos pornos sont téléchargées en grande quantité depuis ces deux États-là (ainsi que des séries télé américaines, c’est dire leur niveau de dépravation).

Voici un petit extrait pour le Vatican (notons un penchant pour le sado-maso – en anglais « BDSM ») :

torrentfreak vatican

Et là, pour la Corée du Nord (Marica Hase et Alice Frost sont des stars du genre) :

torrentfreak corée du nord

Bon, certes, il est techniquement possible que les adresses IP qui figurent (celles qui sont partiellement occultées) aient été piratées et soient utilisées à partir de lieux différents, mais la probabilité qu’elles soient bien localisées là où elles sont supposées l’être est très, très élevée.

Cela dit, il existe des tas d’autres règles dans le même dictionnaire. Par exemple, la règle 24 stipule que si quelque chose existe, il y a des gens pour en avoir peur. Ce qui, combiné avec la règle 34, implique que ces gens-là n’ont plus qu’à prier pour être délivrés de leurs obsessions intimes qui leur font si peur.

Très belle journée à vous

La photo de Kim-Jong-Un devant un micro-ordinateur portable nord-coréen dernier cri a été prise le 24 mars dernier par l’agence officielle KCNA. Allez savoir ce qu’il est encore en train de mater avec ses copains.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.