Du mauvais usage des lettres types dans l’Éducation nationale

Plus mes enfants grandissent, plus j’ai du mal à apprécier les membres de l’Éducation nationale. Voilà, c’est dit, je ne vais pas me faire que des amis, mais c’est ainsi. À l’heure où il serait bon de veiller au maintien de certaines valeurs fondatrices de la vie en société, je n’observe que maladresses, démissions, manque de culture, manque de savoir-vivre, incohérences, absurdités. Je vous ferai grâce des nombreux exemples qui me viennent à l’esprit pour ne vous parler que du dernier en date.

Hier, j’ai reçu ce courrier du collège :

 

courrier absence… Soupir d’exaspération…

Rien ne va dans ce courrier type.

D’abord, dans un courrier, on indique le lieu et non : NIMES CEDEX 2

Ensuite, on accentue les majuscules. On écrit : NÎMES pas NIMES

Dans un courrier administratif, il est d’usage de ne pas utiliser d’abréviation : on écrit Madame, pas Mme quand on s’adresse à quelqu’un.

La date du courrier est du 12 avril. On me dit que ma fille a été absente du 9 au 16… Il semble qu’il y ait un problème de concordance des temps.

Comment peut-on savoir que ma fille sera absente du 9 au 16 avril en date du 12 et me demander de justifier cette absence alors que si le collège sait qu’elle est absente du 9 au 16 c’est pour la bonne raison qu’elle est… en voyage scolaire en Espagne organisé par le collège à ces dates ? C’est absurde !

Enfin, on signe un courrier. On ne l’envoie pas sans signature.

Encore une fois, j’éprouve une profonde exaspération devant et ce gaspillage de temps de part et d’autre, et ce gaspillage d’argent (encre, timbre, enveloppe, papier) sans parler de ce ton méprisant typiquement administratif qui créer un fossé infranchissable entre les individus.

Inutile de vous dire que je ne répondrai pas à ce courrier.

anti

4 Replies to “Du mauvais usage des lettres types dans l’Éducation nationale”

  1. valentine

    Ah oui c’est carrément flippant! Je vote un crédit à l’éducation nationale française pour offrir à ce conseiller principal d’éducation une secrétaire! Et encore……….tout fout le camp ma pôvre dame!

  2. Anna Galore

    Franchement, on a beaucoup, mais alors beaucoup, rigolé avec les enfants quand on leur a parlé de cette lettre ! Annoncer le 12 avril que le collège n’a pas eu de billet d’excuse pour une absence allant du 9 au 16 avril, c’est du lourd !
    Surtout quand ladite absence est due au voyage scolaire organisé par ce même collège !
    Mdrrrrrrrrrrr !!! Aux fous !!!!

  3. mighe

    Bonsoir, Anti,
    J’espère que ce soir tu es plus zen….
    Tu connais la maxime;
    « Ne pas se contrarier pour des choses pour lesquelles
    on ne peut rien! »
    Et puis, tu devrais être flattée; tu as droit à la considération du gratte-papier…..
    Douce nuit….

  4. Terrevive

    Et pourquoi ne les mettrais-tu pas au courant de toutes tes remarques ? Ça les ferait peut-être réfléchir ; je trouve que ce ne serait pas inutile.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.