Les Chats Libres font leur loto

Chats Libres Nîmes Editions du Puits de Roulle

 

L’association Les Chats Libres de Nîmes Agglo nous a demandé il y a quelques années, à mon époux et à moi-même, d’être leurs premiers membres d’honneur aux côtés de Frédérique Hébrard et Louis Velle, qui ont accepté d’en être les Présidents d’honneur. Depuis, d’autres personnes nous ont rejoints : Nassim Si-Ahmed, comédien, et dernièrement Mireille Jourdan, artiste plasticienne.

Les Éditions du Puits de Roulle sont heureuses de soutenir régulièrement les actions de cette association qui lutte activement pour la non-prolifération des chats errants et donc, pour moins de souffrance animale. Aussi, pour le loto qui aura lieu dimanche 3 mars prochain, c’est avec plaisir que nous offrons 3 exemplaires de « Lucienne », magnifique roman de Jean-Michel Berardi, tendre et humain, plébiscité par les lecteurs.

Extrait :

« – Oh ! Ce n’est rien ! Dites-moi, le chat dont vous parliez tout à l’heure, Léon, vous l’avez toujours ?

Berardi Lucienne Editions du puits de roulle– Non, non ! Ça fait longtemps ! Un beau jour, il est parti… comme il était arrivé. Par surprise, sans prévenir ! Je n’aime pas beaucoup les chats pourtant celui-là était différent.

Un jour, en rentrant du cimetière, je l’ai trouvé devant ma porte. Il était sale, crotté, balafré, maigre ! Il se frottait à ma jambe en ronronnant pendant que j’ouvrais ma porte et j’ai eu pitié. Je l’ai laissé entrer et il n’a plus jamais quitté la maison pendant deux ans. Dès que je m’installais dans mon fauteuil pour lire ou tricoter, il venait sur mes genoux. Il me tenait chaud, il me tenait compagnie. Il était tigré, des grands yeux dorés qui louchaient un peu et avait une certaine tendance à l’embonpoint. Pas moyen de le faire aller plus loin que le pied de l’escalier ! Et bien sûr, pas question de compter sur lui pour chasser les souris. Il ne servait à rien, mais il était là… et puis un jour, sans raison… Il est parti et ça m’a fait un grand vide dans la maison.

– Cela a dû vous faire de la peine !

– Oui, un peu ! Mais les chats, c’est comme ça : libres et indépendants. Il est venu passer un peu de temps avec moi et il est reparti vivre sa vie.

– C’est vrai,… mais on s’y attache… Moi c’est pour ça que je n’en ai pas ! J’ai peur d’avoir trop de peine si je le perds ou s’il s’en va !

– Mais, Églantine, ce n’est pas parce qu’on risque de tomber qu’on arrête de faire du vélo !

–…

– Je veux dire qu’il ne faut pas se priver des bons moments sous prétexte qu’ils ne dureront pas toute la vie… »

*

*      *

Pour que le plus grand nombre de chats puissent aussi passer de bons moments, vous aussi, soutenez les Chats Libres de Nîmes Agglo et venez nombreux !!!

anti

One Reply to “Les Chats Libres font leur loto”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *