Ne jamais faire pleurer une femme (Kasimir)

Décidément, j’aime me promener chez notre ami Kasimir ! Hier, j’ai pu y lire ce magnifique passage du Talmud, empreint de tendresse.

Pour accompagner cette petite lecture, je vous suggère ce morceau de Peter Gabriel : « The Feeling begins« , premier morceau de la musique du film « Passion : la dernière tentation du Christ ».

Ainsi se termine le Talmud :

« Prend bien garde de ne jamais faire pleurer une femme,

parce que Dieu compte ses larmes.

La femme est sortie de la côte de l’homme,

non de ses pieds pour être son paillasson,

ni de sa tête pour lui être supérieure,

mais de son flanc pour être son égale,

juste au dessous de son bras pour être protégée

et à côté de son cœur pour être aimée »

Très bon après-midi,

anti

4 Replies to “Ne jamais faire pleurer une femme (Kasimir)”

  1. anti Post author

    Oui ! Dans le Talmud, comme dans les autres textes sacrés, il y a de tout, mais ce passage est vraiment d’une délicatesse qui me fait fondre. Je le verrais bien en tête d’un chapitre d’un de tes livres futurs 😉

  2. graal

    Bonjour Anti, ce texte est magnifique, la musique qui l’accompagne l’est tout autant. Bien de sages hommes de toutes issues et de toutes influences théologiques devraient s’en inspirer. Il est temps que l’homme recouvre ses esprits. Bonne journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.