Où sont les cafés ?

Je vous ai parlé à quelques reprises de tous ces visiteurs qui passent nous voir au quotidien – entre mille et mille cinq cents par jour en moyenne – et qui ne laissent jamais de commentaires. Pas parce qu’ils s’ennuient mais très souvent parce qu’ils se contentent de regarder ce qui leur est offert en spectacle, en toute bienveillance. Ou encore parce qu’ils n’osent pas s’immiscer dans nos conversations qui se déroulent de toute évidence entre personnes qui se connaissent bien.

002553b

De temps à autre, l’un de ces visiteurs furtifs nous donne un signe de vie, parfois sur le blog (et c’est toujours un plaisir), parfois en m’envoyant un mail (et ça l’est tout autant). C’est encore arrivé hier. J’ai reçu un message d’Edwin, un internaute qui vit en Belgique si j’en crois son adresse mail.

Edwin n’est pas français mais il est francophone. J’ai très sincèrement beaucoup aimé ce qu’il m’a écrit. Aussi, je vous le reproduis ci-dessous parce que cela vous fera plaisir aussi – autant à ceux qui participent aux conversations qu’à ceux qui préfèrent rester silencieux. Il y a quelques petites fautes de syntaxe mais j’ai préféré ne rien corriger, par respect pour les efforts qu’il a faits en m’écrivant en français.

233229b

« A : Anna Galore
Objet : Où sont les cafés ?

Bonjour Anna,

Maintenant il faut que je vous écris…

Vous ne me connaissez pas, mais je suis devenu un de tes adeptes intermittables du blog…

Qu’est qui c’est passé avec le lien de Bonjour-Anna et AnnaG.LeBlog? C’est toujours ‘service unavailable’ et c’est comme ça depuis mid décembre, non? Ce matin c’était encore comme ça. Est-ce-que le lien du site est changé?

A cette occasion, je vous remercie -moi aussi- profondément pour tes livres libérés et bien accessibles. Ce sont tous des sujets humains et il me semble bien recherchés, avec une sauce fictif, mais plutôt réaliste. J’aime surtout les épilogues.

Qui, c’est surprenant comme moi j’ai toujours vécu dans les littératures des sciences exactes et maintenant c’est justement vous -et votre entourage littéraire- qui m’a encourager de dévorer tes livres français sur les sujets comme ça. Je pense que ce sont vraiment tes postfaces qui l’ont fait.

Vous l’auriez déjà vu, je ne suis pas d’origine française. Pardonnez moi pour mes fautes contre votre langue romanique. J’espère vous n’avez pas mal aux yeux maintenant. C’était pour moi le plaisir d’écrire en français à la personne qui me l’apprend.

Vous et vos copines ‘lance’ encore les cafés aux matins? Parfois j’avais mal au ventre de lire les quantités ! Mais ça me manque maintenant, vous savez.

Il me reste de vous souhaiter, Anti et toute votre équipe proche, de La Joie et Le Bonheur dans toutes vos entreprises suivant la nouvelle année.

Une Belle Journée à Tous !

Edwin. »

Un très grand merci à toi, Edwin ! Juste un petit complément sur le fil Bonjour, si par hasard d’autres le cherchent : l’ancien a disparu lors de la migration vers le nouveau système. J’en ai donc recréé un tout neuf, qui est accessible en permanence (comme avant) depuis le lien « BONJOUR » qui se trouve dans la colonne de droite tout en haut (Sous le projecteur).

Très belle journée à vous

9 Replies to “Où sont les cafés ?”

  1. Terrevive

    Quel beau message !
    Je comprends tout-à-fait que l’on soit dérouté dans la nouvelle version ; nous n’avons plus nos repères habituels.
    Mais Edwin va vite retrouver son café habituel (fait dans les règles de l’art ! s’il vous plaît) :+)

  2. Anna Galore Post author

    Edwin m’a envoyé un petit mot après avoir vu la note :

    « Un grand merci pour l’accueil chaleureux.
    Je n’avais jamais imaginé une telle chose. »

    Tout le plaisir est pour nous 🙂

  3. anti

    Hello Edwin 😉 Les cafés sont de retour ! Merci pour votre message adorable. Meilleurs vœux à vous aussi !

    Au plaisir de vous croiser sur le blog.

  4. edwin

    Les Filles, je vous merci pour être si gentilles et gracieuses avec vos commentaires. Il faut que je me cache maintenant…
    Pour un vrai ‘Instant de Grâce’ il vous faut la poésie Terrevive !
    Bons voyages !

  5. anti

    Bonjour Edwin ! Merci pour votre message !

    « Pour un vrai ‘Instant de Grâce’ il vous faut la poésie Terrevive ! »

    Absolument ! Et bonne nouvelle : il est trèèèèèès probable que Terrevive publie un nouvel ouvrage cette année 😉

  6. Terrevive

    Merci Edwin, ne vous cachez surtout pas !
    Nous en serions fort tristes !
    Et comme le dit Anti : « il y a anguille sous roche » ou « eau dans le puits » !

  7. eMmA

    Je me joins à la ronde de compliments pour Edwin.
    Il n’y a aucune raison de vous cacher, vous êtes « adopté » !
    La réception d’un tel message, c’est un bonheur de partage fraternel que vous avez dû déguster au café , à la pause café, au goûter, au dîner…

    Bonne nuit (ou bonjour),
    eMmA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.