La FLAC, 17 associations unies contre la corrida

La FLAC (Fédération des Luttes pour l’Abolition des Corridas) regroupe la plupart des associations qui combattent la corrida. Au total, dix-sept d’entre elles s’y sont affiliées, dont sept récemment, et parmi elles, le CRAC dont nous sommes membres et que nous soutenons activement, mais aussi L214 dont nous avons plus d’une fois relayé les actions sur le blog et l’association Fadjen créée par Christophe Thomas, lui aussi souvent l’objet d’articles dans nos colonnes.

Cela représente plus de 300 000 adhérents fédérés, ce qui donne un poids significatif aux actions à venir.

Le bureau de la FLAC est constitué de trois personnes :
– Anne CARON, Présidente
– Thierry HELY, Secrétaire et Chargé de communication
– Sylvain PERRET, Trésorier

flac header.jpg

Liste des associations membres de la FLAC

ADDA (Asociacion Defensa Derechos Animal)

ARAC (Comité Anticorrida de Rieumes)

ASCR66 (Association des Cyclistes de la Route 66)

Bac Marseille (Brigade Anti-Corrida Marseille)

CAAC (Comité Audois Anticorrida de Carcassonne)

C.H.E.V.A.L. (Centre d’Hébergement pour Equidés Vétérans)

Convention Vie et Nature (Écologie Éthique et Radicale)

Comité Fenouillet Anti-Corrida (qui a réussi à faire abolir la corrida dans sa commune)

CRAC-Europe (Comité Radicalement Anti Corrida pour la protection de l’enfance)

Fadjen (Sauvons un taureau de corrida)

FLAC 66 (Front des Luttes pour l’Abolition des Corridas)

Fondation Brigitte Bardot (Défense des droits des animaux)

La Griffe (Alerte et informe contre les maltraitances animales)

Les Exclus Sauvages (publie tous les deux mois un mini-bulletin sur la condition animale)

Fondation Trente millions d’amis (Association pour la défense et la protection des animaux)

L214 (Éthique & Animaux)

SPA (Société Protectrice des Animaux)

Missions

– éradiquer toute violence et cruauté due au milieu tauromachique
– dénoncer l’apprentissage de la cruauté à des enfants et leur accoutumance forcée à la violence dans les écoles taurines
– dénoncer l’utilisation de fonds publics pour des pratiques cruelles via les clubs taurins et collectivités territoriales
– abroger l’alinéa 7 de l’article 521-1 du Code Pénal qui tolère les pratiques cruelles
– faire retirer la corrida de la liste du Patrimoine culturel immatériel de la France
– accompagner les collectivités, clubs, associations ou personnes qui désirent quitter le milieu tauromachique pour se reconvertir dans des activités non violentes
– rassembler les adversaires de la tauromachie pour obtenir l’éradication définitive de toute forme de cruauté générée par la tauromachie
– favoriser la naissance d’associations locales partageant les mêmes buts.

Comité d’honneur de la FLAC

Theodore-Monod-15233_185x185.jpgIl rassemble les hommes et femmes célèbres qui ont pris conscience de la barbarie tauromachique et ne tolèrent plus cette violence sous prétexte de « tradition locale ininterrompue ».

« La corrida est le symbole cruel de l’asservissement de la nature par l’homme »
Théodore Monod, † Président d’Honneur de la FLAC

Jeanne AUGIER, Propriétaire du Négresco à Nice
Elisabeth BADINTER, Philosophe et Ecrivaine
Roland BECHMANN, Héros de la résistance et l’un des derniers survivants du Vercors
Yolaine de la BIGNE, Directrice et Fondatrice de Néoplanète
Marie-Claude BOMSEL, Docteur Vétérinaire, Professeur au Museum d’Histoire Naturelle et Chroniqueuse sur France 2
Allain BOUGRAIN DUBOURG, Journaliste, Producteur de télévision et Président de la LPO
Olivia CATTAN, Journaliste, Présidente de Parole de Femmes
Gérard CHAROLLOIS, Magistrat écologiste et Président de la CVN
Danielle DARRIEUX, Comédienne
Mylène DEMONGEOT, Comédienne / Ecrivain
Michel DRUCKER, Journaliste et Producteur de télévision
Paulette DUBOST, Doyenne des comédiennes françaises †
Geneviève GAILLARD, Députée dépositaire d’une proposition de loi pour l’abolition de la corrida / vétérinaire.
Gisèle HALIMI, Avocate et écrivaine
Nicolas HULOT, Président Fondateur de la Fondation Nicolas Hulot
Reha HUTIN, Présidente de la fondation 30 Millions d’amis
Jean-Baptiste JEANGÈNE VILMER, Philosophe et Chercheur à l’ENS
Christian LABORDE, Écrivain
Francis LALANNE, Chanteur / Auteur / Compositeur
Nicole LOMBARD, Ecrivain
Michel LOMBARD, Editeur
Gérard LENORMAN, Chanteur Compositeur
Muriel MARLAND-MILITELLO, Députée et dépositaire d’une proposition de loi pour l’abolition de la corrida
Fadila MEHAL, Présidente et fondatrice des Marianne de la diversité
Hubert MONTAGNER, Docteur ès-Sciences (Psychophysiologie) et ancien Directeur de Recherche à l’Inserm
Jean-Claude NOUET, Biologiste et Professeur à la Faculté de médecine
Yves PACCALET, écrivain, philosophe, journaliste et naturaliste
Pierre RABHI, Agriculteur, écrivain et philosophe
Henry-Jean SERVAT, Journaliste, écrivain
Walter SPANGHERO, Ancien international de rugby
STONE, Chanteuse
Patrick TORT, Directeur de l’Institut Charles Darwin International
Philippe VAL, Directeur de France Inter et ancien Directeur de Charlie Hebdo

3 Replies to “La FLAC, 17 associations unies contre la corrida”

  1. anti Post author

    Voilà qui fait plaisir à lire alors qu’hier encore j’entendais une personne me dire que stériliser les chats ne servait à rien et coûtait une fortune comparé à une cartouche de 22.

    En ce jour où nous allons rencontrer nos grands frères Kogis, j’ai foi en une humanité élargie à tous les êtres vivants. A ce sujet, je viens de lire ceci sur Wikipédia:

    « Critique philosophique du terme « Animal » et du concept de « vie animale »

    Le terme « animal », au singulier, est rejeté par le philosophe français Jacques Derrida dans sa généralité, – parce qu’il est une « simplification conceptuelle » vue comme un premier geste de « répression violente » à l’égard des animaux de la part des hommes, et qui consiste à faire une césure totale entre l’humanité et l’animalité, et un regroupement tout aussi injustifié entre des animaux qui demeurent des vivants radicalement différents les uns des autres, d’une espèce à une autre :

    Jacques Derrida a créé le mot-valise « l’animot » qui, prononcé, fait entendre le pluriel « animaux » dans le singulier, et rappelle l’extrême diversité des animaux que « l’animal » efface.

    À la différence, la philosophe Élisabeth de Fontenay préfère l’emploi du vieux mot français « bête », qu’elle met au pluriel « les bêtes ».

    La phénoménologie de l’animalité propose le concept d’« existence animale », dépassant le dualisme existentialiste entre « vie animale » et « existence humaine », dans la mesure où la sujectivité n’est pas confondue à la conscience réflexive.

  2. Anna Galore Post author

    La Fondation 30 Millions d’Amis, membre de la FLAC, vient d’annoncer une très bonne nouvelle : la RTVE – l’une des chaînes de télé les plus importantes d’Espagne – a annoncé qu’elle ne diffuserait plus de corridas en direct aux horaires de grande écoute, ce qu’elle s’était remise à faire récemment. Une décision saluée par la Fondation 30 Millions d’Amis, qui encourage les récentes initiatives espagnoles prises contre la tauromachie.

    La chaîne espagnole motive sa décision en expliquant que ces retransmissions «correspondent généralement à des horaires protégés pour l’enfance».

    Voici un argument qui fait particulièrement plaisir à toutes les organisations anti-corrida, la protection de l’enfance étant l’une de leurs revendications communes essentielles (en plus de l’abolition pure et simple des corridas, cela va sans dire).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.