Corrida, le jour J

corrida,crac

C’est aujourd’hui à 10h que le Conseil constitutionnel rendra son verdict sur la question prioritaire de constitutionnalité déposée par le CRAC Europe et DDA. La QPC porte sur l’alinéa 7 de l’article 521-1 relatif à la répression des sévices sur les animaux.

Cet alinéa voté en 1951 crée une inégalité des Français devant la loi : il autorise certaines communes à organiser des spectacles tauromachiques, alors que sur 90% du pays, ces tortures publiques de taureaux sont punies de deux ans de prison et 30000 euros d’amende.

Si les Sages estiment une telle inégalité compatible avec la Constitution, cette barbarie persistera en toute légalité dans une poignée de départements, tout en restant réprimée dans tous les autres. Le combat pour sa disparition se poursuivra plus que jamais.

Si, au contraire, l’alinéa est déclaré inconstitutionnel, la corrida sera abolie et ce jour entrera dans l’Histoire de notre pays.

Il y avait hier sur BFMTV un débat opposant deux antis et deux procorridas. Les aficionados ont resservi les mêmes arguments éculés et bancals que les antis n’ont eu aucun mal à démonter. Le journaliste qui animait le débat était parfait, relançant autant que nécessaire les questions auxquelles les afiocs essayaient de ne pas répondre en parlant d’autre chose. En toile de fond, des scènes de corrida, des vraies, de celles où on voit l’hémorragie massive des taureaux et leur souffrance. Un spectateur s’en est plaint par SMS, ce à quoi le journaliste lui a répondu que le débat portant sur la corrida, il était normal de montrer ce qu’était une corrida.

Un des arguments les plus nuls des afiocs (je cite de mémoire, voir la vidéo pour les mots exacts) : « Vous n’êtes jamais allés à une corrida, vous n’en avez vu que des photos ou des films, vous ne pouvez pas comprendre ». La réponse d’un anti : « Je n’ai non plus jamais participé à un meurtre ou à une guerre, cela ne m’empêche pas de dire que je suis contre les meurtres et contre les guerres. »

Un autre, ridicule : « Mais si vous ne montrez que le moment où le taureau saigne, c’est comme si vous regardiez un documentaire sur l’école où on ne voit que des enfants pleurer et vous en déduiriez que l’école, c’est ce qui fait pleurer les enfants ». Sauf qu’à ma connaissance, quand un enfant pleure à l’école, il n’est pas exécuté à la fin du cours.

Et le dernier, question posée par un anti et répétée par le journaliste : « Et si on changeait un peu les règles et qu’il n’y avait pas de mise à mort ? » Réponse effroyable de l’afioc : « Ah non ! Si le taureau ne meurt pas, autant abolir la corrida. »

Voilà, c’est clair : ce que ces gens-là aiment, ce qu’ils veulent, c’est le sang et la mort. Effarant… Après, ils s’étonnent qu’on les traite de barbares et de pervers.

A un petit peu plus tard, quand le verdict sera connu…

Illustration : examen de la QPC le 11 septembre au Conseil constitutionnel pendant la plaidoirie de Maître Verrièle pour le CRAC / DDA

20 Replies to “Corrida, le jour J”

  1. Anna Galore Post author

    C’est fini, le verdict est tombé : la barbarie reste légale.

    Pire, les attendus de la décision renforcent l’idée qu’une « tradition locale » justifie de recourir à ces tortures.

    « Considérant que le premier alinéa de l’article 521-1 du code pénal réprime notamment les sévices graves et les actes de cruauté envers un animal domestique ou tenu en captivité ; que la première phrase du septième alinéa de cet article exclut l’application de ces dispositions aux courses de taureaux ; que cette exonération est toutefois limitée aux cas où une tradition locale ininterrompue peut être invoquée […]

    D É C I D E :

    Article 1er.- La première phrase du septième alinéa de l’article 521-1 du code pénal est conforme à la Constitution. »

    Voilà : si les sévices graves et actes de cruauté sont une tradition, allez-y carrément, c’est légal.

  2. Netsah Post author

    http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20120921.OBS3140/la-corrida-bientot-interdite-decision-des-sages-ce-vendredi.html

    Les Sages ?? Mon cul ! Une bande de vieux cons plutôt qui n’ont aucune idée de ce qu’est une tradition ! La tauromachie n’est PAS une tradition française, dans aucun département !! Ou alors on peut décider d’une tradition quand on veut. Moi ma nouvelle tradition c’est de faire une spectacle de la mise à mort de chiens et de chats des Sages pour revendre leurs fourrures sur Ebay, j’ai le droit puisque c’est une tradition chez moi, ça ne va pas contre la Constitution.

  3. sylvana Post author

    Je savais que nous étions dans une république « bananière ». Là j’en ai la confirmation ! Gauche-droite : blanc- bonnet et bonnet- blanc et pas que sur les corridas ……DEGOUTEE. Mais il faut continuer !

  4. Anna Galore Post author

    C’est même pire que ça, ce que dit ce jugement (en ligne sur le site du Conseil constitutionnel) : ça explique en toutes lettres que pratiquer des sévices graves et des tortures sur les animaux (point 5) est conforme aux droits de l’Homme pourvu qu’on habite dans une région où c’est une tradition.

    Hé les copains ! Allons-y carrément, torturons des animaux, c’est conforme aux droits de l’Homme si on habite à Nîmes, Toulouse ou Bayonne !

  5. anti Post author

    Au moins, cette QPC aura permis de confirmer que les Français ne veulent pas de cette tradition espagnole chez eux. En ces temps de crise, il est vraiment intolérable de donner des subventions à la promotion de la violence !

    On ne lâchera rien ! Ils aiment le combat ? Ils vont être servis !

  6. sylvana Post author

    Oui j’en ai pris connaissance tout à l’heure ! Excellent comme
    toujours !!!

    mais là, à l’instar de leur stupide « inscription à l’inventaire du patrimoine » ils ont franchi un pas de plus pour « booooooooooooster » notre détermination. Il faut le prendre comme « un mal pour un bien » ! Ils se sont tirés une balle dans le pied ! Ils ne sont pas meilleurs que leurs prédécesseurs, les autres au moins annonçaient la couleur ! Ceux-là ont l’hypocrisie en prime.
    La France quel Beau Pays (pour les animaux) ! La France RETROGRADE sur ce plan précis. Et l’autre Le Catalan, il ne respecte même pas la décision de sa belle région, pire, il fait comme si rien n’était arrivé en Catalogne ! Il n’est pas à une contradiction près cet  » hidalgo ».

  7. Anna Galore Post author

    Sylvana, tu as dit exactement ce que nous pensons. Oui, cette reculade ne va faire que nous booster encore plus. C’est d’ailleurs ce que je dis quelque part dans l’article : les anti-corridas vont être encore plus radicalisés.

    Vivement les prochaines actions ! Le combat ne cessera qu’avec l’abolition.

  8. Olivier Goujon Post author

    Ce verdict n’est hélas pas surprenant. Notre société continue à se défigurer à grands coups de télé-réalité et de barbaries légalisées. La décadence est s’instille, s’installe et n’aura de cesse de corrompre les esprits et les valeurs. Le « fric » dirigeant tout, je propose qu’un mouvement de résistance vis-à-vis de la corrida se lance par le boycottage des communes autorisant la pratique de ce jeu de massacre. Que la grande majorité des français ne se rende plus en vacances ou en visite dans ces villes. C’est le seul moyen de forcer les élus à prendre leurs responsabilités vis-à-vis de l’attitude noble et inspirée d’une majorité du peuple français. Combattons cette pratique par là où cela fait mal !

  9. Zaza Post author

    Les sages ont décidés, une bande de cons oui je suis outrée et écoeurée et d’avoir entendu Madame le maire de Mont de Marsan alors là son discours m’a achevée tu parles d’une culture qui fait partie du patrimoine.

  10. sylvana Post author

    Super Exemple de la part d’un état ! Allez faire admettre à des ados qui n’ont plus de repaires, que torturer un animale dans une arène c’est légale, comme dans tout le sud, mais torturer dans les cités (je pense aux pauvres chats en particulier), c’est interdit ! Interdit ??????? mais non, on nous fera rien, puisque dans les arènes on peut torturer : »c’est-la-loi !Nous on a pas de taureau ! Les sages, bandes de voyous grincheux n’ont plus rien de crédibles quant à Collard … = Je vous laisse deviner ….

  11. anti Post author

     » Allez faire admettre à des ados qui n’ont plus de repaires, que torturer un animale dans une arène c’est légale, comme dans tout le sud, mais torturer dans les cités (je pense aux pauvres chats en particulier), c’est interdit ! Interdit ??????? »

    C’est exactement ce que nous disions ce midi. Gard terre de racisme (voir : http://www.franceinfo.fr/societe/le-plus-france-info/quand-le-racisme-se-banalise-l-exemple-du-gard-744425-2012-09-21 tiens ? encore Collard…) , de torture animale et de beuveries (http://www.midilibre.fr/2012/08/14/feria-un-homme-hospitalise-avec-7g-d-alcool-par-litre-de-sang,548321.php)… Purée, j’ai une envie folle de déménager moi !

  12. anti Post author

    Coucou Olivier ! Quel plaisir de te lire !

    « Que la grande majorité des français ne se rende plus en vacances ou en visite dans ces villes.  » C’est une idée reprise dans de nombreux mails, courriers etc. envoyés aux mairies de ces villes en effet. Après, il faut que les gens effectivement ne viennent pas… Là, c’est plus difficile.

  13. anti Post author

    La beauté de la corrida, la joie des férias… dans le lien cité plus haut : « Il présentait un taux d’alcoolémie record de 7 grammes d’alcool par litre de sang, c’est la première fois dans ma carrière que je vois un tel taux, on peut décéder avec 5 grammes d’alcool par litre de sang » a-t-il indiqué.

    L’état-major de la Sécurité publique de l’Hérault a confirmé que « la victime, ivre morte avait ingurgité 700 millilitres de pastis dans la bodega où il a chuté et où il s’est grièvement blessé à la tête, en se basant sur le témoignage du groupe d’amis qui l’accompagnait et les serveurs de la bodega ».

    Selon cette source, le jeune homme se trouvait toujours ce matin en soins intensifs et n’avait pas repris connaissance.

    Depuis le début de la Feria, vendredi 10 août 2012, 33 rixes ont été enregistrées, dont une mortelle.

  14. sylvana Post author

    Bien entendu tout comme moi vous avez lu « repères » et no « repaires. Pardon ! tout ça la faute à Connard !

  15. Sylvia R. Post author

    On se fout vraiment de notre gueule. Un de ces quatre, avec toutes ces aberrations et la colère que nous ressentons, nous pourrions avoir envie de nous battre moins pacifiquement.

  16. sylvana Post author

    Il y a des moments ou je me pose la même question ! partons-nous à la guerre la fleur au fusil ?????? Moi aussi par moment, il m’arrive même si ce n’est « politiquement correcte »de le penser, de le dire (ou l’écrire), que s’il y avait plus de toréros victimes, il y a belle lurette que les corridas seraient interdites. Mais tout est fait pour que cela n’est pas lieu, ils ont plus de risque de mourir dans un accident de voiture ou en traversant la rue, que de finir dans une arène.
    Mais il faut suivre l’exemple de non violence que nous enseignent les Tibétains, le Dalai-Lama, si nous ne le faisons pas, nous nous plaçons sur le même plan que les « assassins des arènes, et de ce qui participent de près ou de loin à cet IGNOMINIE ». Ce que bien sur nous ne sommes pas ! Un jour ils paieront la facture ! Ne doutons pas de cela !!!

  17. Anna Galore Post author

    « ils ont plus de risque de mourir dans un accident de voiture ou en traversant la rue, que de finir dans une arène »

    Je rappelle les chiffres :
    – 57 matadors ont été tués dans une arène dans le monde depuis… le 18e siècle.
    – 250 000 taureaux sont tués dans des spectacles tauromachiques dans le monde PAR AN.

    Et après, les afiocs appellent ça un « combat noble ».

  18. Sylvia R. Post author

    « Un jour ils paieront la facture ! », j’ai plus la patience… Ces gros sadiques mériteraient une bonne leçon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.