Deux excellents articles sur la corrida dans Charlie Hebdo

Le numéro de cette semaine de Charlie est devenu un collector pour sa nouvelle attaque frontale de l’intégrisme d’où qu’il vienne. Tout le monde en parle et pourtant, ce n’est ni la première, ni la dernière fois. Comme disait Salman Rushdie hier – et il s’y connait – sans liberté d’expression, il n’y a pas de liberté. Si vous n’avez pas eu le temps de l’acheter avant qu’il soit épuisé, pas de panique, un retirage est en cours.

Mais si je vous en parle aujourd’hui, c’est parce qu’il contient également deux excellents articles sur la corrida, tous les journalistes de l’hebdomadaire ayant toujours été viscéralement contre cette barbarie.

Le premier est de Luce Lapin, dans sa rubrique « Les puces ». Elle revient sur l’audience de la QPC devant le Conseil constitutionnel du 11 septembre dernier et sur la complicité du gouvernement avec le lobby tauromachique. Son papier est remarquable d’efficacité, de clarté et de précision. En peu de mots, tout est dit et bien dit. Vous verrez par vous-même ce que vous en pensez mais moi, j’applaudis.

DSCN0544b.jpgLe second est de Charb, directeur de la publication, et s’intitule « Le taureau, Valls et la tradition ». Il faut absolument le lire en entier, c’est un pur bijou qui fait voler en éclats l’argumentation ridicule que Valls a mise en avant pour justifier de continuer à torturer des taureaux. En voici quelques extraits pour vous donner envie :

« Si vous avez raté Manuel Valls sur BFM TV à propos de la corrida, on vous repasse la bande. « C’est quelque chose que j’aime, ça fait partie de la tradition de ma famille. » Et puis : « Dans un pays en crise, avec des Français qui doutent de leur identité, tout ne peut pas se ressembler. » Et puis : « On a besoin de racines, ne les arrachons pas. »

Dans ma famille, on adore enculer les chèvres. Aussi loin que je me souvienne, je revois mon grand-père dans le jardin le dimanche en train de gamahucher Marie-Françoise. […] J’espère que mes enfants, en tout cas mes fils, perpétueront la culture de ma famille.

Ma femme appartient à une autre culture, ce qui ne l’empêche pas d’être fière d’être française. Comme dit le ministre de l’Intérieur, tout ne peut pas se ressembler. C’est pour ça que, lorsqu’elle m’a annoncé son intention d’exciser nos petites filles, je n’ai pas protesté. On a besoin de racines, ne les arrachons pas, me suis-je dit. […]

Mon voisin du dessus, lui, organise des combats entre des poissons rouges et des pescateros. Un pescatero, c’est un peu comme un torero, mais lui, son truc, c’est de tuer des poissons de combat. Des poissons rouges de combat, attention. La différence [c’est qu’ils sont capables] de survivre hors de l’eau un bon quart d’heure. […] Heureusement l’artiste (oui, pour moi c’est autant un athlète de haut niveau qu’un artiste) est armé d’un marteau de maréchal-ferrant. Un bon coup sur la gueule de la bestiole et la corrida est gagnée. »

Allez vite acheter Charlie si vous voulez connaître la suite, en particulier la chute, superbe. En prime, vous aurez des tas de dessins qui méritent le détour.

Le dessin est de Charb

2 Replies to “Deux excellents articles sur la corrida dans Charlie Hebdo”

  1. Anna Galore Post author

    Oui c’est beau d’avoir des convictions de plus en plus humanistes chez ce grand opportuniste qui a su trouver des électeurs aussi boueux que lui…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.