Un ange passe et je repasse

Notre journée d’hier s’est déroulée un peu à l’envers, avec des bouts de sommeil venus s’interposer au milieu de moments souvent décalés.

DSCN0529b.jpg

Il faut dire que le lever était matinal et chargé : debout à 6h30 puis trois tournées de voiture pour déposer Gwlad, Enzo et Anghbor à des heures différentes. Je n’ai pu contribuer qu’avec des cafés – ça je peux faire. Quand Anti est rentrée vers 9h, elle a pris un bain pour se détendre. Ça a très bien marché : aussitôt revenue à la chambre pour s’habiller, elle a eu comme une envie de s’allonger et hop, elle s’est endormie jusque vers 11h30.

J’ai tenté de la réveiller sans succès. Notre copine Pelote des Laines a sonné sur ces entrefaites. Oups, leur séance de gym de 11h venait de passer à l’as. Mais de savoir que c’était juste parce qu’Anti dormait l’a amusée, elle avait craint que quelque chose de plus sérieux ne soit arrivé puisqu’Anti ne répondait pas à ses appels (normal, elle dormait).

DSCN0531b.jpg

J’ai proposé de faire le repassage en attente. Anti m’a installé la planche à repasser très bas devant le canapé, branché le fer, rapproché la table du salon pour poser le linge plié. C’était parfait. J’en ai fait une bonne moitié avant de faire une pause. Mon estomac commençait à protester de rester vide. Mais les repères horaires d’Anti avaient dérivé, avec son second lever de la journée. On a mangé un peu après 14h.

Vers 15h, Gwlad est arrivée. On a fait ensemble la liste des courses, auxquelles elle voulait participer pour aider sa maman et aussi parce que dans la soirée, elle avait prévu un petit dîner romantique avec son amoureux pour fêter leurs huit mois de couple.

191629.jpgPendant qu’elles faisaient les courses, j’ai terminé le repassage, en écoutant – envie subite – un vieux CD de Supertramp. Cela devait faire trente-cinq ans que je n’avais plus entendu leurs chansons, c’était léger et agréable mais mes paupières commençaient à peser lourd.

Vers 17h, repassage terminé et direction dodo à mon tour. Après tout, cela faisait partie des conseils du docteur de favoriser la position allongée.

Un ange est passé me réveiller. Dans la lumière rasante du soleil, le visage parfait d’Anti m’a souri, tout près du mien. Sur le mur au-dessus de nous, l’ombre des branches encore feuillues dansait. Impossible d’imaginer plus douce façon de revenir sur terre.

Déjà 19h ? Où était passé le cours des choses ? Aucune importance. Il allait être l’heure pour moi de préparer les lasagnes d’amour, pour les ados d’un côté et pour nous de l’autre. Une chose de bien, avec nos siestes respectives, c’est qu’en fin de journée, on avait la pêche.

En arrivant, Houssam a découvert qu’une soirée surprise l’attendait avec petites bougies et tout. Même les chats souriaient.

Très belle journée à vous

DSCN0509b.jpg

One Reply to “Un ange passe et je repasse”

  1. valentine Post author

    Petit conseil pratique: faites comme moi, ne repassez plus le linge. Un essorage léger (max. 800 tr) on secoue bien pour défroisser et hop bien étendu, une fois sec, c’est parfait à enfiler.

    Etre en phase, mais déphasé! Ce pourrait être notre ligne de conduite également en ce moment 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.