Rome en quatre jours – 1 : Saint-Pierre

DSCN0018b.jpg

Après l’entrée en matières d’hier et ses premières vues de la basilique Saint-Pierre, voici la suite de notre balade de quatre jours à Rome. Un point important : à quelques très rares exceptions près, nous avons parcouru les rues à pied, ce qui nous a valu des fins de journées avec les jambes moulues et des réveils le lendemain où plus aucune articulation ne semblait fonctionner (mais tout se remettait vite en place). L’avantage est évident : nous avons découvert des trésors à chaque coin de rue et la convivialité omniprésente des habitants de la ville. La dolce vita, quoi…

DSCN9423b.jpg

Le premier jour a été principalement consacré à la visite de la place et de la basilique Saint-Pierre, pure merveille architecturale. Le mot « vatican » vient du latin et signifie « devin » ou « voyant ». Le lieu était marécageux, il y a une vingtaine de siècles et il abritait de nombreux devins. L’art de la divination était illégal et sévèrement réprimé.

DSCN9437b.jpg

La toute première basilique chrétienne a été édifiée là au IVe siècle de notre ère, pour abriter la tombe de Pierre (visible dans la crypte sous l’église), qui serait mort en 67 lors de la répression exercée par Néron après l’incendie gigantesque qui dévasta Rome et qui n’était en rien de la faute du dictateur, contrairement à une légende tenace. La forme actuelle du lieu date du XVIe siècle et doit beaucoup à Michel-Ange. Les travaux ont duré environ 150 ans.

DSCN9517b.jpg

Après avoir longuement admiré les volumes de l’intérieur de la basilique, nous avons gravi les 551 marches qui mènent au sommet du dôme. En chemin, on peut faire une pause sur le toit de la basilique où se trouve, entre autres, une boîte aux lettres de la poste Vaticane, et admirer la vue plongeante sur la nef depuis la bordure en pierre sur laquelle s’appuie le dôme.

rome

Et, une fois, tout en haut, à plus de 130 mètres du sol, on a une vue sur Rome absolument fabuleuse.

En redescendant, nous avons eu la chance d’assister à une relève de la garde exécutée par les célèbres gardes suisses.

DSCN9525b.jpg

La journée ne faisait que commencer. Elle s’est poursuivie avec la fontaine de Trévi, le palais érigé à la gloire de Victor Emmanuel et la traversée au crépuscule du forum romain jusqu’au Colisée. Anti et moi vous raconterons tout cela – et nos découvertes des jours suivants – dans de prochaines notes !

DSCN9693b.jpg

A la nuit tombée, nous avons fait à nouveau un tour par la place Saint-Pierre déserte avant de retrouver notre chambre.

Très belle journée à vous

DSCN9692b.jpg

4 Replies to “Rome en quatre jours – 1 : Saint-Pierre”

  1. eMmA Post author

    Vous avez fait un beau voyage.

    Nous avons failli découvrir Rome en juillet et puis… ce fut la Campanie.
    J’espère bien un jour aller dans vos pas en me souvenant de votre enthousiasme communicatif.

    Bon diMAnche,
    eMmA

  2. valentine Post author

    Chapeau pour avoir gravi les 551 marches! La vue est à couper le souffle et la récompense à la hauteur de l’effort (avec nos genoux bousillés, on n’a pas pu le faire…)

    Je comprends votre enthousiasme. Rome est belle à chaque détour de rue, de jour comme de nuit.

    Rome, ville éternelle….sûr que voous y retournerez. Nous aussi!

    Je me réjouis de la prochaine note.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.