Encore quelques images de là-bas

Nous voici de retour à Nîmes. D’innombrables souvenirs sont nés pendant ces trois jours avec nos très chers Valentine et Hervé, dont l’accueil a été d’une générosité et d’une gentillesse sans limites. Nous figurions en digne place sur l’agenda qu’ils ont dans leur cuisine.

DSCN0635b.jpg

A leur étage, les paillassons des voisins semblaient rivaliser d’imagination et de convivialité, eux aussi, pour nous souhaiter la bienvenue à leur façon.

DSCN0634b.jpg

Notre périple en Suisse s’est achevé hier soir après un trajet de près de cinq heures dont plus de trois sous la pluie. Nous avons fait une pause pour admirer un orage impressionnant, un peu avant Valence.

DSCN0807b.jpg

Et lors d’un arrêt café à une station essence, un arc-en-ciel attendait Anti sortie se dégourdir les jambes pour la saluer de toute sa splendeur, alors qu’au-dessus de nos têtes, le ciel hésitait entre pluie et soleil.

DSCN0801b.jpg

En arrivant, il y a eu mille choses à faire, la plus urgente étant de traquer les sources d’odeurs diverses accumulées afin de les faire disparaître. Je veux parler des odeurs désagréables, bien sûr. Pour certaines, on s’y attendait après ce SMS reçu dimanche sur le bateau pendant qu’on déjeunait :

DSCN0678b.jpg

Qu’en termes délicats ces choses-là sont dites…

Un peu auparavant, l’une des personnes venues prendre notre commande avait eu une expression plutôt drôle et tout à fait fugitive, que je n’ai découverte qu’en voyant la photo. La magie des instantanés…

DSCN0657b.jpg

A la fin du repas, mon dessert s’est joint à l’hilarité générale et n’a pas pu se retenir : il m’a fait, lui aussi, une jolie grimace avec ses deux yeux jaunes rieurs et sa coiffure fleur-chocolat-fruit rouge.

DSCN0682b.jpg

Il faut dire que lorsque nous avons visité la cuisine du bateau, certains indices nous ont confirmé que l’ambiance à bord n’était pas franchement à la déprime. Comme quoi, on peut bien bosser tout en y prenant du plaisir.

DSCN0697b.jpg

Et, pour terminer, je voudrais envoyer un salut affectueux à Roméo, le kéké de Valentine et Hervé, qui est un amour de toutou. Cha, ch’est un chien chuiche qui che chent chatichfait de chon chort. On le comprend.

DSCN0787b.jpg

Très belle journée à vous

8 Replies to “Encore quelques images de là-bas”

  1. valentine Post author

    Génial ce « patchwork » de scènes de vie qui engendrent tout sauf la mélancolie 🙂

    Le kéké chuiche vous chalue bien et vous fait des léchouilles 🙂

    Vous nous manquez déjà…..

  2. Anna Galore Post author

    On va revenir très vite, promis ! Et cette fois, on restera plus longtemps (même si ça veut dire plus de nettoyage à fond à notre retour 🙂 !!!

  3. valentine Post author

    Je savais bien que ce parapluie aurait une utilité à un moment ou un autre 😉

  4. Véronique Post author

    J’adore le texto !!!
    Quelle délicatesse ces jeunes, je trouve que c’est chantant de poésie ! Je reconnais bien là les miens …
    Hé bien, la prochaine fois, nous viendrons peut-être avec vous chez Valentine, ça avait l’air pas mal du tout. Quitte à me caler un ou deux RV sur Lausanne ( bon, je n’y connais personne mais je cherche, je cherche …) et hop, le tour sera joué 🙂

  5. anti Post author

    « Je savais bien que ce parapluie aurait une utilité à un moment ou un autre 😉 »

    Tu es une excellente médium ! Nous sommes encore sous le charme de ce trop court séjour passé chez en votre compagnie.

    Ah ! Véronique ! Mdrrrrr ! Justement je pensais à toi pas plus tard que tout à l’heure en rangeant toutes les tablettes de chocolat de contrebande que nous avons rapportées de notre périple. Il faut dire que nous avons été gâtées !!! Miam ! Miam !

    Vive la Suisse et vive Lausanne !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.