« Lucienne » : pré-selections officielles !

lululibrairiemarbot.jpg
Lucienne en bonne place à la librairie Marbot de Périgueux – Crédit photo non précisé

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, je suis heureuse de vous annoncer non pas une, mais deux bonnes nouvelles !

En effet, j’ai la joie de vous annoncer que le roman de Jean-Michel Berardi « Lucienne« , est officiellement pré-sélectionné pour deux prix littéraires : Le prix chronos de littérature 2013 et pour le Festival du premier roman de Chambéry 2013.

logoprixchronosjpg.jpgLe Prix Chronos de littérature, créé en 1996 par la Fondation Nationale de Gérontologie, propose aux participants de lire des ouvrages ayant pour thème les relations entre les générations, la transmission du savoir, le parcours de vie, la vieillesse et la mort…

Les objectifs de ce prix sont de :

– Sensibiliser les jurés à la découverte du parcours de vie, de la naissance à la mort, aux relations entre les générations, à la transmission du savoir… , c’est-à-dire : « Grandir, c’est Vieillir ; Vieillir, c’est Grandir »

* Permettre à des personnes de tous âges de réfléchir sur la valeur des étapes du parcours de vie.

* Primer les meilleurs albums et romans traitant des relations entre les générations, de la vieillesse…

* Développer le goût de la lecture chez les jeunes et la découverte de la langue française chez les jurés étrangers.

* Promouvoir et favoriser la rédaction et l’illustration d’ouvrages sur cette thématique.

* Encourager les éditeurs à publier des ouvrages sur le sujet.

* Éduquer à la citoyenneté grâce au vote individuel.

Pour en savoir plus sur cette très belle initiative : c’est par là !

* * * * * * *

logopremierromangif.jpgPremier festival de lecteurs en France, le Festival du premier roman de Chambéry est unique en son genre. C’est le seul festival où les auteurs invités sont choisis par des lecteurs. C’est aussi depuis maintenant 25 ans un lieu référent en matière de premiers romans francophones et européens.

Né de l’initiative d’un enseignant chambérien, Jacques Charmatz, le Festival est devenu au fil des années un véritable témoin de la littérature contemporaine. Depuis 1987, des milliers de lecteurs ont lu quasiment toute la production de premiers romans (en français) et ont sélectionné des auteurs prometteurs. Nombre d’entre eux sont aujourd’hui reconnus, voire célèbres : Amélie Nothomb, Michel Houellebeck, Laurent Gaudé, Muriel Barbery, David Foenkinos…

Depuis une quinzaine d’années, le Festival s’est largement ouvert sur l’Europe, avec la lecture de premiers romans en langue originale. Des auteurs italiens, espagnols, allemands, roumains et anglais, sont lus et invités à Chambéry. La littérature ne s’arrête pas aux frontières !

L’année se divise en deux temps : la saison de lectures de septembre à mars et le Festival qui fêtera ses 25 ans du 31 mai au 3 juin 2012.

Pendant la saison de lectures, près de 3000 lecteurs lisent en France et à l’étranger les premiers romans en lice pour le Festival. Après échanges et discussions, ils votent début mars pour les auteurs qui seront les invités du Festival en mai.

Quatorze auteurs de premier roman francophone et six auteurs de premier roman italien, espagnol, allemand, anglais et roumain seront à nouveau accueillis en 2012 à Chambéry grâce aux lecteurs. Pour tout savoir, cliquez ici.

luluchien.jpg
Lucienne & Pamela – crédit photo Cathy Berardi

Certes, rien n’est encore définitif, mais ces pré-sélections sont tout de même le témoignage d’une certaine reconnaissance des lecteurs et des professionnels du livre alors :

lulujm.jpg

Bravo !

Jean-Michel Berardi pour ce magnifique roman, gros coup de cœur de ces derniers mois !

lulujardinier.jpg
Lucienne, un livre d’ici, écrit là-bas – crédit photo Cathy Berardi

anti

5 Replies to “« Lucienne » : pré-selections officielles !”

  1. Simon

    Bonjour et merci pour cette chronique, Lucienne donne effectivement le sourire… J’espère qu’il sera récompensé à juste titre car c’est une vraie merveille !

  2. DROIT-GIRARD Annie

    Beaucoup d’humour, beaucoup d’amour …
    j’espère pour l’auteur un bon retour de sa présence aux prix litteraires
    et on peut penser que J-M. Berardi nous propose bientôt une autre réflexion
    sur les rapports entre les  » hommes  »
    il y a tant de choses encore à raconter …………

    A D-G

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *