Farandole de Roberts sur canapé

DSCN9887b.jpg

Les deux Roberts sont arrivés à la maison dans l’après-midi, à une vingtaine de minutes l’un de l’autre. J’ai ramené le premier – de son nom, Notenboom – depuis la gare. Le second – qui se prénomme également Robert dans la vraie vie mais est plus connu sous les pseudos multirécidivistes de Kasimir, de Clovis Perrin ou de Pinson Déplumé malgré son abondante chevelure – est arrivé avec sa voiture.

Nous leur avons montré leurs lits respectifs : le fameux canapé-baignoire-orange pour Robert Premier (normal, il aime l’art moderne) et le lit en mezzanine d’Enzo pour le second (normal, il a illustré les aventures de Replète la Sorcière écrites par eMmA).

DSCN9890b.jpg

Ensuite, Anti et moi avons dû filer faire les courses. Aucun risque que les deux Roberts s’ennuient pendant notre absence, le Petit Robert est empli de mots et le Grand Robert Illustré, d’images. Ils se sont lancés dans une discussion passionnée et à notre retour, ils parlaient toujours du même sujet.

Après avoir tout rangé dans le frigo et les placards, il était temps que nous ressortions puisque nous approchions de 20h et que l’un des Roberts voulait absolument nous inviter au restau avec l’autre. Nous somme retournés au restau viet où nous avions amené le premier Robert la dernière fois qu’il était à Nîmes.

DSCN9900b.jpg

Le lieu s’appelle – je vous le donne en mille – la Baie d’Halong. La nourriture y est délicieuse et d’un prix très abordable.

L’ambiance à notre table était fort animée. Le Gigondas et les plats épicés aidant, nous nous sommes racontés bien avant le dessert nos découvertes respectives de la sexualité. J’ai bien peur que nous nous soyons exprimés un petit peu trop fort mais comment pourrait-il en être autrement quand on est avec deux volumes de Robert complétement défoncés…

DSCN9886b.jpg

Ce matin, départ à l’aube pour la Grande Motte. Non, je ne parle plus de sexualité, là. Loin de moi l’idée de faire des jeux de mots faciles, vous me connaissez. N’empêche… Quand je pense que, pendant tout un weekend, on va exposer sur notre stand nos deux roberts en plein centre de la grande motte, sûr que je vais en vendre un max de mes recueils de nouvelles érotiques.

Très belle journée à vous

2 Replies to “Farandole de Roberts sur canapé”

  1. fan Post author

    … enfin, j’ai vu « the face » de Kasimir, et… ma maquette sous des lunettes à soleil… 🙂

  2. anti Post author

    Bonjour Fan !

    C’est un plaisir de vous lire ici ! Eh oui, c’est bien votre maquette 😉 D’ailleurs, je vous fais un mail dans la journée à ce sujet.

    Il est beau notre pinson et bien plumé, n’est-ce pas ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.