Lucienne voyage

img2012011901269.jpg

Ça fait un petit moment que je ne vous ai pas donné de nouvelles de Lucienne, vous savez, la petite dame de soixante-seize ans qui raconte sa vie et bien plus encore dans le chouette petit roman de Jean-Michel Berardi ?

Eh bien, je vais me rattraper. Déjà en commençant par vous faire part des derniers sympathiques retours de lecture reçus d’un peu partout :

Un vendredi après-midi, je suis donc allée récupérer « Lucienne » chez Cultura-Epinal… et, je l’ai dévoré en deux bonnes grosses bouchées gourmandes dans le week-end qui a suivi ! Si ! Conclusion : TROP COURT !!!

A présent, j’attends les tribulations de Lucienne sur les routes de France… et qui sait, peut-être pourrait-elle croiser Joseph, dans un endroit inattendu, paumé et improbable ???…

Marie-France

Et de Perpignan :

LUCIENNE : Eh quoi, c’est déjà fini ? Ce livre se lit d’une traite.
L’originalité du sujet : cette femme qui parle à son mari, sur sa tombe, cela nous fait penser au patient qui va voir son psy et déroule son discours dans le mutisme complet de l’homme de l’Art.

Ce livre dénonce de façon bienveillante les travers de la vie d’un village qui pourrait être le mien, le vôtre.
Qui n’a pas une amie influencée par la lecture de son horoscope ou qui mène sa vie au travers du prisme des séries télévisées ?

Des « Lucienne » il y en a sur chaque place de village, et c’est sans doute le privilège de l’âge de pouvoir dire tout haut, sur une tombe, ce que beaucoup pensent tout bas. La rencontre avec Églantine rappelle les deux amies de Bagdad Café et me rappelle aussi une rencontre déterminante, dans ma vie comme sans doute dans celle d’autres femmes ou hommes.

Chacun de nous un jour peut avoir une idée fixe, une raison de vouloir se venger et bien souvent le passage à l’acte n’a pas lieu, Lucienne elle ose !
Ce livre aussi évoque les heures sombres de notre pays et met en garde contre les erreurs commises par des gens qui sont pressés de se faire justice.
En retrouvant son identité, Lucienne va sans doute retrouver la femme que ces bourreaux n’ont pas entièrement réussi à détruire.
Son évasion de la maison de repos est davantage l’évasion de son ancienne vie étriquée.
Tous les espoirs sont permis : La route est mon amie…

Martine – Directrice École Primaire

Et il y en a encore d’autres que vous pouvez lire ici.

Ensuite, en vous montrant preuve à l’appui que Lucienne peut apprivoiser même les plus sauvages :

lulujimianimal.jpg
Jean-Michel Berardi et LucienneLucienne, un livre accessible à tous.

Et puis, il y a aussi une grande nouveauté…

kindle3.jpg

Et pour finir, sachez que Lucienne vient de partir en vacances avec un certain libraire et non des moindres, le monsieur de la célèbre librairie la griffe noire. Vous ne connaissez pas encore ? Alors vous allez aimer découvrir cette vraie librairie !

anti

7 Replies to “Lucienne voyage”

  1. Netsah

    « des gens sui sont pressés » qui
    « retours de lecture reçu d’un peu partout  » reçus
    (vous pouvez supprimé la première partie du commentaire si vous voulez, sinon je vais passer pour un gros lourd – que je suis -)

    « un peu partout (…) et Perpignan » Dali a dit que la gare de Perpignan était le centre du monde, tu as bien raison de dissocier Perpignan d’un peu partout 😀
    Longue vie à Lucienne !!!

  2. anti

    Merci Netsah 😉

    « et j’écris « vous pouvez supprimé » :D) »

    C’est de famille, j’en ai corrigé deux comme ça chez Anna aujourd’hui 😉

  3. anti

    Voici un nouveau retour :

    « Ce livre est émouvant, bien construit. Toutes ces dialogues intérieurs sonnent vrai – Lucienne devient une amie quelque part – elle a osé – nous n’avons pas osé.

    Mon commentaire est senti du fond de mon coeur et ce livre est vraiment un petit bijou. J’espère qu’il va aider ses lecteurs à une certaine introspection et à provoquer « l’incendie » qui les sauvera.

    Détruire le conflit intérieur qui mène à un autosabotage certain – pour moi le message est très bien transmis !

    Merci »

    Anna F.

  4. anti

    Et celui d’eMmA, posté ailleurs sur le blog :

    « Je viens de finir « Lucienne » et j’en sors fort émue.
    Un excellent livre, qui l’air de rien, est très très fort.
    Le dénouement est très bien préservé et donne une lumière profonde et humaine à l’histoire de Lucienne.
    Bravo à l’auteur et à l’éditrice qui ont su conjuguer leurs talents. »

    Ecrit par : eMmA | 10 mars 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.