AC/DC au Stade de France : phénoménal !

Ce soir aura lieu le second concert d’AC/DC au Stade France. Voilà qui va encore faire quelques dizaines de milliers d’heureux sur la planète Ardrok ! Nous étions, nous, à celui du 23 mai, complet, histoire de fêter notre anniversaire de rencontre et de mariage en bonne compagnie. Et c’était tout simplement phénoménal.

180702

210005b

Nous étions sur la pelouse, juste à gauche du grand mat qui portait une petite partie des baffles.

225918

212423

La dernière fois que j’ai vu AC/DC sur scène, c’était le 19 janvier 1981 à Toulouse, presque un an après la disparition de Bon Scott, dans un hangar immense du Parc des Expositions. Il s’agissait de la tournée liée à la sortie de Back in Black, devenu l’album de hard rock le plus vendu de tous les temps et le second toutes catégories confondues, derrière Thriller de Michael Jackson et devant Dark Side of the Moon de Pink Floyd.

212933

Pour l’occasion, Brian Johnson avait frappé avec un maillet sur la cloche d’une tonne descendue des cintres pour lancer Hell’s Bells. Le vrai son de son maillet était, hé bien, ridicule (une sorte de petit ding) mais heureusement, le son grave et menaçant de l’album était diffusé par la sono à pleine puissance. Un fantastique concert dont je me souviens encore. Celui de samedi dernier était pourtant plusieurs crans au-dessus.

221148

220128

A cela plusieurs raisons (si tant est qu’il en faut). D’abord, le groupe a eu le temps de rôder encore plus la plupart de ses morceaux, ces 34 dernières années, et la voix de Brian Johnson s’est considérablement bonifiée. De plus, AC/DC (et en particulier Angus Young) a eu l’intelligence depuis ses débuts de garder toujours les mêmes instruments, au son non trafiqué, sans aucun effet spécial, donc intemporel : deux guitares, une basse, une batterie et la voix. Sans oublier le maintien constant du même style incroyablement efficace, ce qui leur permet d’enchaîner des morceaux qui ont 40 ans avec d’autres de leur dernier album sans qu’on puisse dire lesquels datent de quand si on ne les connait pas. Cette cohérence stylistique et auditive sur une aussi longue durée est sans aucun doute une qualité exceptionnelle, unique même, dans l’histoire des grands groupes de rock.

223122

213029

Ensuite, un concert qui se tient devant 80 000 fans, ça dégage forcément une énergie particulière. Notons au passage que les métalleux ne sont pas, comme le croient les gens sages, des personnes violentes et rebelles. Surtout des métalleux qui avaient 20 ans dans les années 70 ou 80 quand ils sont devenus fous d’AC/DC et qui donc ont désormais la soixantaine, avec certes toujours la patate mais pas trop motivés par les plans bousculade. AC/DC n’ayant jamais cessé de sortir des albums depuis leur création en 1973 et le hard-rock étant toujours un genre qui séduit les ados de toutes les époques, il y avait dans le stade des spectateurs de 12 à 70 ans, en parfaite symbiose, dans une ambiance joyeuse, respectueuse et déchaînée en même temps (si, c’est possible). Bref, heureux.

221831

224450

Et puis, ce soir-là, aucun doute que la bande à Angus tenait une forme exceptionnelle. Peut-être parce qu’ils adorent le public français qui le leur rend bien – sur les 3 millions de CD « Rock or Bust » vendus à ce jour, 400000 l’ont été en France. Quoi qu’il en soit, c’était un grand, très grand, très très grand concert auquel nous avons eu droit, avec entre autres morceaux de bravoure, un extraordinaire solo de guitare par Angus qui nous a tous mis à plusieurs degrés au-dessus du 7e ciel ou du 9e cercle de l’enfer suivant les goûts.

Merci à Angus, Brian, Chris, Cliff et Stevie pour ce show inoubliable. We salute you. In Rock we trust !

Très belle journée à vous

225415

Photos 4, 9 et 10 par Anti, les autres par moi. Trois autres photos ici.

6 Replies to “AC/DC au Stade de France : phénoménal !”

  1. valentine

    Ahaaaaa le solo de guitare d’Angus! Merci pour la note, les photos, vos impressions, votre enthousiasme, pour les mines réjouies! Et côté jeunesse, la relève est assurée ouf! On peut mourir tranquille ;-))

  2. Anna Galore Post author

    Avant de mourir, je reverrai bien quelques autres concerts de cette joyeuse bande de musiciens fous ! La relève attendra, non mais 🙂

  3. valentine

    Bonsoir!
    Depuis Lausanne, en direct, un métalleux à qui il a fallu une semaine pour digérer le fait de ne pouvoir se rendre au stade de France…
    Heureusement, Anna, grâce à tes commentaires de spécialiste et à tes dons de narrateur , j’ai pu vivre par procuration, un peu de ce phénoménal concert!
    …Je suis d’accord avec toi: la relève attendra, non mais!
    P… de m…, le solo d’Angus me reste en travers des cornes du diable…
    J’espère qu’il y aura un dvd de la tournée avec ce solo made in stade de France!
    Merci à AC/DC, merci à toi Anna et encore longue vie au hard-rock!!!
    Le Chef

  4. Anna Galore Post author

    Tout a été filmé par plusieurs caméras pro, il y aura donc très vraisemblablement un DVD un jour ou l’autre. On croise les cornes !

    Rock forever !

  5. anti

    Chef ! Chef ! Puisque tu es guéri là, tu peux tenter de trouver une place à l’un des concerts des 5 et 7 juin à Zurich ? Bises !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.