Comment démasquer un métalleux planqué sous une petite tenue proprette

Hier soir, j’avais un petit coup de fièvre qu’Anti a soigné avec un bon massage au camphre. Vous pensez bien qu’après ça, je n’avais plus  aucune énergie pour imaginer de quoi je pourrais bien parler dans mon mot d’accueil. Les chats, je l’ai déjà fait hier. La plage, c’était avant-hier. Il y a, certes, mon livre sur la corrida qui rentre dans sa dernière ligne droite et sur lequel je vais avoir beaucoup à vous raconter… mais quand il sera prêt, pas avant.

C’est pourquoi, lorsqu’Anti m’a dit « j’ai vu un truc trop drôle sur les métalleux chez Topito« , je lui ai répondu « je prends ». Toute ressemblance avec Le Chef ne peut être que la preuve renversante de la pertinence de ce qui suit.

Topito ? C’est à toi.

pop redemption

Top 11 des trucs à dire pour faire sortir un Métalleux du placard

Avec l’âge, les responsabilités professionnelles et la pression sociale qui s’exercent au quotidien sur les individus, le fan de métal a souvent tendance à cacher sa passion derrière une tenue « civile » qui le met au dessus de tout soupçon. Mais derrière ce petit polo ou cette chemisette bien repassée se cache bien souvent un petit cœur qui bat au rythme d’une double pédale de grosse caisse. Le Métalleux doit attendre une escapade en festival pour laisser sortir la bête et remuer comme un possédé ce qu’il lui reste de tignasse. Mais le Métalleux est avant tout un grand sensible et vous n’aurez aucun mal à le démasquer avec des mots choisis.

  1. « J’ai vu Coldplay cet été, je crois que c’était au Hellfest. C’était mortel ! »
    Autre astuce : confondre délibérément Tragedy, groupe de hardcore effectivement à l’affiche du Hellfest avec Tragédie, le duo R’n’B qui chantait « Hey Oh » et « Je reste Ghetto » il y a 10 ans.
  2. « Une verrue sur la gueule et une moustache, bon courage pour attraper des gonzesses… »
    Le Métalleux aime la précision et ne manquera pas d’évoquer les 1200 conquêtes féminines de Lemmy Kilmister, chiffre qu’il convient de multiplier par deux étant donné qu’il est bassiste (selon le taux de parité-séduction entre guitaristes et bassistes).
  3. « Je vais commander… je te ramène la carte des bières? »
    Le Métalleux ne raffole pas de bière raffinée, même en Belgique les Métalleux ne boivent pas de Duvel ou de Kriek Cerise. Si votre interlocuteur vous vante « une amertume qui se révèle en persistance et ce caractère affirmé propre aux véritables trappistes », ce n’est pas un Métalleux. Ou alors, il bluffe.
  4. « Ouais, la Scandinavie… à part ABBA et A-Ha, y’a pas grand chose… » 
    La Scandinavie entretient une belle tradition viking et compte de nombreuses formations de métal complètement tarées, notamment dans le black-metal (Mayhem, Burzum…) et le métal néo-classique. Et si vous ajoutez « Ah ouais ! Comme Europe ! » , vous risquez d’en prendre une. Et vous ne l’aurez pas volée.
  5. « Regarde, j’arrive à faire une tête de lapin en ombre chinoise avec mes doigts. »
    Le Métalleux a certes une âme d’enfant, mais il ne déconne pas avec les « cornes du diables ». Faire ce signe et chanter « Ce matin, un lapin a tué un chasseur » devrait le mettre dans un état de rage incontrôlable et le démasquer.
  6. « J’ai croisé des hardos dans mon village ! Avec des pantalons moulants, des bracelets cloutés et des écussons « Mötley Crüe »… »
    « Des ‘patchs’… ça s’appelle des ‘patchs’, pas des écussons. » vous précisera-t-il avant de vous informer que vous êtes tombé sur une belle équipe de joyeux glandus.
  7. « Je t’emmène voir un concert, avec un peu de bol, il restera des places assises »
    Dites lui-ça en lui tendant une paire de ear-plugs pour qu’il ne soit pas gêné par la proximité des enceintes. Si il vous demande néanmoins de quel concert il s’agit, ce n’est pas un Métalleux.
  8. « Je connais quelques groupes qui devraient te plaire, je te fais une compil’ ? »
    Le vrai Métalleux n’accepte pas d’être conseillé dans ses choix musicaux, et encore moins avec une « compil’ » regroupant les singles de formations de merde qui mériteraient d’être enterrées avec tout leur matos sous six pieds de terre bien tassée. Sinon, globalement, il est ouvert. Mais il a déjà tous les meilleurs albums de l’univers chez lui. Donc inutile de venir le faire chier.
  9. « Sur Canal, ils avaient invité Ozzy Osbourne, le mec de la série télé, là… »
    Si le profane s’en branle complètement, le Métalleux tiendra à préciser que « The Prince of Darkness » est avant tout la figure de proue de Black Sabbath, groupe majeur de métal. Le bougre est tombé dans votre piège grossier. Bien joué.
  10. « Cette année, y’a Six Feet Under au Hellfest, j’adore cette série ! »
    Y’a aussi Ghost, pour les fans de Patrick Swayze.
  11. « Les derniers albums de heavy-metal que j’ai achetés, c’est Nirvana et Superbus… »
    Le Métalleux est généralement bonne pâte, mais si vous allez trop loin, il peut vous casser la gueule. Attention.

Et vous, vous soupçonnez des Métalleux tapis dans votre entourage ?

Très belle journée à vous

black sabbath 13

Photo 1 tirée du film Pop Redemption. Quoi ? Vous ne l’avez toujours pas vu ? Vous attendez quoi ? Que Black Sabbath sorte un nouveau CD, peut-être ? Hé ben, c’est fait, et toc.
Photo 2 : ah ben tiens, justement, voilà, c’est Black Sabbath.

7 Replies to “Comment démasquer un métalleux planqué sous une petite tenue proprette”

  1. valentine

    Comment démasquer un métalleux ? C’est simple, tu vis à ses côtés pendant plus de 40 ans, tu crois le connaître par cœur et un beau jour, tu as deux nanas bien intentionnées qui réveillent le volcan que tu croyais éteint. Et tu te retrouves à côté de….de……une espèce de fou furieux qui disjoncte, ça m’a même foutu les chocottes.
    Merci les filles, je vous soupçonne de le faire exprès.
    Je note : ne pas mélanger du métal avec du camphre !

  2. Le chef

    « Toute ressemblance avec le chef ne peut être que la preuve renversante de la pertinence de ce qui suit… »
    Où ça un métalleux?
    Je ne vois pas de métalleux!
    Une Tuerie cette note!!!
    Mention spéciale avec inscription au Rock and Roll Hall of Fame pour les « trucs » No 2-3-5 et 9!
    Je ne sélectionne pas le 7 à cause de mes rotules…mais elles seront bientôt en heavy métal/titane!… Alors là!!!
    Le métalleux ayant été débusqué, voici en avant première mondiale son futur tube/supplique:
    Oh Valentine!
    Parole de Gérald de Palmas et Chef métalleux.
    Musique en cours d’écriture par James Hetfield.
    Oh Valentine si tu savais
    Tout le métal que j’ai
    Oh Valentine si je pouvais
    Dans l’heavy avec toi m’exploser
    Avec Jimmy Hendrix Experience
    T’a intérêt à comprendre les cadences
    Mais par le signe des cornes je t’aiderai
    Afin que tu puisse être subjuguée
    Oh Valentine si tu savais
    Tout le métal que j’ai
    Oh Valentine si je pouvais
    le hard rock te faire aimer!
    Le Chef

  3. valentine

    Oh la la la la………..que dire après ça! Je suis coite (ça se dit?) en tout cas ni cuite ni coït.
    Le Chef, je t’aimmmmeu 😉

  4. Warlop

    Pour la 3 t’a tord le Metalleux ne boit que de la trappiste, la pils nous ont appellent ça de la pisse ! D’ailleur Duvel et Kriek cerise quoi, n’importe quel belge te dirais que c’est pas des références ^^ Puis d’ailleurs  » démasquer un Metalleux « , j’vois pas le mal qu’il y a a en être un, sauf pour les bobo conformistes doper à la propagande dénigrante, mais après chacun croit ce qu’il veut !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.