Les faux jumeaux

Parmi les membres éminents de notre communauté féline, je vais vous parler aujourd’hui de nos deux gris, ou plutôt bleus comme on dit (mais ils sont gris), voire même bleus de Russie et c’est vrai que ça en jette comme nom. Pour nous, peu importe leurs gènes et leurs métissages probablement multiples, nous les aimons pour ce qu’ils sont : Padmé et Paco.

DSC00016p

Padmé, c’est celui qui a toujours l’air de froncer les sourcils, ce qui lui donne parfois un aspect menaçant. Il est pourtant extrêmement social, malgré une tendance à mordre un peu trop fort là où d’autres mordillent. Il faut dire qu’il a un problème chronique d’inflammation buccale, une pathologie qui n’est malheureusement pas rare, et que la douleur peut le rendre parfois énervé. On le soigne, bien sûr, mais son traitement n’atténue que les symptômes, sans parvenir à le guérir.

DSC00179p

Paco est beaucoup plus rond – je ne parle pas de son corps, mais de sa tête et de son caractère. Il peut lui aussi avoir ses crises de mauvaise humeur, uniquement tournées vers les autres chats. A notre égard, il est toujours très doux. Il a été recueilli dans la rue à Montpellier par Sylvia, il était à l’abandon. Nous avons raconté son histoire il y a exactement deux ans. Il n’est pas entièrement gris, son ventre est tout blanc et il adore le présenter à nos caresses.

181526

Avec le temps, Padmé est devenu plus rond et Paco plus sec. Il est fréquent de les voir ensemble ou proches, comme cela arrive aussi entre nos chats noirs, ou entre les tigrés, ou entre les blancs aux taches rayées. Ou alors, on a l’impression qu’ils s’apparient par couleurs juste parce que ça nous frappe quand ils se retrouvent côte à côte, alors qu’on n’y prête pas attention si, par exemple, un noir est à côté d’un rayé. On ne voit que ce qu’on croit…

Très belle journée à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.