Plumes d'Autriche

PA300004.JPGHier, bien belle soirée avec Ré à la maison. Ceux qui la connaissent savent qu’elle n’est pas du genre à engendrer la mélancolie. Surtout quand on ouvre les agapes avec une bonne bouteille de champagne rosé qui ne demandait que ça (à être ouverte). En plus, damoiselle Réginelle avait apporté avec elle des cèpes maison, que nous avons accompagnées d’un bon petit rôti et tout et tout.

On n’a pas souvent arrêté de se marrer, surtout que, allez savoir pourquoi, on ne pouvait pas s’empêcher de tchatcher à l’unisson avec l’assssent de Maarrrssseilleuuuuh oh pôôôvreuuuh peuchèèèreeuh et fan de chicheeuuhh. Sans oublier bôôônneuh mèèèrrreuhhh.

Ce matin, justement, nous allons d’un coup de voiture à Marseille. Décollage à 8h35 de Marignane vers Vienne en Autriche où nous arriverons vers midi, après une courte escale à Munich. Il se trouve que j’y ai une série de rendez-vous professionnels de lundi à mercred. Du coup, j’ai sauté sur l’occasion et sur Anti. Nous y partons à deux pour un weekend très prolongé et très amoureux (l’un va parfaitement bien avec l’autre).

PA300007.JPGAu programme, balades dans les rues, visites diverses de bâtiments mythiques et, dimanche soir, un cocktail privé dans un lieu prestigieux de la ville. Anti a prévu une tenue spécialement pour l’occasion. Elle ne pourra être que sublime. Il me tarde de voir son truc, en plumes ou sans. Ca tombe bien, je viens de commencer l’écriture de la sixième nouvelle de J’ai treize envies (voire plus, puisqu’affinités). Il y sera question de massages. Massage secret ? Vous avez un massage ? Massage bien reçu ? Massage à tabac ? Massage comme une image ? En tout cas, régime sensuel.

Mais de tout cela, je vous reparlerai le moment venu – ce qui peut être raconté, bien sûr. L’hôtel où nous allons loger est, en effet, équipé de tout le confort moderne, ce qui veut dire des liaisons internet à haut débit dans les chambres. Nous vous ferons donc profiter de nos coups de cœur et autres aventures quasiment en direct.

Très belle journée à vous

8 Replies to “Plumes d'Autriche”

  1. Sylvia Post author

    Nous avions découvert le 20 octobre que Gwladys s’était mise à boire, pôôvre petite. Maintenant c’est Santiago. Je comprends mieux ses drôles de positions quand il dort, en fait, il cuve !
    Bon week end les filles !

  2. anti Post author

    Coucou tout le monde ! Merci ! Merci ! Nous sommes bien arrivées au pays où qu’il fait (oh putainG) trop froid !!! mais que c’est trop bon de s’échapper en amoureuses !!!

    Syl la balance ? Tu sais ce que je viens de m’acheter ??? 2 é-nor-mes boîtes de Tofiffee ;-))) Gniark ! Gniark ! Bon, ok, il en reste déjà beaucoup moins à l’heure qu’il est…

    D’ailleurs, il est tard et demain : visite !!!

    Belle nuit/journée à tous !

    anti

  3. Sylvia Post author

    T’as intérêt à m’en garder pour noël des toffees, sinon je mange tous les nougats chocolat orange, gniark ! gniark !

  4. ramses Post author

    Bon séjour à Vienne ! Je vous signale un Concert Rachmaninov au Musikverein mercredi à 19h30… Sinon, « Kleine Nachtmusik » à l’hôtel, c’est bien aussi…

  5. Béatrice Post author

    Guten Morgen in Wien Ihr Lieben !

    … encore des victimes des Tofiffee !!!

    Excellent séjour !!

  6. Anna Galore Post author

    Pour le concert, ce sera une autre fois : notre avion décolle en début d’après-midi.

    Syl, pour les toffees, ta soeur te dit… euh… non, j’peux pas l’répéter, c’est un blog grand public, ici.

  7. anti Post author

    Morgen Beatriz ! Victime des Tofiffee depuis la première bouchée oui 😉 Dur ! Dur ! Ici… C’est… Tellement que je ne sais pas où commencer !!!

    Baisers à tous !

    anti

    P.S : Syl ? De toute façon, ça fait des années que tu bouffes ma part de nougat à l’orange s……………….. !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.