Owner of a lonely heart, Yes

Chris+Squire.jpgOwner of a lonely heart est sans doute le plus grand tube de l’un des groupes mythiques du progressive rock : Yes. Il fait partie de l’album qui a marqué leur reformation en 1983 après s’être séparés en 1980.

Ce morceau est le seul de Yes à avoir été en tête des ventes aux USA. Le clip officiel est plutôt bêbête (c’est le cas de le dire, il est bourré de bêbêtes) mais la vidéo ci-dessous est excellente. Elle a été tournée en 1991 à Denver, lors d’un concert sur une scène rotative, en vue d’une diffusion ultérieure qui n’a jamais eu lieu mais dont l’intégrale est disponible en téléchargement sur des sites de fan.

La formation sur scène rassemble des musiciens tous remarquables, même si plusieurs d’entre eux se supportaient difficilement pour cause d’égos surdimensionnés (ce qui a conduit à la disparition définitive du groupe) : Jon Anderson (chant), Chris Squire (basse, fondateur de Yes, photo ci-contre), Bill Bruford (batterie numérique, ex King Crimson), Steve Howe (guitare), Rick Wakeman (claviers, aussi brillant que mégalomane), Tony Kaye (claviers), Trevor Rabin (guitares), Alan White (batterie acoustique, qui a souvent joué avec John Lennon).

Ah, au fait : avec mon frère, j’ai vu Yes sur scène lors de leur première époque. C’était à Crystal Palace à Londres le 31 juillet 1971. Sacrée affiche ce jour-là : Elton John, Yes, Fairport Convention, Rory Gallagher, Tir Na Nog et Hookfoot. Je n’ai aucun souvenir des deux derniers, j’avoue, mais les autres, c’était énoooooorme. Il n’y avait aucune barrière entre la scène et le public, et comme j’étais tout devant, j’ai même pu aller traîner l’air de rien au milieu de Rick Wakeman, Jon Anderson et Chris Squire, qui papotaient sur le bord de la scène en attendant leur tour.

Allez hop, enjoy !

Move yourself
You always live your life
Never thinking of the future
Prove yourself
You are the move you make
Take your chances win or loser

See yourself
You are the steps you take
You and you – and that’s the only way

Shake – shake yourself
You’re every move you make
So the story goes

Owner of a lonely heart
Owner of a lonely heart
Much better than – a
Owner of a broken heart
Owner of a lonely heart

Say – you don’t want to chance it
You’ve been hurt so before

Watch it now
The eagle in the sky
How he dancin’ one and only
You – lose yourself
No not for pity’s sake
Theres no real reason to be lonely
Be yourself
Give your free will a chance
You’ve got to want to succeed

Owner of a lonely heart
Owner of a lonely heart
Much better than – a
Owner of a broken heart
Owner of a lonely heart

Owner of a lonely heart

After my own decision
They confused me so – owner of a lonely heart
My love said never question your will at all
In the end you’ve got to go
Look before you leap – owner of a lonely heart
And don’t you hesitate at all – no no

Owner of a lonely heart
Owner of a lonely heart
Much better than – a
Owner of a broken heart
Owner of a lonely heart
(repeat)

Owner of a lonely heart

Sooner or later each conclusion
Will decide the lonely heart – owner of a lonely heart
It will excite it will delight
It will give a better start – owner of a lonely heart

Don’t deceive your free will at all
Don’t deceive your free will at all – owner of a lonely heart
Don’t deceive your free will at all

5 Replies to “Owner of a lonely heart, Yes”

  1. Colors Post author

    Fairport Convention. Que c’est loin déjà. Je me rappelle pourtant bien de la voix superbe de Sandy Deny. Et Rory entre temps est allé voir si le whisky était meilleur au paradis.Yes, par contre m’énervait un tantinet.!!!

  2. Anna Galore Post author

    Oui, je comprends ça et je suis assez d’accord. Des surdoués techniquement mais une froideur certaine, à de très rares exceptions près.

    Rory… magnifique à tout point de vue, écorché, généreux, à poil, vrai.

  3. Netsah Post author

    Quand je dis que c’est une série d’articles paléo !!

    Ok je sors *s’enfuie !!!*
    Green Day non plus y avait pas de barrière, même que pendant la balance nous aussi on était au milieu du groupe (et leurs gardes du corps/staff technique/camionneurs).. Et.. ok ok je sors encore xD

    Netsah, vous prendrez bien un Yes avec votre jus d’o !

  4. anti Post author

    « Quand je dis que c’est une série d’articles paléo !!! »

    Mdrrrr !  »

    J’étais toute petiote à l’époque mais je bénéficiais de la culture musicale de mes aînées 😉 ce qui fait que je pars au quart de tour à la moindre mesure de morceau, reprise ou devancée par Anna 😉

    Dis donc, au fait Anna, t’as commencé jeun’s ta fannatitude rock !

    A propos, découverte ce soir d’un truc qui paraît énorme « Global Metal » par le réalisateur de « Métal : voyage au coeur de la bête » le cinéaste et anthropologue Sam Dunn. On y reste dans l’anthropospéléo !!!

    http://video.google.fr/videoplay?docid=147723859077636536&ei=MbHLSrb4Hous-AaJ36ClDw&q=global+metal&hl=fr&client=firefox-a#

    anti

  5. ramses Post author

    Ça commence avec « Lonely heart » et ça continue avec plus d’un million de personnes à Rio et au Japon avec « Global Metal »… Avant, il y avait les dinosaures et la grotte préhistorique… Sans oublier Yoko Ono… Sacrée journée !

    My heart is completely broken !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.