Yves Duteil

1269017893.jpg (Photo Bretagne)

Aujourd’hui, un coup de coeur qui peut surprendre quelques personnes me connaissant, un coup de coeur spécial à Yves Duteil. Eh oui !

On connaît tous ce chanteur, on a tous en tête « Prendre un enfant pas la main » ou encore « Le petit pont de bois« .

Dernièrement, nous parlions de lui sur le blog suite à l’un de ses textes que Sapotille avait cité sur le fil « Bonjour ». Il s’agissait de :

Avoir et Être

Loin des vieux livres de grammaire,
Écoutez comment un beau soir,
Ma mère m’enseigna les mystères
Du verbe être et du verbe avoir.

Parmi mes meilleurs auxiliaires,
Il est deux verbes originaux.
Avoir et Être étaient deux frères
Que j’ai connus dès le berceau.

Bien qu’opposés de caractère,
On pouvait les croire jumeaux,
Tant leur histoire est singulière.
Mais ces deux frères étaient rivaux.

Ce qu’Avoir aurait voulu être
Être voulait toujours l’avoir.
À ne vouloir ni dieu ni maître,
Le verbe Être s’est fait avoir.

Son frère Avoir était en banque
Et faisait un grand numéro,
Alors qu’Être, toujours en manque
Souffrait beaucoup dans son ego.

Pendant qu’Être apprenait à lire
Et faisait ses humanités,
De son côté sans rien lui dire
Avoir apprenait à compter.

Et il amassait des fortunes
En avoirs, en liquidités,
Pendant qu’Être, un peu dans la lune
S’était laissé déposséder.

Avoir était ostentatoire
Lorsqu’il se montrait généreux,
Être en revanche, et c’est notoire,
Est bien souvent présomptueux.

Avoir voyage en classe Affaires.
Il met tous ses titres à l’abri.
Alors qu’Être est plus débonnaire,
Il ne gardera rien pour lui.

Sa richesse est tout intérieure,
Ce sont les choses de l’esprit.
Le verbe Être est tout en pudeur
Et sa noblesse est à ce prix.

Un jour à force de chimères
Pour parvenir à un accord,
Entre verbes ça peut se faire,
Ils conjuguèrent leurs efforts.

Et pour ne pas perdre la face
Au milieu des mots rassemblés,
Ils se sont répartis les tâches
Pour enfin se réconcilier.

Le verbe Avoir a besoin d’Être
Parce qu’être, c’est exister.
Le verbe Être a besoin d’avoirs
Pour enrichir ses bons côtés.

Et de palabres interminables
En arguties alambiquées,
Nos deux frères inséparables
Ont pu être et avoir été.

94672410.jpg On connaît tous le chanteur donc, mais combien ici connaissent l’homme qui va aborder les soixante ans en juillet prochain avec son sourire d’enfant ? J’avoue que je ne savais rien d’Yves Duteil et que ce que j’ai découvert sur son blog m’enchante.

Depuis 20 ans Yves Duteil est maire de la commune de Précy-sur-Marne en Seine-et-Marne connue pour être le lieu de résidence chérie de Barbara. Il est également membre du comité de parrainage de la Coordination française pour la Décennie de la culture de paix et de non-violence.

Et puis, il y a ce texte daté du 21 avril dernier : Tibet, l’Européen…

Un très grand merci à tous… La soirée du 7 avril à l’Européen restera pour moi un grand moment de magie, de partage, de superbes retrouvailles, vraiment…. Au delà de la présentation des chansons, c’était aussi le jour du passage de la flamme olympique à Paris, je ne pouvais rester silencieux… Beaucoup d’entre vous m’ont demandé le texte du début du concert… Le voici.

“Merci d’être venus découvrir les chansons de mon nouvel album (fr)agiles ce soir à L’Européen.

Aujourd’hui 7 avril 2008, la flamme Olympique traverse Paris, capitale des Droits de l’Homme et berceau de l’Olympisme. La flamme, symbole de partage, d’ouverture et de loyauté, porte en elle l’espoir d’une humanité plus fraternelle, plus respectueuse, et l’empreinte d’une épreuve pacifique où le meilleur l’emporte.

Aujourd’hui, on ne peut s’empêcher de songer au Tibet, pays libre, muselé par la violence, écrasé dans sa culture, sa spiritualité, anéanti par son puissant voisin qui fête aujourd’hui face au monde entier, les valeurs qu’il bafoue quotidiennement depuis cinquante ans au Tibet.

603071788.jpgÀ Paris comme ailleurs, on ne peut rester silencieux au passage de cette flamme qui rassemble, qui rayonne et qui réchauffe, quand elle porte le visage de l’injustice, du mensonge et de la violence. Le Tibet, médaille de la survie, de la résistance à l’oppression, de l’endurance à la torture, se débat devant l’impuissance des nations à mettre fin à son calvaire. « (Fr)agiles » est aussi le titre du Tibet. Ce combat est le nôtre avec Noëlle depuis vingt ans. Ce soir plus que jamais, nous pouvons unir nos forces et nos pensées pour dédier à ce pays et à son peuple un moment de solidarité et d’espérance à travers cette soirée.

J’ai écrit en 1997 une chanson pour Ngawang SANGDROL, jeune Tibétaine emprisonnée à l’âge de 11 ans et condamnée à 24 ans de prison pour avoir chanté sa soif de liberté. Elle a été libérée sous la pression de l’opinion internationale. Rien n’est donc impossible.

Pour que l’or de la conscience soit plus fort que l’argent des affaires, et pour que la spiritualité tibétaine reste un trésor de l’Humanité, ayons ensemble une pensée pour ce peuple, en lui offrant notre solidarité pour faire obstacle au silence des Nations.
Ne laissons pas la flamme olympique asphyxier l’espoir au Tibet.”

Et pour que le propos soit complet, le drapeau tibétain flotte sur la mairie de Précy… “Pour un monde meilleur…”

La Tibetaine

Nous vivons sous le même soleil
Que des être en tous points pareils
Qui partagent leur existence
Entre l’espoir et la souffrance

La Tibétaine au coeur si pur
Qui chantait à l’ombre des murs
Attendra jusqu’a ses tente ans
Pour revoir le soleil levant

Les oubliés du Toit du Monde
Nous appellent à chaque seconde
Et leur chant se heurte en silence
Au vacarme de l’inconscience

C’est la voix d’un peuple brisé
De ces moines martyrisés
Qui nous offrent en un seul regard
Des milliers de vies de mémoire

C’était hier
C’était ailleurs
On disait plus jamais l’horreur
C’est là tout près
C’est maintenant
Et je pleure pour tous ces gens

Nous gardons la blessure au coeur
Du chagrin des peuples qui meurt
Par la force ou par la violence
En perdant jusqu’à l’espérance

Cette lignée si elle s’éteint
Avec le dernier Tibétain
Laisserait pour l’éternité
Tant de portes à jamais fermées

Les oubliés de Toit du Monde
Nous appellent à chaque seconde
Mais leurs chants se perdent en silence
Au désert de l’indifférence

C’est la voix d’un peuple épuisé
De ces femmes paralysées
Qui revivent en un seul regard
Tout ce que leur coeur a pu voir

C’était hier
C’était ailleurs
On disait c’était une erreur
C’est là tout près
C’est maintenant
Et je rêve pour ces enfants

D’un pays libre sur la Terre
A des milliers d’années-lumière
De ces uniformes barbares
De la peur et du désespoir

Pour revivre sous le soleil
Une histoire en tous points pareille
Et pouvoir enfin raconter
Les chapitres inachevés

Il est dit que jamais la flamme
De la vérité dans nos âmes
Ne peut s’éteindre tout à fait
Et qu’elle nous éclaire en secret

Comme du miel sur les blessures
J’entends toujours la voix si pure
De la Tibétaine chanter
Avec ses soeurs emprisonnées

Quelque part au-delà des murs,
J’entends toujours la voix si pure
De la Tibétaine chanter
Leur espoir en la liberté.

anti

21 Replies to “Yves Duteil”

  1. Anna Galore

    Je découvre également, grâce à ta note, un homme remarquable, bien au-delà de son image un peu « gentille » (ce qui devrait toujours être perçu comme une qualité).

    Ce qu’il fait de sa notoriété est magnifique. Je lui envoie toute ma sympathie et mon respect.

  2. Lilieslay

    bel hommage ! j’aime beaucoup Yves Duteil, j’ai d’ailleurs communiqué avec lui sur le net… C’est un homme simple, charmant. Et je conseille vivement son dernier album, une chanson sur l’adoption d’un enfant, magnifique !!!

  3. fred

    Nous avons par le passé rencontré Yves Duteil, suite à la catastrophe du tsunami, une collaboration Yves Duteil, Objectif Monde et une autre association locale pour venir en aide aux familles sinistrés en Inde.

    Oui, Monsieur Duteil est un homme ouvert au monde et très humain, il est bien dommage de le voir que très rarement sur les chaines publics…

    amitiés,

    fred

  4. LilieSlay

    Fred, malheureusement les gens bien sont pas trop à la mode en ce moment, surtout dans le show biz où le « paraître » compte plus que tout autre chose……

    M’enfin nous on l’aime Yves !!!

  5. ramses

    Yves Duteil est un grand artiste-poète, un homme simple et chaleureux, qui consacre sa vie, sans faire de bruit, aux grandes causes humanitaires et aide ceux qui l’entourent à vivre une vie meilleure. Quel contraste avec ces acteurs, qui viennent régulièrement sur les plateaux TV dénoncer le dénuement des sans-abris, sans « mettre la main à la poche »… Certaines fois, je me demande s’ils ne profitent pas de ces causes pour se faire de la pub !

  6. Anna Galore

    Aujourd’hui, bel arrivage de nombreux visiteurs venus du blog d’Yves Duteil qui nous a fait l’amitié de mettre un lien vers notre blog, ce dont il a informé Anti par un petit mail personnel très gentil :

    C’est ici : http://blog.yvesduteil.com/blog/index.php/2009/03/12/faits-dyves-airs-des-liens-chaleureux

    L’extrait qui nous concerne :

    « Faits d’Yves Airs : des liens chaleureux…
    Le 12 mars 2009 par Yves Duteil

    Et un joli clin d’oeil en forme de coup de coeur, sur le Blog d’Anna, Stéphanie et Miss You :

    http://www.annagaloreleblog.com/archive/2009/03/10/yves-duteil.html  »

    UN TRES GRAND MERCI, YVES !!!

  7. Emma

    Oui, ça fait du bien de faire des rencontres chaleureuses sur le net et le blog d’Yves Duteil nous réunit autour d’une même communauté d’esprit.
    C’est beaucoup de joies en partage grâce à ses multiples talents qui nous touchent.
    Yves Duteil sait être proche de son public et quand, en effet, on reçoit un mail perso de sa part, on croit rêver. C’est tout simple, et pourtant ça tient un peu de la magie !
    C’est sa grande générosité que vous soulignez qui agit au quotidien.
    Je suis bien contente d’avoir ainsi découvert votre blog que je visiterai régulièrement, à présent.
    Amicalement,
    Emma

  8. Anna Galore

    Merci beaucoup pour tes mots, Emma. Ils sont ceux que nous aimons le plus employer ici : joie, partage, rencontre, chaleur, générosité, communauté, simplicité, magie.

    Amicalement

  9. anti

    Bonsoir Emma,

    Oui, le blog de Yves Duteil va devenir tranquillement un de mes lieux chaleureux de passage quotidien. Merci de nous avoir laissé ce mot. Au plaisir de vous lire.

    anti

  10. Annie Lapeyre

    Bonjour

    Je suis très touchée par tout ce que je viens de lire ci dessus;alors merci à Yves de nous avoir mis votre lien sur son blog où j’ai souvent mis mes commentaires.Merci à vous de nous ouvrir cet espace de partage
    J’ai pour notre grand poète une admiration sans borne et une infinie tendresse;beaucoup de reconnaissance aussi pour tout le bonheur qu’il m’apporte à travers ses chansons depuis plus de 30 ans.
    C’est un homme rare qui nous tire vers le haut ,un exemple pour devenir meilleur de jour en jour.
    Défendre Yves ,c’est indirectement ;à travers lui ,défendre les causes justes,et aussi notre belle « langue de chez nous »
    Etre derrière Yves ,le soutenir ,c’est lui donner envie de continuer à écrire ,à composer:écrire ce que nous ressentons et que nous ne saurions pas exprimer comme lui.
    Amicalemnt
    Annie

  11. anti

    Waouh ! C’est très émouvant votre message. Teinté d’espoir et de crainte. Je vous suis lorsque vous écrivez : « Défendre Yves, c’est indirectement; à travers lui, défendre les causes justes, et aussi notre belle « langue de chez nous » ».

    J’ai forcément entendu les chansons de M. Yves Duteil enfant, mais j’avais perdu sa trace j’avoue. C’est une véritable re-découverte qui arrive à point nommée dans ma vie d’aujourd’hui. Je suis extrêmement et agréblement surprise de la fidelité des personnes qui le suivent depuis toujours ou presque, de cette simplicité honnête et humaine dont elles témoignent ici ou sur son blog.

    Bravo à tous,

    Pour tout.

    anti

  12. trèflerèle

    me voila sur ce blog grâce à Emma la collagiste que j’ai rencontrée lors d’une de ses expos et qui est venue voir la mienne (je colle aussi) et maintenant je découvre ces écrits sur yves Duteil que j’aime aussi beaucoup .
    Merci Ana pour ce partage, ce site est dans mes favoris illico presto!!!

  13. Annie Lapeyre

    Mille mercis à Mireille Dumas ,d’avoir reçu notre grand poète Yves DUTEIL

    Trop rare sur nos écrans ,alors que depuis plus de 35 ans ,il chante en France et à l’étranger,c’est un vrai bonheur de le retrouver.Je l’ai trouvé à l’aise,heureux d’être là.
    Depuis la sortie de son CD(fr)agiles et de son DVD,cette renaissance ,comme il le dit lui même,lui va bien :tout son visage en est illuminé ,et çà fait plaisir;j’en suis très heureuse pour lui.

    Annie Lapeyre

  14. Anna Galore

    Un salut amical à lui pour son humanité et sa sensibilité et à vous qui le suivez au quotidien pour vos sentiments emprunts de tendresse.

  15. anti

    Ah oui ! J’avais lu un article sur ce passage dans le magazine TV. Trop bien ! Très heureuse pour lui et toutes les personnes qui apprécie l’homme et son œuvre. Je signale au passage qu’il vient de mettre en ligne un très bel article sur le parrainage d’enfants : http://blog.yvesduteil.com/blog/index.php/2009/06/01/apres-school-parrainages-denfants-du-tamil-nadu-inde

    Merci pour ce rappel Annie !

    Yves Duteil est un homme d’engagements: il se bat pour la chanson française, soutient des associations humanitaires et écologiques, et depuis 1989, il est le maire, sans étiquette, du Précy-sur-Marne. Il se livre chez Mireille Dumas dans «Vie privée, vie publique».

    On s’étonne presque de vous retrouver dans une thématique «Jusqu’au bout de la passion». On n’a pas cette image de vous.
    Yves Duteil : L’intérêt de ce genre d’émission est de coller à la réalité et non à l’image. C’est une occasion de faire en sorte que l’image rattrape la réalité. Je ne comprends pas qu’on ne puisse pas m’imaginer passionné: on ne peut être artiste, maire depuis vingt ans et parrainer une centaine d’associations sans passion!

    Quelle est la plus importante ?
    Être artiste, créateur. Cela éclaire le reste d’une lumière particulière: un artiste dépeint une sorte d’idéal, mais cet idéal, on peut le mettre en chantier dans sa vie, essayer de le réaliser.

    De quoi êtes-vous le plus fier en tant que maire ?
    Humainement, d’avoir rassemblé les gens pour les faire vivre ensemble d’une façon plus paisible. Ça me gêne un peu de le dire: avec le scrutin par liste, nous avons obtenu entre 86 et 93 % pour un quatrième mandat! Mais c’est un engagement citoyen et non politique.

    Vous étiez contre le traité de Maastricht, quel est votre regard sur l’Europe aujourd’hui ?
    Les lois étaient trop en avance. On voulait instituer des choses, notamment Schengen, alors que la police et les frontières n’étaient pas prêtes. Je suis pour l’Europe mais elle s’est révélée un espace de concurrence et non de collaboration. L’Europe politique ne se fait pas. Quant à l’Europe économique, j’ai dû aller à Bruxelles pour préserver la Sacem: ils voulaient saccager les droits d’auteur… Mais, aujourd’hui, il faut de toute façon avancer.

    On vous rejoint enfin sur l’urgence environnementale
    Nous sommes entourés d’un monde où il y a matière à s’émerveiller. La beauté devrait être le moteur pour agir pour la planète, plutôt que de se focaliser sur la couche d’ozone ou le CO2, des questions techniques et négatives.

    http://www.tvmag.com/programme-tv/article/magazine/45023/yves-duteil-l-europe-doit-avancer.html?meId=3

    anti

  16. Sampang

     » passeront les jours et les années, tant que je t aurais à mes côtés, dans chacun des gestes de la vie, je t aimerai aussi » une de ses premières chansons qui vous collent très bien les filles ^^
    Fan du chanteur et de l homme depuis… au moins ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.