En vérité je vous le dis

En vérité, je vous le dis, il est tôt et le jour se lève. Et, en vérité, je me lève aussi.

Car le jour qui me verra ne pas me lever n’est pas encore arrivé. Et la nuit qui me verra ne pas me coucher n’était pas celle d’hier ni même d’avant-hier.

Pour les jours et les nuits à venir, en vérité, je n’en sais rien. Car il est dit : prédire est un art difficile surtout quand il s’agit du futur. Et, en vérité, c’est foutrement bien vu.

Là, par exemple, Ness devait arriver à la maison dans l’après-midi, mais avec la grève générale, elle a dû reporter à demain.

Quoi qu’il en soit, une chose est sûre, c’est que quand elle arrivera (et elle a intérêt à arriver), le risque de passer des nuits blanches et de ne pas se lever à l’aube augmentera considérablement. Enfin, surtout pour Anti et elle parce que moi, j’irai me coucher comme d’hab, alors là, en vérité, je vous le dis, non mais sans blague.

Car il est écrit : ça, l’Anna, elle est cool – elle est cool, ça, l’Anna.

Elles n’auront qu’à tchatcher jusqu’à l’aube dans la chambre d’amis, la maison est grande, bénie soit la maison.

Et moi, en vérité je vous le dis, j’irai quand même les réveiller à l’aube pour leur proposer le petit-dèj. Avec une délectation non dissimulée. Faut pas confondre païenne et pas hyène.

Et en vérité, ce sera l’occasion pour Anti de refaire son gâteau au chocolat qui déchire sa race et des tonnes de crêpes et peut-être même que je ferai mon super couscous au chorizo spécial top moumoute, alors, Ness, elle a intérêt à trouver un train fissa parce qu’on ne va quand même pas louper ça.

Ainsi parlait Annathoustra.

Gérard ?

Hum. Géééraaaaareuuuuuh ?

Ben alors, tu l’envoies, la musique ?

Quoi, comment ça « ça marche pô » ? Hein ? La quoi ? La grève ?

p’tain faut tout faire ici j’vous jure ah la la

Attends, tu vas voir…

a-hum

trois, quatre…

Taaaaah taaaaahhh taaaaaaaaaAAAAAAHHHHHH
TAddaaaaaAAAAAAAAaaaaaaahhhhhhhhhhhhhhhh
poum poum poum poum poum pooouummm

Alors ? C’était comment ? Non, je demande, voyez, cépaskejesuisunpeuenrouélàmaiboncétébiennon ? hein ?

Très belle journée à tous

22 Replies to “En vérité je vous le dis”

  1. Zaza Post author

    Et ben moi à la place de Ness, je ferai tout pour être là et goûter le gâteau au chocolat de Dame Anti, faut pas rater ça heing ? papoter toute la nuit ça me va aussi lol

  2. Ness Post author

    Ben là, c’est clair, je suis encore plus dégoûtée de cette grève… et je fais tout pour venir, hein, mais les boutiques sncf autour de chez moi font toutes grève également, et je n’ai aucun moyen de changer mon billet, donc je ne sais pas si je peux me pointer demain dans le train, la bouche en coeur, et faire style « je garde le même billet et je m’assieds n’importe où ».
    Si je ne chope aucun humain au téléphone d’ici demain, c’est clair que je fais ça, mais j’aimerais quand même être sûre qu’on ne me facture pas une amende + un billet plein tarif, car je n’aurai pas de quoi les payer 🙁
    Ness, furax.

  3. Christina Post author

    Mon dessert préféré ! (euh… j’mens un zeste aux entournures car tous les desserts sont mes desserts préférés…)
    C’est où Nimes ? Là où sont fabriqués les jeans ?
    Comment peux-tu dormir du sommeil de la juste, en laissant anti et Nessy blablater all night long ? Je s’rais toi, je mettrais un truc de surveillance pour les bébés et j’essaierais de ne pas éclater de rire en écoutant leurs discussions et confidences nocturnes, surtout si elles ont été arrosées d’une cuvée Anna !
    Sinon, je n’ai pas vraiment reconnu Claude François…
    Grande journée à toi la miss !

  4. Anna Galore Post author

    Voui parfaitement, le tissu Denim est originaire de Nîmes, et la toile de « jeans » est celle qui provient de Gênes, prononcée djinns par les Anglais:

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Denim

    Comment je peux dormir sans avoir envie d’écouter? Parce que j’AIME dormir. Et que, de toute façon, ensuite, j’ai la version courte (tu penses bien qu’elles peuvent pas s’empêcher) et ça me suffit largement.

    Anna, Strauss c’est Strauss

  5. Ness Post author

    Et tu vas l’avoir, ta version courte, because I’m comiiiiiinnnnng !!!!
    J’ai pu changer mon billet, j’arrive demain à 14h29 🙂

  6. anti Post author

    Aaaaaaahhhh : La langue de pute Anna !!!

    Yes Ness ! Trop d’la balle. Sinon, Christina, t’es la bienvenue au soleil quand tu veux. Gâteaux au chocolat compris. All inclusive.

    anti

  7. Anna Galore Post author

    Ah ça, c’est clair. La maison ne fait pas régime.

    Mais bon, tu n’es pas non plus obligée de t’installer pour un mois, hein (ca-ssééééééééééeeee).

    Bon. Tu viens quand ?

    Annabonnefranquette

  8. Christina Post author

    Pour tout dire, Annaa, j’hésite entre Calais (ex Sangatte) et Nimes… hum… c’est que je viens pour me taper l’incruste… c’est clair que je ne déboule pas pour m’installer pour un mois… cela se compte plutôt en années…
    Bon, chère Anna, je vais d’abord te remercier pour ton invitation, puis te rassurer pour éviter une crise cardiaque ou une crise de rire : je ne squatterai pas !
    Pour tout dire, je suis trop buzy pour planifier quoi que ce soit cette année. Je suis une bonne jongleuse, mais j’ai trop de balles en l’air. Les rencontres « internet » attendront. Je suis un peu frustrée car plusieurs personnes vraiment « géniales » se sont proposées de m’accueillir ou de me rencontrer. Mais ma vie est suffisamment dense pour lui ajouter d’autres dimensions, les plus belles soient-elles !
    But one day… one day…
    🙂

  9. ramses Post author

    Anna,

    Tout s’arrange pour Ness, tant mieux. Ces gâteaux au chocolat ont l’air fort sympathiques !

    Juste une petite rectification concernant l’origine du blue-jeans…

    C’est en 1853 qu’Oscar Levi-Strauss l’a créé. Il a tout d’abord été confectionné dans de la toile de tente. La marque Levi’s a été déposée et jusqu’au début des années 1960, elle était la seule au monde à produire des blue-jeans en serge.

    Une des premières affaires de contrefaçon est alors intervenue en France. Une petite Société de confection, Rica Lévy, implantée dans le Gard, puis à Marseille, a tiré opportunément parti de son nom, en déposant la marque « Lewis », puis en fabriquant des copies conformes du célèbre Levi’s…

    Grace à des opérations géniales de marketing, et malgré des actions en justice de Levi-Strauss, le jean « Rica-Lewis » est devenu plus connu en France que son créateur américain !

    Cette histoire de « bleu de Gênes » et « de Nîmes » fait partie du nuage de fumée dans lequel la famille Rica Lévy a noyé le créateur de la marque, pour continuer à le plagier… Je constate que même Wikipedia est tombé dans le panneau !

    L’affaire a plusieurs fois changé de mains, mais la marque « Lewis » continue à se vendre, à côté du « Levi’s » original…

    La vérité si je mens !

  10. ramses Post author

    Anti,

    Le traiteur, quel traiteur ?

    A en juger de la photo des gâteaux, tu te passes très bien de traiteur !

  11. Anna Galore Post author

    Voilà, Ness est à la maison et devinez quoi ?

    Anti et elle n’arrêtent pas de tchatcher depuis la gare. En fait, j’ai compris la stratégie: quand l’une parle, l’autre reprend son souffle. Des fois, elles parlent en même temps aussi. Et des fois, l’une continue à parler alors que l’autre n’est plus dans la pièce.

    Anna, p’tain j’vais m’faire arracher les yeux quand elles vont lire ça mais même pas peur j’suis une hyène hyyyahh-haaaaaaaaa

  12. Ness Post author

    Et devinez quoi ? Ness et Anti ont rangé les courses toutes seules pendant que l’Anna, là, elle surfait sur le net et regardait des photos de coucher de soleil. Non mais !!!
    Et je l’ai dit, il y aura des représailles…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.