Amma à profusion

1132907793.jpg

Ce matin, j’ai entendu parler de « Amma » (mère) pour la première fois. Curieuse de nature, je découvre une personnalité et une vie exceptionnelles qui ont fait l’objet d’un film en 2005 : Darshan – L’Etreinte.

La Bande Annonce donne très envie de voir ce documentaire de Jan Kounen dont on peut lire cette critique sur film de culte.

1576871604.jpg

La caméra de Jan Kounen part en Inde pour suivre la cérémonie du Darshan – l’étreinte – de la Sainte Amma.

Des milliers de personnes font le déplacement pour ces quelques instants de communion physique et spirituelle.

NGANKARRPARNI

Après avoir exploré les territoires des trips chamaniques, le réalisateur de Doberman s’envole vers l’Inde pour y découvrir une autre forme de spiritualité.

Il va à la rencontre de la Sainte Amma, femme dévouée aux autres et à la recherche de la nature humaine. C’est à travers ce portrait presque sans paroles, aux accents extatiques, que Kounen renoue avec ses obsessions depuis la préparation de Blueberry : la recherche de la vie intérieure de chacun de nous.

Contrairement à d’Autres mondes, filmé à la DV et utilisant les séquences incantatoires en 3D de Blueberry et mettant en scène le voyage du réalisateur, Kounen a empoigné pour Darshan sa caméra 35 mm afin de rendre justice à l’environnement indien dans sa splendeur et sa délicatesse.

La pellicule capture la texture et les couleurs d’un pays, le regard de gens et ouvre les sens à travers une lente mélopée qui enveloppe et emporte loin.

Pur véhicule sensitif, le film donne aussi matière à réflexion au travers des paroles sagaces de Amma et de sa vision du monde. Influente et charismatique, Amma ne promet rien d’autre qu’une lumière vers un chemin que chacun devra emprunter seul. Au-delà de la lenteur contemplative de son film, la grande réussite de Jan Kounen reste de montrer que malgré les dénominations, les couleurs, les Histoires et les cultures différentes il existe une âme commune à toute l’humanité.

451112365.jpg

Mais qui est donc cette Amma ? Présentation de Sri Mata Amritanandamayi Dévi.

Grâce à ses extraordinaires actes d’amour et de sacrifice de soi, Mata Amritanandamayi ou Amma (Mère) comme on l’appelle, est devenue chère à des millions de gens dans le monde. Elle caresse avec tendresse toute personne qui vient à elle et la serre sur son cœur dans une étreinte pleine d’amour.

Amma répand son amour infini sur tous, sans se préoccuper de leurs croyances, de ce qu’ils sont ni de la raison qui les a amenés à elle. Par ce moyen simple, mais puissant, Amma transforme la vie d’un nombre incalculable de personnes et aide leur cœur à s’épanouir. En 36 ans, Amma a pris dans ses bras et étreint plus de 26 millions de personnes, issues de toutes les parties du monde.

Son dévouement inlassable au service d’autrui est à l’origine de la création d’un vaste réseau d’activités caritatives grâce auquel les gens découvrent la beauté et la paix que l’on retire du service désintéressé. Amma enseigne que le Divin est présent dans tout ce qui est, animé comme inanimé. Percevoir l’Unité qui sous-tend tout ce qui existe est l’essence de la spiritualité.

L’enseignement d’Amma est universel. Quand on lui demande quelle est sa religion, elle répond que c’est l’Amour. Elle ne demande à personne de croire en Dieu ni de changer de religion ; elle nous demande simplement de chercher à connaître notre nature réelle et d’avoir foi en nous-mêmes.

1664300572.png
 » Ma religion est l’Amour.  »

 » L’amour est notre véritable essence. L’amour ne connaît pas de frontières de caste, de religion, de race ou de nationalité. Nous sommes tous des perles enfilées sur le même fil de l’amour. «  – Amma

On peut lire sa biographie sur le site de Amma Europe.

Amma voyage partout dans le monde et fait chaque année deux passages en France dans les villes de Paris et de Toulon.

Voici un article de Christelle Lefebvre publié dans Var matin lors de son dernier passage en octobre 2008 :

La compassion d’Amma

Michel Tailahardat, président de Amma France

Amma a un amour inconditionnel de son prochain. Cinq heures durant, deux fois par jour, assise sur un simple fauteuil mauve, elle étreint.

Entourée de dizaines de personnes de blanc vêtues, elle vous pose la tête contre son épaule et, comme une mère, elle vous berce, vous passe la main dans le dos, vous embrasse, puis vous glisse un pétale de fleur et un bonbon, symboles de beauté et de douceur.

Au Zénith Oméga, le leader spirituel a ses fans. Cela fait dix ans que la Mahatma (grande âme) indienne vient offrir son amour et sa compassion aux Varois. Son European tour fait une nouvelle fois étape à Toulon jusqu’à demain soir et depuis hier matin, par centaines, néo-hippies et Monsieurs-tout-le-monde alimentent une file continue.

Pieds nus ou en chaussettes, en pantalon large, chemise ou vêtements de ville, ils attendent l’accolade. Pastille rouge sur la poitrine pour les néophytes, une rose en offrande, des photographies de proches ou un simple collier en main, ils se mettent à genoux devant la mère divine et repartent quelques secondes plus tard, le coeur gonflé.

1466285350.jpg

Quête et curiosité

Ce public vient de loin, parfois au-delà de Lyon et du bassin méditerranéen, en camionnette aménagée, la couverture dans le sac à dos, prêt à dormir sur place. Une foule au profil varié, des curieux de l’Inde, comme des convaincus à la recherche de spiritualité.

Même pour les plus cartésiens, les plus agnostiques, Amma ne représente ni un gourou, ni un coach. Au Zénith, on ne sent d’ailleurs ni prosélytisme, ni embrigadement. On n’en prend pas pour des mois de versement sur un compte bancaire plus ou moins flou.

L’entrée, comme le darshan (l’étreinte), est gratuite. Bien sûr, pour arriver jusqu’à l’Indienne au coeur généreux, vous passez devant des stands couverts de livres et de CD, des portants plein d’ensembles et d’objets associatifs. L’humanitaire n’a jamais rien fait sans argent.

Un statut consultatif à l’ONU

Car si Amma étreint, Amma soutient. Des orphelinats, des foyers pour personnes âgées, des formations pour 5 000 femmes et 30 000 enfants pour lutter contre le suicide, des agriculteurs endettés, des projets de développement. En Inde, cette fille de pêcheurs bouscule les castes et les habitudes.

Adolescente, elle embrassait déjà des étrangers. Au Kérala (sud de l’Inde), là où une jeune fille de quatorze ans se doit d’être discrète – on dit que les murs ne doivent pas l’entendre – Amma attire.

Même dans l’Inde moderne, son action passe pour révolutionnaire. Avec son ONG, Mata Amritanandamayi Math, qui a un statut consultatif à l’ONU, elle travaille pour l’égalité des droits des femmes et des membres de classes dites inférieures. Elle permet l’accès à 125 000 logements gratuits pour les personnes démunies, oeuvre à la construction de 8 000 maisons résistant aux séismes et tsunamis, s’implique après les catastrophes naturelles.

L’aura et l’implication de cette femme de 55 ans sont impressionnantes. Autant que la quantité d’amour qu’elle irradie au mètre carré.

anti

32 Replies to “Amma à profusion”

  1. Christina

    Amour et compassion sont les deux mamelles du bonheur. J’avais entendu parler de cette femme extraordinaire mais je ne connaissait pas l’existence de ce film.

    Il serait également bien de faire un film sur Mirra Alfassa (la « Mère »), la co-fondatrice d’Auroville, encore et toujours en Inde.

    J’te l’dis, Anti, l’ère du Verseau sera en avance sur son cycle…

  2. Anna Galore

    Je l’ai vue il y a un certain temps déjà sur le plateau du Grand Journal, peut-être à l’époque où Jan Kounen faisait la promo de son documentaire (il me semble qu’il était avec elle sur le plateau).

    C’était très émouvant. J’avais un petit scepticisme a priori, me demandant quel genre de personne elle était vraiment et tentant de détecter le moindre indice de dérive sectaire. Et rien de tout ça: Amma ne demande rien, elle donne, c’est tout.

    Une merveille vivante que cette femme.

  3. Christina

    Je suis et reste persuadée que le seul véritable amour est universel. Les amours limités le sont par définition. Ils sont agréables mais sans aucune commune mesure avec celui qui irradie ces belles et grandes âmes.Notre ego rend nos amours exclusives…

  4. Netsah (Anna's son)

    Quand reviens-t-elle en France ? J’ai moi-même participé et organisé des journées Free Hugs (étreindre tous les gens qui le désire dans la rue ou dans une expo ou autre) mais cette fois c’est moi qui veut bien un calin..

    En tout cas merci Amma, maintenant je sais qu’on est au moins deux dans le monde à penser que l’Amour est la seule véritable religion et le vrai point commun entre chaque humain car on a tous connu l’amour à un moment ou à un autre sous une de ses formes.

    Netsah

  5. ramses

    Anti,

    Tu m’épates, une ou deux fois par jour…

    Figure-toi que je n’avais jamais entendu parler d’Amma, pourtant tu m’apprends qu’elle vient régulièrement à deux pas de chez moi…

    Son visage respire la bonté et le fait qu’elle ait étreint 26 millions d’inconnus de par le Monde me laisse pantois et admiratif.

    Dire qu’il suffirait de 300 Amma pour étreindre le monde entier… J’espère qu’elle suscitera des vocations.

    Or, la Télévision ne lui manifeste aucun intérêt, lui préférant la litanie quotidienne du fait divers bien saignant… L’Audimat « tiroir-caisse » est à ses yeux plus important que l’Amour…

    Dans le même ordre d’idée, on n’a jamais autant parlé de Soeur Emmanuelle que depuis qu’elle a quitté ce bas monde.

    Comme Christina, j’ai constaté que les Verseau sont particulièrement tournés vers les autres.

    Anti, tu as l’air « versée » sur le sujet… Peut-être nous feras-tu un jour un billet documenté dont tu as le secret ?

  6. Christina

    « On est bien plus que ça, je te rassure mon fils. »
    On est probablement plus que ce que notre esprit peut concevoir. La barre n’est pas haute. Elle n’existe pas. Pas dans cette dimension…

  7. ramses

    Anna,

    Merci, je viens de commander « L’oracle della Luna » chez Amazon.fr.

    Je te dirai s’il m’a aidé à résoudre l’énigme des Verseau…

    « Exister est un fait. Vivre est un art. Tout le chemin de la vie, c’est de passer de la peur à la vie. »

    Bien vu. Je vis, donc j’essuie… une larme furtive.

  8. julien

    Bonjour a tous!

    Kung Hei Fat Choi comme ils disent ici…Happy Chinese New Year 🙂

    Juste un petit mot pour dire que j’ai par deux fois eu la joie de pouvoir être pris dans les bras d’Amma et que ce fut a chaque fois une expérience étonnante, tendre, unique, humaine, qui m’a profondément touchée. Cette femme est incroyable, et son dévouement est rare et essentiel…donner tout simplement, sans question, sans a priori, sans jugement de valeur…juste ouvrir ses bras et murmurer quelques mots apaisants, mantra susurré a l’oreille de ceux qui s’abandonne un instant dans les bras de l’amour universel.

    Bonne journée.
    Julien

  9. Anna Galore

    Quel témoignage magnifique ! Merci Julien pour nous l’avoir raconté.

    Et très bonne année à toi, partout sur Terre !

    Tu as dû vivre une sacrée fête dans une ville qui est déjà largement illuminée tous les autres jours de l’année.

  10. julien

    Oui, c’est vrai, HK brille tout au long de l’année!
    C’est une ville ruche qui ne s’arrête jamais sauf au moment du nouvel an chinois (et encore, elle fait un peu semblant, gardant un œil ouvert tel un chat malicieux…).
    Et cette ville, pendant ces quelques jours de célébration se pare de rouge, de marchés aux fleurs et de messages de prospérité. On s’y abandonne, on apprécie ce petit ralentissement dans la fureur de la ville, et on profite de pouvoir rester au chaud, blottis sous la couette, écoutant en silence les rêves naissant de notre petit être cher qui n’en finit pas de nous émerveiller.

    Julien (et sa petite famille…)

  11. Anna Galore

    Merveilleux…

    Je ne vous dis pas « profitez bien », vous le faites déjà !

    Plein de pensées pour vous, très loin là-bas et un peu ici aussi avec nous.

  12. anti

    Il s’en passe des choses ici ! Pfiou ! Amma révèle les coeurs 😉

    Je ne sais pas quand elle revient en France mais ça doit être assez facile à trouver comme information. J’y reviendrai.
    Et courage Netsah, vous êtes plus de deux personnes au monde à penser que la religion est l’amour ;-). C’est illusion de se croire seul à penser ça. Ta nouvelle petite soeur me demandait hier : « M’an ? Ca t’es déjà arrivé de te sentir différent des autres ? » « Tout le temps ! Et tu sais quoi ? Tout le monde à cette impression. » Tous différent, et tous pareil. C’est ça la vie.
    C’est vraiment intéressant ton histoire de Free Hugs. Faut que j’aille voir ça tranquilou.

    Amma dit des phrases formidables. L’une d’elles qui m’a frappée :

    « Un objet change-t-il simplement parce qu’il est nommé différemment ? L’eau, par exemple, se dit vellam en malayalam et pani en hindi; sa couleur et son goût changent-ils pour autant ? Non. Chacun comprend Dieu et le vénère en fonction de sa propre culture.  »

    c’est très fort.

    Pour ce qui est d’un article sur l’astrologie, deux personnes qui me le demande dans la même journée, va falloir que je me bouge moi !!! Ca viendra, ça viendra mes petits ! Quand ? Quand ce sera prêt !!! Aaaaaaaaaaaaaaaaaaahhhh !
    Le livre de Frédéric Lenoir t’apportera une première approche de l’astrologie, très bien faite.

    Quel beau témoignage Julien ! Je suis très heureuse pour toi et les tiens. En parlant des tiens, il me semble que tu as de la famille dans le sud-ouest de la France. J’espère qu’elle n’aura pas trop souffert de la tempête qui vient de sévir.

    anti

  13. julien

    Merci Anti, la famille n’a pas souffert de la tempête, heureusement pour eux.

    Je ne sais pas vous, mais je me sens bien sur ce blog…

    Que c’est calme au bureau aujourd’hui…la plupart de mes collègues hong kongais sont encore en vacances…alors j’écris, je rêve, je m’évade et je parcoure les pages de ce blog avec délectation 🙂

    Julien

  14. anti

    A vrai dire non. Verseau oui, mais le reste, je n’avais pas pensé que ça te ferait dresser l’oreille. Comme quoi, je découvre aussi.

    anti

  15. anti

    Bon, alors, pour commencer, même punition que ramses : lire L’oracle della Luna (ça me laisse au moins le temps d’écrire un truc !).

    L’astrologie, c’est intéressant et, comme tout, vaste, vaste, vaste !

    anti, un jour viendra !!!

  16. Anna Galore

    « (ça me laisse au moins le temps d’écrire un truc !). »

    oh, ça se lit vite, en fait… tu devrais t’y mettre, là.

    euh…

    oui, je sors, d’accord…

  17. paix des coeurs

    Juste son sourireréchauffe. Merci à toi pour ta visite et tes mots. Rien ne dure, alors…. Belle et douce soirée. Bises

  18. anti

    Bonne visite Julien 😉

    Ah. Et pour celles et ceux qui nous lisent et ne le savent pas encore, julien écrit divinement bien et tient un blog intitulé « Enfants des rues », blog auquel Anna avait consacré un coup de coeur en septembre dernier et que je vous encourage à visiter : frissons de plaisir et d’émotions garantis.

    http://www.annagaloreleblog.com/archive/2008/09/30/blog-enfants-des-rues.html

    http://enfantsdesrues.blogs-de-voyage.fr/

    « Patiemment hâte 🙂 »
    Une troisième demande ! Arghh!

    anti

  19. anti

    Je viens de recevoir cette info de la part de Sapotille :

    EVENEMENT : VISITE DE MERE MEERA EN FRANCE, LES 8 & 9 AVRIL 2009

    C’est désormais confirmé : Mère Meera vient donner Son Darshan en France les 8 et 9 avril 2009. Les inscriptions déjà prises sont donc confirmées définitivement.

    Le Darshan aura lieu à Pont-à-Mousson (54) « Lieu du Darshan et recommandations »

    Il reste encore quelques places disponibles sur certaines sessions. Vous trouverez les renseignements relatifs aux inscriptions en cliquant ici « Réservations »

    Mère Meera donnera 2 Darshans par jour : de 14h à 17h, et de 19h à 22h. Chaque personne pourra assister à un Darshan seulement.

    Les portes seront ouvertes une heure à l’avance. Les personnes seront admises jusque 20 minutes avant le début du Darshan.

    Comme toujours, le Darshan de Mère Meera, don de Son amour, est ouvert à tous et entièrement gratuit.
    Toute Son équipe de bénévoles vous accueillera avec joie pour ce grand évènement. Merci d’avoir répondu si nombreux à la venue de Mère Meera.

    JAI AMMA MEERA http://meremeerafrance.fr/web/indexvisite2009.html

    Pour connaître la différence entre Amma et Meera, à lire : http://www.namasmarana.org/entrevue2.htm

    anti

  20. anti

    Amma en France

    Automne 2009

    ATTENTION : Dates encore sous réserves

    Paris : 25,26,27 Octobre
    Hall St Martin de Pontoise (95)
    Toulon : 2,3,4 Novembre
    Au Zénith

  21. eMmA

    Belle découverte, anti.
    J’en avais déjà entendu parler d’assez loin, mais à présent et grâce à vous, j’en sais davantage sur Amma et son amour magnifique.
    Cette Inde du Sud n’a pas fini de m’enthousiasmer !
    Belle journée,
    eMmA

  22. anti

    Amma sera en France dans les prochaines semaines :

    * 24, 25 et 26 Octobre 2010

    HALL ST MARTIN Parc des Expositions Chaussée Jules César
    95300 PONTOISE
    À 30’ en voiture de Paris par autoroute ou en RER

    Journées de préparation du Hall
    22 et 23 Octobre

    * 3 et 4 Novembre 2010

    Toulon ZENITH OMEGA
    14, Boulevard du commandant Nicolas
    83 000 TOULON

    Journées de préparation du Zénith
    31 Octobre et 1er Novembre

    Plus d’info sur le site internet : http://www.amma-europe.org/french/tour/2010_france07.htm

    anti

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.