Fat Boy Slim, l’évolution en 3’29 »

Puisque cette journée restera dans l’Histoire (quelles que soient ses suites), revoyons le chemin parcouru depuis… allez, ne lésinons pas, l’apparition de la vie sur Terre.

Enfin, du moins, sa version loufoque et déjantée imaginée par Fat Boy Slim pour le clip de l’un de ses tubes les plus connus, « Right here, right now » (« exactement ici, exactement maintenant » – profitez-en pour régler votre GPS).

L’image n’étant pas de très bonne qualité, je précise que sur le t-shirt du personnage qu’on voit complètement à la fin, il y a écrit:

« Je suis le numéro 1, alors pourquoi devrais-je en faire plus ? »

Très bonne question.

Suivant l’illustre exemple de Ségo qui lui a tout appris et de Sarko qui l’attend pour l’aider à changer le monde, si je pouvais à mon tour donner mon avis au nouveau président des USA, je lui répondrais :

« Justement parce que vous êtes le numéro 1. »

Enjoy !

8 Replies to “Fat Boy Slim, l’évolution en 3’29 »”

  1. anti Post author

    « Je suis le numéro 1, alors pourquoi devrais-je en faire plus ? »

    Paske depuis y’a eu Daft Punk 😉

    anti, harder, stronger, better.

  2. Netsah (Anna's son) Post author

    « Paske depuis y’a eu Daft Punk 😉

    anti, harder, stronger, better.  »

    LOL 🙂 you rox mum!
    Enfin Fatboy Slim c’est quand-même une légende vivante de l’électro pour moi. Et ce clip réaliser par Hammer & Tongs (qui on fait aussi le clip de A-Punk de Vampire Weekend qui est génial) restera dans les annales 🙂

    Netsah, is fuckin’ in heaven!

  3. ramses Post author

    « Désir d’avenir »… c’est lointain
    « Ensemble tout devient possible »… c’est conditionnel
    « Yes we can »… c’est déclaratif

    Très beau clip… Une question, comment Barack a t’il réussi à rester mince dans cet univers de gros ?

  4. anti Post author

    « Une question, comment Barack a t’il réussi à rester mince dans cet univers de gros ? »

    Parce qu’il n’est pas un adepte de (la frite Mc) Cain ?

    anti, pffff ! pas du matin

  5. Apostille Post author

    ..il fume beaucoup, travaille beaucoup et , je sais pas moi, il a l’air de proner l’endurance, le réalisme..etc… pas vraiment des trucs qui amènent à rester vautrés dans son gras..

    Pour le clip, je retiens à l’évidence le procédé révolutionnaire d’épilation, l’art de la concision, et lard tout simplement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.