Une chanson, deux versions (Toxic)

Après « With a little help from my friends », voici un nouvel exemple très marquant de deux versions d’une même chanson où la reprise dépasse largement l’original.

Il s’agit de Toxic, l’un des tubes très formatés de Britney Spears, ré-inventé de façon extrêmement émouvante par Yael Naïm.

Le sens même des paroles devient radicalement différent. On passe de la petite bimbo qui découvre qu’elle a envie d’une deuxième nuit avec le même mec qui la fait trooooop craquer (dingue, je sais) à la femme complètement transportée par un amour passionnel qui l’envahit au point d’être une drogue dont elle veut encore et encore, quelles qu’en soient les conséquences.

1- La version de Britney Spears

2- La version de Yael Naïm

Baby, can’t you see
I’m calling
A guy like you
Should wear a warning
It’s dangerous
I’m fallin’

There’s no escape
I can’t wait
I need a hit
Baby, give me it
You’re dangerous
I’m lovin’ it

Too high
Can’t come down
Losing my head
Spinning ‘round and ‘round
Do you feel me now

With a taste of your lips
I’m on a ride
You’re toxic I’m slipping under
With a taste of a poison paradise
I’m addicted to you
Don’t you know that you’re toxic
And I love what you do
Don’t you know that you’re toxic

It’s getting late
To give you up
I took a sip
From my devil’s cup
Slowly
It’s taking over me

Too high
Can’t come down
It’s in the air
And it’s all around
Can you feel me now

With a taste of your lips
I’m on a ride
You’re toxic I’m slipping under
With a taste of a poison paradise
I’m addicted to you
Don’t you know that you’re toxic
And I love what you do
Don’t you know that you’re toxic

Don’t you know that you’re toxic

[x2]
With a taste of your lips
I’m on a ride
You’re toxic I’m slipping under
With a taste of a poison paradise
I’m addicted to you
Don’t you know that you’re toxic

Intoxicate me now
With your lovin’ now
I think I’m ready now
I think I’m ready now
Intoxicate me now
With your lovin’ now
I think I’m ready now

3 Replies to “Une chanson, deux versions (Toxic)”

  1. Anna Galore Post author

    Je ne sais pas (pas envie de chercher tout de suite) mais cet exemple et celui d’hier montrent que ce ne sont ni les paroles ni les notes de musique qui font d’une chanson quelque chose d’inoubliable. C’est son interprétation.

  2. anti Post author

    Cathy Dennis et Christian Karlsson. Merci ! Pas envie de chercher hier… Flemmite aigüe 😉 Je me demandais pour qui le ou les paroliers avai(ent)t bien pu composer. Voili, voilà, maintenant je sais (Kylie Minogue, entre autre).

    anti

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.