Une soirée au Vieux Castillon

Samedi soir, j’ai fait découvrir à Anti le Vieux Castillon, l’une des très grandes tables de la région, également hôtel de haut niveau situé dans le village médiéval de Castillon, près de Rémoulins et du pont du Gard.

La route pour y aller mérite d’être racontée. Nous prenons l’autoroute et, à fond dans notre discussion, je sors en voyant indiqué « Rémoulins ». Juste après la barrière de péage, Anti voit sur la droite une chouette hulotte magnifique sur un arbre qui borde un petit parking. Je pile, prend le parking en sens interdit et me gare derrière un poids lourd. On descend sans faire de bruit, on s’approche tout doucement, l’appareil photo à la main.


Photo Jean-Marc Vallée

La chouette tourne sa tête à 180° et nous fixe. Je n’ai pas le temps de déclencher, elle s’envole majestueusement en repartant vers la barrière de péage et oblique pour se cacher dans les arbres plus loin.

Nous reprenons la route et nous roulons, roulons, roulons… sauf que normalement, Castillon, c’est 5 mn après la sortie et là, au bout de 20 mn, je ne reconnais rien du tout. En plus, une très belle lueur illumine le ciel et on se demande ce que ça peut bien être, la ville qui se cache dans cette direction alors que normalement il n’y a que des petits villages.

Ben, la ville, c’est Nîmes. J’ai pris la mauvaise sortie, 20 km trop tôt. Gros fou-rire, non, pas gros, immense fou-rire. Anti me fait remarquer qu’on aurait mieux fait d’écouter la chouette: elle nous a bien dit de faire demi-tour et de repartir vers la sortie suivante. En plus, c’est typiquement le symbole de la chouette, ça. Ah la la, les signes, tout ça…

Moins de 18 minutes plus tard, nous arrivons à Castillon (c’est fou comme ça va vite quand on prend la bonne route). Nous trouvons le Vieux Castillon sans difficulté. Dans la rue, nous croisons des chats qui prennent leur dîner. Ca, c’est un signe clair !

Les différents corps de bâtiments sont superbes.

La piscine est presque tentante (sauf qu’il fait 4°, du coup on passe notre tour pour cette fois).

La salle de restau est à la fois grande et chaleureuse avec ses grosses poutres et ses murs de pierre superbes. Les serveurs sont, comme souvent dans le sud, prêts à rire de tout et rien malgré leur vernis chic. Ca tombe bien, nous, on rit beaucoup (oui, d’accord, ça ne surprendra personne ici, hu hu).

Nous choisissons le menu dégustation, en sirotant une coupe de Pommery rosé. Je ne résiste pas au plaisir de vous en donner la composition.

Amuse-Bouche de Bienvenue
__________

Soupe crémeuse à la Châtaigne,
Sucettes de Pigeonneaux rôties,
Caillette aux Herbes
__________

Noix de Coquilles Saint Jacques rôties,
Confit d’Oignons des Cévennes acidulé
au Vinaigre de Reims,
Crème « Institut de Beauvais »
_____________

Piccata de Veau garni de ses Ris,
Timbale de Pâtes aux Champignons des Bois,
Velouté de Veau au Curry
______________

Beurreck de Gruyère de Savoie
______________

Deux desserts


______________

Mignardises & Chocolats
______________

Tous les plats sont absolument délicieux de l’entrée jusqu’aux desserts (oui, desserts au pluriel). Pour accompagner ce festival de goûts raffinés et subtils, je choisis un margaux 2000 à se rouler par terre et dont nous ne laisserons pas une goutte.

Anti n’arrivera pas à terminer les dernières mignardises au chocolat, c’est dire si on n’a vraiment plus faim au bout du repas.

Le retour ? J’ai dû dormir en roulant parce que je ne m’en souviens plus. Heureusement, ma voiture connait bien la route. Bon, une chose est sûre: on reviendra. La prochaine fois, ce sera aux beaux jours, pour profiter de la piscine.

3 Replies to “Une soirée au Vieux Castillon”

  1. anti Post author

     » une très belle lueur illumine le ciel et on se demande ce que ça peut bien être, la ville qui se cache dans cette direction « .

    J’en pleure de rire encore ! Et l’autre là ! Anna ! Quand je lui dis « c’est pas la même route que tu m’as indiquée cet été pour aller au pont du Gard ? Celle-là, elle a vachement moins d’autoroute ! » elle me répond « C’est parc’qu’avec moi tu ne vois pas le temps passer ! » Mdrrrrrrrrrrrrrrr !!! Quelle bande de couillonnes !

    La soirée commençait fort ! Enfin continuait comme la journée de patachonnes qu’on venait de passer. Pas stressées les filles. On va se promener ? Oui. Trois heures plus tard : On y va tu crois ? Ouais. Trois autres heures plus tard : Ben, il fait nuit là, c’est p’t’être plus la peine hein ? Qu’est-c’t’en pense ?

    En ce qui concerne la table, difficile de rajouter quelque chose aux photos qui sont explicites…

    C’était divin… Tout.

    anti, au paradis.

  2. voiedoree Post author

    Avec Fifi hier c’était un peu ça

    – on sort ?

    – ouais ouais
    2h après
    -bon on sort alors
    -attend il fait chaud

    après c’était trop tard

    alors….. sardines à l’huile pour tout le monde

    et….hop!!!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.