Une bien belle planète

Hier, en passant sur le blog de Catherine, j’ai eu le plaisir de revoir le très joli arbre inversé celte qui m’a inspiré l’un des chapitres de La femme primordiale.

La symbolique de l’arbre faisait justement l’objet des deux premiers articles de ce blog, le jour de son lancement (La symbolique de l’arbre et sa suite).

Dans l’après-midi, nous sommes allés nous promener aux Baux de Provence. Malgré les bourrasques de mistral glacé, la balade était magnifique grâce à un temps superbe qui rendait tout renversant de beauté. Je vous montrerai ça un peu plus tard dans une note et un album.

Sur le chemin du retour, nous avons fait un petit arrêt à l’abbaye de Montmajour, où j’ai pris en photo l’arbre qui ouvre cette note. Je l’ai dédoublé pour l’occasion.

« Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas ».

En roulant à travers les étangs, les vignes et la guarrigue face au soleil couchant, nous nous disions que nous vivons sur une bien belle planète.

Très belle journée à tous

2 Replies to “Une bien belle planète”

  1. Catherine Post author

    C’est ce que je me disais aussi au début de la semaine, en descendant vers Lyon… En regardant toutes ces couleurs… Et le ciel qui pleuvait pour nourrir tout ça… Et cadeau… Un renard qui traversait un champs… Oui, une bien belle planète…

  2. anti Post author

     » j’ai eu le plaisir de revoir le très joli arbre inversé celte qui m’a inspiré l’un des chapitres de La femme primordiale.  »

    Et quel chapitre… Mmmm…

    Elle est belle Mômôn ! Oui !

    Encore une journée de bonheur, alliant sagesse (faut y aller avant la nuit là), force (allez ! on prend les escaliers), beauté plein les mirettes (regarde ! par-ci ! Regarde ! Par là), rires, sourires, cueillette de cailloux, et plaisirs infinis.

    anti, fille de la Terre (parce que fille de joie, hein…)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.