Il y a toujours un rêve qui veille

861134131.jpg

Dans quelques heures, quelques minutes, hier et maintenant, depuis toujours, je serai en pays magique…

Et un sourire (Le Phénix, 1951)

La nuit n’est jamais complète
Il y a toujours puisque je le dis
Puisque je l’affirme
Au bout du chagrin une fenêtre ouverte
Une fenêtre éclairée
Il y a toujours un rêve qui veille
Désir à combler faim à satisfaire
Un coeur généreux
Une main tendue une main ouverte
Des yeux attentifs
Une vie à se partager.

422033443.jpg

Nous deux (Derniers poèmes d’amour, 1963)

Nous deux nous tenant par la main
Nous nous croyons partout chez nous
Sous l’arbre doux sous le ciel noir
Sous tous les toits au coin du feu
Dans la rue vide en plein soleil
Dans les yeux vagues de la foule
Auprès des sages et des fous
Parmi les enfants et les grands
L’amour n’a rien de mystérieux
Nous sommes l’évidence même
Les amoureux se croient chez nous.

656970156.jpg

anti, Tu as toutes les joies solaires , Tout le soleil sur la terre, Sur les chemins de ta beauté.

poèmes de Paul Eluard.

8 Replies to “Il y a toujours un rêve qui veille”

  1. Anna Galore

    Quand je pense que tu passeras près de Domérat ce soir, arrrgghhh… Et dire que je ne peux pas venir avec toi…

    Salue Gabrielle de ma part. Tu la verras planer au dessus de chez Adele 😉

  2. Anna Galore

    Mea culpa, je n’avais pas réalisé que le titre de cette note « Il y a toujours un rêve qui veille » est la citation qui termine « Les trois perles de Domérat ».

    Anti? Blonk.

    Anna, perlée

  3. Adele Riner

    On vous attend avec impatience, le champagne est au frais et le soleil a décidé d’illuminer votre route.
    C’est pas tout ça, mais il faut que je me mette à ma cuisine, moi… 🙂

  4. Adele Riner

    Gabrielle veille. Elle a enveloppé de sa bienveillance cette rencontre qui se suspend tard dans la nuit. La lumière est ici cette nuit, et le ciel illuminé d’étoiles nous répond.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.