Un 21 septembre

21 septembre…

Ce jour-là, je m’en souviens, en 2001, l’usine AZF de Toulouse explosait, faisant 30 morts, 2500 blessés et des dégâts considérables sur plusieurs kilomètres à la ronde. Des dizaines de milliers de fenêtres et bien des toits ont dû être changées, ce qui a nécessité plus d’un an de travail à tous les artisans disponibles de la région. Des immeubles ont dû être évacués et démolis, tellement ils étaient ébranlés par la déflagration. Netsah, mon fils aîné, était ce jour-là en plein centre de Toulouse, à 5 kilomètres à vol d’oiseau et le souffle de l’explosion a fait voler en éclats une verrière au dessus de sa tête.

Les tours du World Trade Centre s’étaient effondrées dix jours plus tôt et sur toutes les radios et télés, pendant quelques heures, tout le monde était convaincu qu’il s’agissait d’un nouvel attentat terroriste. Il a fallu plusieurs mois d’enquête pour déterminer qu’il s’agissait en fait d’un enchaînement d’erreurs humaines, sur un site qui se prétendait pourtant l’un des plus sûrs du genre.

Bien d’autres évènements se sont produits un 21 septembre. Pour la plupart, ils sont répertoriés sur Wiki, comme chaque jour de l’année (http://fr.wikipedia.org/wiki/21_septembre). Parmi eux, les trois suivants m’ont sauté aux yeux.

Ce jour-là, en 1980, Bob Marley donnait son dernier concert.

Ce jour-là, en 1987, le Dalaï Lama présentait son plan de paix pour le Tibet au Congrès des Etats-Unis. Vingt et un ans plus tard, il n’est toujours suivi d’aucun effet.

Ce jour-là, en 1987 aussi, disparaissait Jaco Pastorius, l’immense bassiste de jazz qui fit de Weather Report un groupe planétaire, inventant au passage la basse électrique fretless et révolutionnant l’utilisation de la basse dans la musique moderne.

2 Replies to “Un 21 septembre”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.