Jerusalema challenge

Vous l’avez sûrement déjà entendue, je parle de la chanson Jerusalema, qui vient d’être sacrée meilleur morceau africain de l’année aux MTV Europe Awards, devenue un tube planétaire par un chemin de traverse comme je les aime.


A l’heure à laquelle j’écris cette note, la vidéo originale de la chanson affiche 238 756 297 vues. BRA-VO et merci !

En fait, l’histoire de cette chanson a débuté il y a un an quand fin novembre 2019, le DJ Master KG et la chanteuse Nomcebo Zikode sortent cette chanson dans leur pays, en Afrique du Sud, où elle connaît un grand succès national. Là où ça devient sympa, c’est quand ce morceau passe la frontière nord du pays et arrive en Angola, pays lusophone, et de fil en aiguille, il atteint le Portugal, car en arrivant là, commence un phénomène qui va devenir mondial via l’application Tik Tok : le Jerusalema Dance Challenge.

Eh oui, février, mars 2020, en Europe, c’est l’arrivée du coronavirus et le premier confinement un peu partout. Du coup, un morceau entraînant, doux, parlant de foi, ça fait du bien au moral surtout quand on est coincé chez soi. C’est ainsi qu’un peu partout sur la planète, des gens vont se filmer en train de reproduire la danse originale du clip de départ.

Je crois que la première vidéo que j’ai vue, c’est celle-là, et j’ai adoré. Elle me fait toujours un effet bœuf, j’en ai les larmes aux yeux d’émotion devant ces bouilles et ces sourires :

Et tout le monde s’y met ! Les curés et les bonnes sœurs, comme ici en Italie :

La police et les soignants, ici à Nancy :

Là, ce n’est pas une danse, mais une reprise de Vianney, juste pour le plaisir.

Alors ? Envie de danser vous aussi ? Oui ? Go ! Go ! Go ! Voici un tuto :

Très belle journée à toutes et à tous,

Anti

One Reply to “Jerusalema challenge”

  1. Anna Galore

    Aaaaaaaaaaaaaaaaaah c’est vraiment une histoire géniale !!!!!!!!
    Moi aussi, ma vidéo préférée est celle des gamins, les Masaka Kids. Il en existe plusieurs versions intéressantes, avec toujours ces enfants incroyablement doués, en voici une particulièrement bien :
    https://www.youtube.com/watch?v=mUPINSwFQ9g
    La danseuse blanche est une chorégraphe professionnelle qui s’appelle Karina Palmira, elle vit habituellement à Dubaï et elle est venue spécialement en Ouganda pour dancer avec ces enfants, qui sont tous des orphelins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *