Quand les animaux sauvages surprennent leurs photographes

Il arrive assez souvent que des photographes de la faune sauvage se déplacent dans la nature avec au moins une autre personne, elle aussi munie d’un appareil photographique. C’est ce qui a rendu possible une bonne partie des clichés qui suivent. Parfois, le photographe est seul, son appareil lui échappe, mais heureusement il a un autre boîtier sous la main. Le résultat de rencontres pas du tout prévues entre l’homme est l’animal est souvent très drôle, comme le montre cette série trouvée sur internet…

Et, pour conclure, une photo du même genre prise à Mayotte en 2011 par Anti :

4 Replies to “Quand les animaux sauvages surprennent leurs photographes”

  1. Terrevive

    Ouah ! quelles photos ! Toutes surprenantes.
    L’homme entre les deux ours ; il faut être dans la détente absolue. Exercer à merveille la maîtrise de soi.
    Tiens ! j’en reconnais un sur la dernière. ☺

  2. Anna Galore

    J’ai eu la même pensée pour celle avec les deux ours… Quant à la dernière avec l’adorable maki, il s’agit d’un clin d’oeil pour montrer que toutes les autres sont possibles sans trucage 🙂

  3. Valentine

    M’étonne pas la complicité photographe animal. Absence de peur dû à une grande connaissance du monde animal. Des heures à l’affût, le respect.
    Vu un reportage de Vincent Munier qui parle très bien de son métier.
    Ces photos sont un régal. Puissions nous respecter enfin nos animaux et notre précieux environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.