Méditation contemplative

Hier après-midi, on est sortis à tour de rôle, Anti et moi, s’aérer en marchant à travers les petites rues du quartier. Elles sont habituellement peu fréquentées et là, elles l’étaient encore moins. Il faisait un temps parfait, avec du soleil et un petit air frais, juste ce qu’il faut.

Quel plaisir de s’oxygéner, non seulement au sens propre, mais également dans la tête. On écoutait hier matin Matthieu Ricard qui disait en riant ne pas du tout souffrir du confinement parce que, pour lui qui pratique régulièrement des retraites, s’isoler volontairement est une habitude de longue date. Il a employé une expression qui, bien que familière, a particulièrement résonné en moi : la méditation contemplative.

C’est empli de ces mots que j’ai marché. Notre quartier a été autrefois une garrigue sauvage et il en garde des beaux vestiges tout autour de chez nous. On peut passer littéralement en quelques secondes d’une zone résidentielle de petites maisons, récentes ou anciennes, à une nature encore intacte ou presque. Rien de plus détendant.

M’est revenu le souvenir, il y a quelques mois, d’un jour où Lama était chez nous et était sorti faire un tour. Je l’avais croisé, alors que je sortais un peu plus tard faire le même trajet qu’hier, assis en lotus, les yeux fermés, au milieu des arbres et des arbustes qui longent une ruelle derrière chez nous (celle où j’ai trouvé les sept chatons en septembre dernier). Lui aussi avait été séduit par la calme beauté de ces lieux plus ou moins en friche.

Avec le chant insouciant des oiseaux et la vue de la végétation en plein épanouissement printanier, faire de cette promenade une méditation contemplative vient comme une évidence.

Au retour, le corps respire et l’esprit encore plus.

Très belle journée à vous

2 Replies to “Méditation contemplative”

  1. Anti

    Oui, ça fait un bien fou de s’aérer la tête et le corps de temps en temps. Hier, la météo était parfaite pour ça. Aujourd’hui, le ciel est un peu gris, mais de toute façon, c’est après-midi corrections.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *