Stoïcisme

Hier, j’ai cru jusqu’au bout que je pourrais prendre le train pour Paris. Mais j’ai fait un malaise sérieux juste au moment où j’ai posé le pied à l’entrée. Résultat : train arrêté pendant 20 minutes, pompiers appelés pour me ramener aux urgences et interdiction formelle du chef de train de prendre son TGV.

Il y a un moment où il faut reconnaître que quelque chose n’est pas possible et lâcher prise. Je suis un stoïcien : ne te débats pas contre quelque chose que tu ne contrôles pas.

On y était. Du coup, aucun regret pour moi.

Quelques heures plus tard, j’étais à la maison, en assez bonne forme, mais pas assez pour voyager. Ma maman au téléphone m’a dit que c’était comme ça avec la pneumopathie et que ce serait le cas pendant trois mois. J’ai passé quelques coups de fils pour réorganiser les choses là où je devais intervenir en personne. Heureusement, j’ai une magnifique équipe et tout s’est plutôt facilement arrangé. Ainsi, mis à l’abri, je vais bien me reposer.

Très belle journée  à vous

5 Replies to “Stoïcisme”

  1. Terrevive

    Peut-être rester à l’abri pendant trois mois alors !
    Être prudent et prévoyant. Pas simple à gérer cette courbe accidentée.
    Bon courage ☺

  2. Valentine

    Expérience de vie! Il y a un moment où le corps prend le pouvoir sur la volonté et c’est très bien ainsi.
    Tu as raison, libre dans ta tête. Repose toi pour être en pleine forme dans 3 mois. Plus ou moins l’anniversaire de ta chérie! Ça motive…

  3. Zaza

    Ben mince alors mon post a disparu lol je recommence , bon rétablissement à toi Roger c’est vrai quand le corps ne suit plus il faut savoir s’arrêter et prendre du repos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *