Niagara et cannes à sucre

La Réunion regorge de chutes d’eau, certaines très difficilement accessibles comme le fameux Trou de Fer en plein cirque de Salazie et d’autres à quelques mètres depuis le bord de la route. C’est le cas de la cascade Niagara, un nom carrément mégalo par rapport au vrai Niagara, mais une bien belle cascade tout de même.

Son débit est hautement variable. Nico l’a déjà vue à sec et quant à moi, lors d’un précédent voyage, j’avais pu admirer un rideau d’eau sur quasiment toute la largeur des rochers au-dessus desquels elle surgit. Fin mai, à l’approche de l’hiver austral, elle se trouvait quelque part entre les deux extrêmes.

La petite route qui mène à Niagara traverse d’immenses champs de canne à sucre et de nombreux bananiers. C’est très beau. Sur place, il n’y avait que peu de visiteurs. L’avantage de voyager hors saison. De nombreux oiseaux, surtout des ramiers, viennent voler ou prendre le soleil sur le site. On a même vu un paille-en-queue mais trop loin pour être photographié.

Très belle journée à vous

 

One Reply to “Niagara et cannes à sucre”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *