Mon PC remis à zéro

Hier en fin de journée, j’ai reçu un SMS de Boulanger auquel je ne m’attendais pas si vite. Il m’annonçait que mon PC était réparé. Waow ! En à peine 24 heures ? Le technicien du SAV avait-il fait des miracles ? Oui et non. Quand j’ai récupéré mon matériel et que j’ai pu l’allumer une fois rentré à la maison, j’ai compris pourquoi c’était allé aussi vite : tout le disque a été remis à zéro. Plus rien à part le strict minimum pour se lancer. C’est ce qu’on appelle une réparation à la mode Attila ou Léodagan (pour les fans de Kamelott) : on rase tout pour repartir sur des bonnes bases.

Heureusement que j’avais fait faire une sauvegarde de mes données avant… Il me reste donc à tout recopier, ainsi qu’à réinstaller tous les logiciels – Norton, Word, Excel, Outlook, Powerpoint, PaintShop et plein d’autres encore dont tous ceux qui me servent à faire de la musique. Je ne suis pas sorti de l’auberge…

Bon, en attendant que tout soit reconstruit, je peux toujours me servir du PC d’Anghbor, ça pourrait être bien pire.

Très belle journée à vous

4 Replies to “Mon PC remis à zéro”

  1. Terrevive

    Et bien bon courage !

    J’ai été attirée par l’expression contenant « auberge » ; là ce n’est pas l’auberge espagnole ! LOL

    Pour l’expression « je ne suis pas sorti de l’auberge » ; l’explication est : « Deux origines se partagent cette expression. La première fait allusion au cas de « l’auberge rouge » survenue au début du XIXe siècle : de nombreux clients d’une auberge de Peyrebeille auraient été assassinés par les aubergistes (d’où la difficulté d’en sortir !). La seconde : au XIXe, le mot « auberge » était le synonyme argotique de « prison » (d’où la même difficulté d’en sortir si on y entre !). »

    Bon, tu as le choix, à moins d’en connaître une 3ème.
    Bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *