Quand, un matin au réveil, tu découvres…

… que tes chats et ton couple êtes célèbres en Inde (et que cela n’a aucun rapport avec mon dernier voyage), ben ça fait bizarre, et puis tu lis, tu relis, et tu te marres.

Merci à nos amis Yuka et Sunil pour ce bel article de 2 pages dans le BenGalore Mirror (India’s Time), teeeeeeeeeeeeeeeellement vrai ! Les illustrations sont de Yuka.

Les aventures de Sushi et Sambar – partie 16 : Du vin, des femmes et des chats. Dimanche 15 octobre 2017.

 

 

(…) La maison des 18 chats

 

Notre hôte, Stéphanie, nous a accueillis dans sa grande maison à Nîmes. On a vu des chats dans le jardin. Comme elle nous faisait visiter, nous avons vu qu’il y avait de la nourriture pour chats et de l’eau dans tous les coins de la maison. « Nous avons 18 chats. Ils viennent et partent à tout moment.», a-t-elle expliqué quand elle a vu l’expression sur nos visages.

 

 

« Nous étions tellement impatients de vous rencontrer », s’est exclamé son mari Roger dès qu’il est arrivé à la maison.

 

 

Roger a été l’un des premiers français à devenir bouddhiste ; il a contribué à la construction d’un centre bouddhiste en France avec le célèbre Lama danois Ole Nydahl.

 

 

Même maintenant, des moines viennent d’Inde leur rendre visite chez eux. La maison était remplie d’ornements bouddhistes et d’artisanat d’art du monde entier.

 

Roger a grandi au Maroc et il nous a préparé un couscous avec du ragoût de légumes pour le dîner. Roger et Stéphanie sont végétariens et utilisent de la viande factice pour leur cuisine quotidienne.

 

« Les produits sont si bons de nos jours, vous ne pouvez pas faire la différence », a dit Roger. Au cours du dîner, ils nous ont parlé de leur lutte contre la corrida dans le sud de la France.

 

 

Stéphanie et Roger nous ont emmenés visiter le fameux site du patrimoine de l’UNESCO, le Pont du Gard, une merveille de l’époque romaine.

 

Le lendemain matin, nous avons vu Roger travailler sur son registre de chat. « Totoro était ici », dit-il, en cochant le registre pour chaque chat qu’il a vu.

 

Sunil lui a dit comment il avait une peur bleue dans les toilettes, car il ne savait pas que l’un d’eux était assis tranquillement sur l’étagère à côté de lui tandis qu’il faisait ses petites affaires 🙂

 

DSC02375p
Merci les amis ! Promis, on viendra vous rendre visite en Inde ou ailleurs ! Merci pour votre joie, votre grain de folie et votre bonne humeur contagieuse !

 

 

Pour suivre leurs aventures, leur page Facebook se trouve ici : plick !

 

Bonne journée !

 

Anti

 

Les photos sont toutes de nos amis, sauf celle de leur départ, qui est signée Anna.

4 Replies to “Quand, un matin au réveil, tu découvres…”

  1. Anna Galore

    Quelle surprise hallucinante ! On avait les yeux écarquillés et on n’arrêtait pas de lire et relire les mots de Yuka. Et ses dessins, magnifiques de drôlerie ! En effet, ça fait tout drôle de se retrouver comme ça sur deux pages avec nos chats dans un quotidien très lu en Inde.
    Juste un petit détail, chère Yuka : je suis originaire de Tunisie, pas du Maroc. Mais peu importe, mon couscous n’est ni marocain, ni tunisien, c’est une recette perso mise au point au fil des années et ce qui compte, c’est qu’il régale tous ceux à qui nous le servons. Domi, j’ai bien noté que tu te mettais sur la liste d’attente 🙂

  2. Unna

    c’est extraordinaire, je vous aime ! à moi aussi il me manque ton couscous ! … j’ai faim.

    ps: il est vrai que parfois les chats n’ont vraiment pas de pudeur… Ah ah, ils nous auront tous fait peur au moins une fois.

    Gros bisous d’amour à la petite famille, gros bisous baveux à mon grand frère, et tout plein de calins pour les félins !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *