Retrouvailles

Elle est revenue ! Elle est revenue ! Quel bonheur ! C’est Karine qui est allée récupérer ma chérie à la gare et qui l’a ramenée à la maison, encore plus belle qu’avant. Quel moment magique de nous serrer dans les bras, quelle douceur, quel amour…

La maison m’a paru tripler de volume. Attention, je ne parle pas d’une hallucination psychédélique : les murs n’ont pas bougé d’un millimètre. Mais pourtant, l’espace est (re)devenu immense. Tout s’est remis à respirer comme avant, d’un bout à l’autre de l’univers tout entier.

Ensuite, Anti a un peu rangé et un peu fait de jardinage. Pour celles et ceux d’entre vous qui la connaissez, vous savez ce que veut dire « un peu » quand il s’agit d’elle.

Nous étions euphoriques, tellement heureux, hors du temps. Et ce n’est pas près de changer.

Très belle journée à vous

5 Replies to “Retrouvailles”

  1. Valentine

    Nan!elle a osé le jardinage. Je l’aurais parié.
    Heureux tellement heureux de ces retrouvailles.
    Prrofitez bien. On vous bise ❤

  2. Anti

    Coucou !

    Mendesha a retrouvé sa Anna et ses chats et ses grands enfants :-).

    Suis revenue, mais suis balade. 5 jours de fièvre… Mercredi et jeudi, j’avais pris un remède tibétain de derrière les fagots (à base de 500 plantes différentes quand même) et ma foi, ça semblait me maintenir en forme. Ce vendredi, je n’ai rien pris (mais pourquoi ??? Un moment d’égarement sûrement) à part du Doliprane et là ça a été une journée affreuse. Par mesure de précaution vis à vis d’Anna, et sur les conseils du médecin vu ce matin, on fait chambre à part (trop drôle, cette remplaçante vue ce matin : « Ouais, y’a plein de virus en ce moment, c’est le bordel ! » – Tu m’étonnes !) Il ne manquerait plus qu’Anna nous choppe ce virus. Ah non !

    Jeudi, oui, quelques 6 heures de jardinage pour commencer à remettre la maison sur pied ont été nécessaires (entre 2 ou 3 machines à laver et un passage à la gare pour rendre ses clefs à Lama, puisque c’est moi qui ai sa valise parce que lui a rapporté des tonnes de livres et qu’il n’a que 2 mains pour porter tout ça). Bref. Le jardin. C’était limite flippant en arrivant : on aurait dit que toute vie s’était arrêtée en mon absence. Feuilles mortes partout, terre et plantes desséchées, bordel de la réparation de la chaudière en vrac là-dedans… Oh là là ! Mon jardin chéri ! Il reste bcp de taf, mais déjà les arrosages font de l’effet.

    La journée d’aujourd’hui a été plus que chargée entre douche Anna, rdv chez le doc pour Anghbor et moi, prise de sang, tri de mails, poste pour une commande de livres urgente qui doit arriver demain pour un salon, aller chercher Enzo au bahut, faire des courses au moins pour que Charlot puisse reprendre de toute urgence son traitement pour les reins, arrosage du jardin et suite des machines à laver. Résultat : à 20 h je dormais comme un bébé avec mon beau Toto pour veiller sur moi.

    Là, je viens de reprendre mon remède magique. Sûr que demain « Tornada » sera de retour. C’est que je n’ai ni le temps ni l’envie d’être malade moi. Oh !
    Bon, avec tout ça, je ne vous ai parlé de mon voyage. Ben non. Trop tard (la bourrique !) Un mot alors : merveilleux. Un immensissime merci à Lama Samten pour m’avoir permis de vivre d’extraordinaires moments.
    Bisous !

  3. Anti

    Ah ! J’oubliais une info de taille. Jeudi, pour fêter mon arrivée, j’ai commandé à manger au resto indien préféré d’Anna. On est allé récupéré les précieux mets avec Houssam (Anghbor était encore au lit avec une bonne crève – heureusement, aujourd’hui ça allait mieux et lundi il sera sur pied). Anna était contente comme tout et je puis vous dire que son appétit revient !

  4. Valentine

    Donc pour résumer: microbes circulent dans la sphère galorienne.
    Situation sous contrôle d’une tornade blanche. Yapuka donc.
    Courage!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *