Serge, Francis, Henry-Jean et les Chats Libres

Serge, c’est Serge Garcia. Amoureux des chats et des chiens, anti-corrida, amoureux de toutes les formes de vie, ouvert, simple, sensible, voilà pour ses principaux traits de caractère. Très grand, élancé, belle gueule, voilà pour son apparence physique.

DSC00064p

Francis, c’est Francis Cabrel. Serge en est le sosie, des traits du visage à la voix. Depuis plus de vingt ans, il chante en jouant de la guitare toutes les grandes chansons de son illustre modèle sur toutes les scènes qui s’offrent à lui, là où il a envie d’aller. Et en n’oubliant jamais qu’il est Serge, pas Francis. Son épouse Véro se charge de la sono.DSC00060p
Henry-Jean, inutile de le présenter. Il n’y en a qu’un, c’est Henry-Jean Servat, tout le monde le connait. Hier, il était là, à la salle des fêtes de Bouillargues, avec une soixantaine d’autres spectateurs, pour manifester une fois encore son soutien à ceux qui se démènent pour rendre meilleur le sort des animaux. Serge y chantait Cabrel, bénévolement, toute la recette allant aux Chats Libres de Nîmes.

DSC00073p

Henry-Jean a fait une très belle intervention avant le début du spectacle, pour dire son amour des animaux, son admiration pour les actions des Chats Libres, son horreur face à la barbarie des corridas et son plaisir d’être avec nous en cet après-midi particulier. Pour ceux qui ne le savent pas, Henry-Jean est président d’honneur des Chats Libres de Nîmes, et aussi président d’honneur du CRAC Europe. Nous en sommes très fiers.

DSC00077p

Serge a chanté une douzaine de morceaux, superbement. Lorsqu’il a interprété « La corrida », il nous a mis les larmes aux yeux tellement c’était fort. Très applaudi de bout en bout, il a eu droit à un rappel largement mérité, pour trois chansons de plus. Henry-Jean, qui connait bien Francis, a découvert Serge et en était ravi.

DSC00061p

Pendant le spectacle, Henry-Jean s’est amusé à envoyé des MMS à quelques personnes du show biz qu’il connait bien avec des photos de Serge sur scène et un message sibyllin du genre « Devine avec qui je suis ». A chaque fois, il a eu des réponses sur le mode « Super ! Embrasse Francis de ma part ! »

DSC00085p

Nous avons pu bavarder ensuite et, avant de nous quitter, prendre quelques photos des stars de cet après-midi empli de bienveillance et de convivialité : Serge, Henry-Jean et l’équipe des Chats Libres.

Très belle journée à vous

3 Replies to “Serge, Francis, Henry-Jean et les Chats Libres”

  1. Irène Noël

    VA

    Ite missa est
    Le sacrifice est consommé
    Ite corrida est
    Le carnage est achevé

    La Cathédrale de Rodin lève les mains
    Vers le visage de marbre du Seigneur
    L’arène des Romains déroule ses gradins
    Jusqu’au bras de fer du tueur

    Chasuble ornée d’or et de pierres
    Habit pailleté de strass et de lumière
    Gestuelle liturgique
    Passes hiératiques

    Sur l’autel sacré gît un agneau immolé
    Pour le salut du monde
    Dans le cirque agonise un taureau saccagé
    Pour le plaisir qui gronde

    Et le granit accueille le sang divin
    Et le sable s’imbibe de rouge carmin
    Hosanna au Très-Haut des Cieux
    Olé au plus vaillant des dieux

    Voici le corps de l’ Homme crucifié
    Mangez et buvez
    Voici la chair de la victime terrassée
    Consommez et lampez

    Le peuple dévot dans le silence
    Se prosterne devant le mystère
    Custodi-nos
    Les gens du cirque en transe
    Trépignent autour du tortionnaire
    Taconeos
    Les orgues inondent le culte
    La fanfare salue le tumulte

    De l’église au gradin
    Du chrétien au taurin
    Le chemin est court et retors
    Il va de la mort à la mort
    De l’agneau
    Au taureau

    La Cathédrale de Rodin
    Se tord les mains
    Les murs des arènes
    Transpirent la Géhenne
    Custodi-nos
    Taconéos Irène Noël

  2. anti

    Nous avons passé un très bel après-midi, un peu hors du temps, entourés de personnes aimant les animaux et ça fait un bien fou !!!

    Quelle belle surprise de retrouver Henry-Jean Servat, toujours aussi délicieux et sincère dans ses engagements.

    Rencontrer Serge Garcia a été une belle chose aussi, un homme charmant, talentueux et fort bien accompagné.

    Bravo à l’association des Chats Libres pour ses idées sans cesse renouvelées pour collecter des sous pour venir en aide aux minous.

  3. sylvana Ferretti

    Je connais Serge, il est de mon village, et n’a jamais caché son aversion pour la BARBARIE, à une époque où il n’était pas bon de s’afficher anti-corrida !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.