Le tout petit et le très gros

Hier, nous avons croisé la route d’un tout petit animal qui traînait dans le jardin au lieu de se préparer à l’hiver comme ses congénères : un bébé hérisson, comme l’an dernier à la même date. Celui-ci pesait 300 g, beaucoup trop peu pour survivre à une hibernation. Nous l’avons installé dans un grand carton garni d’une couverture épaisse dans notre salle de bains. Malheureusement, ce matin, il avait cessé de vivre.

DSC08324p

Dans l’après-midi, nous sommes allés rendre visite à Ilona et Leszek, que nous n’avions pas revus depuis des mois. C’était vraiment un très agréable moment. Nous ne sommes repartis qu’à la nuit tombée. Mais auparavant, nous avons pu admirer leur énorme chat, Vodek. Il est très doux et, à côté de lui, même les plus enveloppés de nos minous semblent fluets.

Très belle journée à vous

DSC08357p

One Reply to “Le tout petit et le très gros”

  1. Naldori Elio

    Povero porcospino. Qualche mese fa, rientrando a casa, ho rischiato di investirne uno davanti al garage e per fortuna ho avuto i riflessi pronti. Lo ho preso e messo nel mio giardino posteriore. Al mattino abbiamo però visto che aveva preferito il giardino del vicino, molto più grande e con molte più piante. Dopo qualche settimana, trattandosi in realtà di una femmina, ha partorito quattro piccoli.
    I miei gatti pesano 6 chili l’uno, ma non credo possano competere con quello dei vostri amici. Un caro saluto.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *