Excursion cavernicole familiale

Tout près du Caylar, à la lisière sud du Larzac, se trouve un hameau nommé Labeil. Sa particularité est d’offrir une visite de grotte pas comme les autres, puisqu’elle est, parait-il, unique en Europe.

DSC07866p

A côté d’une promenade classique à travers stalactites, stalagmites et autres draperies, un circuit secondaire est proposé aux plus hardis, à condition d’avoir des vêtements qui ne craignent rien, des chaussures étanches et un casque fourni sur place.

DSC07875p

Il s’agit de deux grands boyaux rocheux, sans aucun autre éclairage que les lampes frontales des casques, qui serpentent à cinquante mètres sous la surface et où il faut parfois progresser en rampant. Une sorte d’initiation à la spéléo sans réelle difficulté technique et sans aucun danger puisque même (surtout) les enfants peuvent faire le parcours. Impossible de s’égarer, les deux boyaux se terminent en impasse.

DSC07932p

Nous étions quatre à tenter l’aventure : Anti, Enzo, son copain Kaïs et moi. Une maman et son jeune fils avaient également pris cette option, le reste du groupe se contentant de la visite standard. C’était vraiment très marrant à faire et les adultes en sont ressortis au moins aussi heureux que les enfants, ravis de se glisser dans les passages les plus étroits (mais toujours raisonnables) en se mettant de la boue partout.

DSC07908p

DSC07914p

DSC07904p

Le trajet éclairé se fait avec une guide qui raconte l’histoire des lieux depuis 7000 ans, des humains du néolithique jusqu’aux paysans modernes. Les lieux ont servi successivement de sépulture où on incinérait ou enterrait les morts, de lieu de maturation des fromages locaux et même de cave à vin.

DSC07940p

DSC07899p

DSC07927p

La grotte va fermer jusqu’au printemps dans quelques jours, mais si vous passer par là après le 15 mars, n’hésitez pas à faire le détour. Il faut compter une heure pour la visite classique et une heure de plus pour la partie spéléo. Vous ne verrez pas le temps passer. A la sortie, Enzo a déclaré avec le plus grand sérieux que c’était la plus belle balade de sa vie.

Très belle journée à vous

7 Replies to “Excursion cavernicole familiale”

  1. Terrevive

    Ouah ! en effet ça doit être une belle expérience.
    Et si Enzo dit que c’était « la plus belle balade de sa vie » alors c’est sûr. Il n’aurait pas un petit spéléo qui se cache en lui ?

  2. Alberich

    Même si les humains sont entrés dans les grottes dès la préhistoire, la véritable exploration du monde souterrain nécessite techniques et équipements et n’a démarré que tardivement : toute fin du XIXème siècle, début du XXème. C’est relativement peu connu, mais la spéléologie est une discipline qui a été fondée par un français, Édouard-Alfred Martel (puis développée par son émule Robert de Joly). De rares ouvrages rendent hommage à Martel, il y a quelques livres et une bande dessinée (« Le gouffre de Padirac », sorti au printemps dernier), qui ne suffisent cependant pas à combler son déficit de notoriété. La pratique de la spéléologie nécessite une bonne maîtrise nerveuse, elle est notamment recherchée par des personnes qui veulent ou ont besoin de bien se contrôler.

  3. valentine

    Magnifique! Je ne connaissais pas. Les dentelles sont magnifiques et les couleurs féériques.
    Il fut un temps où passionné par les grottes, le Chef nous a fait monter ou descendre des centaines de marches à la découverte de merveilles. On a rudement bien fait d’en profiter. A l’heure actuelle, physiquement on ne pourrait plus et donc, je me régale de tes photos.
    Je vous trouve tout de même courageux. Ramper dans les boyaux, faut pas être claustro.

  4. anti

    Ce fut un après-midi absolument génial ! Je me suis autant amusée que les enfants 😉 Idéal pour décompresser ! En plus, quel plaisir de sauter à pieds joints dans les flaques d’eau et de se rouler par terre ! A refaire un de ces jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.