Bayonne, Basques anti-corrida

La journée du 9 août est racontée dans le communiqué de presse que vous pouvez lire ici. Pour accompagner les souvenirs qui nous en resteront, et en attendant un billet détaillé sur le rapport de la Cour des Comptes concernant le déficit abyssal de la ville causé par les corridas depuis 2006, voici quelques-uns des moments les plus marquants de la manifestation.

DSC05683p

Un point majeur à noter est qu’une partie significative du cortège était formée de Basques qui nous rejoignaient. Les drapeaux ikurrina étaient là pour dire et redire que la corrida n’a rien d’une tradition locale en Euskal Herria.

DSC05641p

Sur le trajet du cortège, nous avons très souvent été applaudis par des Bayonnais, fiers de leur culture – la vraie, pas celle importée d’Espagne.

DSC05758p

Si le public des arènes est de plus en plus vieux, pour ceux qui combattent la corrida c’est l’inverse.

DSC05655p

DSC05746p

Justifier une barbarie par une tradition est pathétique, inacceptable et imbécile. Les exemples ne manquent pas pour le souligner.

DSC05634p

Au fur et à mesure de la déambulation, des Bayonnais ont rejoint le cortège pour marcher avec nous jusqu’au bout.

DSC05672p

Lors d’un arrêt dans la Petite Bayonne, plusieurs jeunes sont venus nous demander les DVD montrant la réalité de la torture et de trucages des arènes. Ils se sont même cotisés pour nous faire un don.

DSC05706p

Nos adversaires ont des arguments particulièrement recherchés pour parler de ce qu’ils qualifient de culture et d’art.

DSC05778p

DSC05768p

Face à la haie de CRS qui nous empêchait d’aller jusqu’aux arènes, nous avons fait hurler nos sirènes et coloré l’air en rouge sang en hommage aux six taureaux qui allaient être massacrés.

DSC05850p

DSC05802p

DSC05805p

DSC05817p

DSC05844p

DSC05848p

Ce même weekend, d’autres actions anti-corrida autonomes avaient lieu ailleurs, comme ce saut courageux de six militants dans les arènes de Palavas quasi désertes, où seulement 300 spectateurs étaient venus alors que la saison touristique est au plus haut.

Bientôt la fin de cette ignominie…

DSC05861p

One Reply to “Bayonne, Basques anti-corrida”

  1. Sampang

    Que j aimerai habiter le Sud pour aller avec vous !
    Bravo ( bah oui je ne me lasse pas ) à vous tous pour votre courage et détermination qui ne sont plus à démontrer 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.